Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 10:06

J'ai entre huit et dix ans, je ne me souviens pas exactement, je vais très souvent chez mon arrière-grand-mère, souvent à pieds, parfois en bus, je prends alors le 31 et je descends à Wagram.

 

Le 17ème arrondissement n'a jamais été très animé et lorsque j'étais enfant il l'était encore moins.
Mon arrière grand mère habitait une petite rue très calme, sans commerçant, sa rue portait le nom d'un peintre peu connu dont j'ai vu les oeuvres pour la première fois à Londres, à la Wallace Collection.

 

Ce jour-là, je fus la seule à descendre à Wagram.
Non d'ailleurs, juste avant la fermeture des portes, un jeune homme a sauté du bus derrière moi.
J'étais seule dans la rue Cardinet, cette longue rue qui va de Wagram à Pont Cardinet. Enfin je me croyais seule.

 

J'ai tourné dans la rue de mon arrière-grand-mère, un peu anxieuse, le jeune  homme était toujours derrière moi.
Pressée, je suis entrée dans l'immeuble de mon arrière-grand-mère.
La concierge n'était pas là mais, obéissante, j'ai commencé à grimper l'escalier, les enfants n'avaient pas le droit de prendre l'ascenseur seuls.
J'ai entendu des pas, le jeune homme était derrière moi, j'avais peur, puis brusquement à la hauteur du deuxième étage, il est passé en courant devant moi, j'étais rassurée.

 

Tu parles, c'était pour mieux te manger mon enfant !
Brusquement, il a surgi devant moi, m'a jetée à terre, et là, j'ai eu le bon réflexe, j'ai hurlé, mon sauveteur, un voisin, jeune homme qui marchait avec une canne car il avait eu la polio, a assommé mon agresseur.

 

La suite, j'ai un peu oublié, la police, les questions, la tête de mes parents, celle de ma grand-mère.

 

Je n'y pense pas chaque jour en me lavant les dents, mais j'y pense parfois.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Oxygène 29/08/2012 22:13


Wouh... C'est une expérience drôlement traumatisante pour une petite fille de cet âge-là... J'imagine que tu as dû avoir beaucoup de mal à reprendre le bus seule et à marcher seule dans cette
rue. Ça a sans doute été une chance aussi que tu n'aies pas eu le droit de prendre l'ascenseur... Tu aurais eu beaucoup plus de mal à te défaire de ton agresseur.


Ton histoire me fait froid dans le dos 

Françoise 28/08/2012 11:01


A peu près au même âge que toi, j'ai été agressée par un jeune homme dans la cour de l'immeuble de ma grand mère ! J'ai appelé la concierge... il a eu peur et il est parti en courant. Mais quand
maman m'a demandé pourquoi j'avais crié, je n'ai pas osé dire la vérité parce que j'étais rentrée un peu tard du Racing à bicyclette en traversant le bois de Boulogne. J'avais peur que maman
m'engueule.... Ce jour là plus de peur que de mal !


(à l'époque le Racing était encore un endroit "familial" Papa et maman s'y étaient rencontrés en 1930 !)

marie-madeleine 28/08/2012 10:17


Et ben dis donc, quelle histoire!!

muse 27/08/2012 19:36


Génial pour faire des cauchemars toute sa vie!

marie 27/08/2012 16:14


Bonjour, comment vas tu? je pensais à toi quand j'ai entendu qu'un autre gagnant de l'euro million avait gagné à caen.. tu vois si tu étais restée peut être tu aurais pu toi aussi gagner ... Bon
juste pour te faire un petit coucou.


marie

Gwen 27/08/2012 13:22


Il ne m'est JAMAIS rien arrivé de tel. J'ai eu 17 ans avant de me trouver face à un exhibitionniste, dont on prétend qu'ils sont inoffensifs... Tu as eu de la chance, car on ne peut savoir
ce qui aurait pu se passer !


Gwen

Brigitte 26/08/2012 21:46


Encore un tmbré qui n'a pas su maitriser ses pulsions , tu as eu chaud !

Marie Bland 26/08/2012 21:36


Entre huit et dix ans ? Ce n'est pas un peu jeune pour sortir seule ? Heureusement tout s'est bien terminé

marie 26/08/2012 18:11


je pense que tu l'as échappée belle... parfois il suffit d'un voisin pour vous aiderla chance quoi... bon c'est du passé mais je pense que tu as du avoir très peur après..


Bon dimance enfin ce qu'il en reste.


marie

eliane 26/08/2012 11:11


Ben dis donc la trouille que tu as dû avoir j'en ai froid dans le dos heureusement qu'il y avait un sauveur ,mais on parle de choses comme celle là maintenant alors que cela existaient déjà de
notre temps .


Bonne jounée  bises

saperli 25/08/2012 21:44


tu parles d'un souvenir ! Je ne suis pas étonnée que tu y penses encore !

liliplume 25/08/2012 16:33


hé oui, on n'oublie jamais totalement.

Colette 25/08/2012 16:17


Tu y "penses parfois".... tu m'étonnes !!! quel traumatisme pour la petite fille que tu étais !! tu as eu beaucoup de chance et le jeune homme qui t'a secourue avait un courage certain !

Mialjo 25/08/2012 16:03


je connais bien cette rue c'est vrai que c'est pas génial niveau passants...tu as dû avoir la trouille de ta vie, franchement, j'espère qu'ils l'ont retrouvé!!!!!!!!sale mec! mais qu'est ce
qu'ils ont dans le ciboulot...? heureusement qu'il a attendu que tu sois dans l'escalier, il n'était pas futé quand même!!!sacré souvenir...

cemiliacelina 25/08/2012 13:30


hou! là!là! s'il te plait HB trouve un autre souvenir à nous raconter, celui-là fait froid dans le dos!!

patriarch 25/08/2012 11:48


Bondiou... le gars a eu raison, il aurait du continuer  de frapper un peu plus bas....


 


belle après midi.... bises

Mamie Dany 25/08/2012 11:38


et pourquoi y as-tu pensé aujourd'hui ?

lakevio 25/08/2012 10:56


Souvenir terrifiant. Tu as eu de la chance : un voisin à l'écoute et courageux ! De plus en plus les portes restent closes et les agressions sont moins rares qu'à l'époque. (On va encore faire
peur à la province !)

bricol-girl 25/08/2012 10:56


Quelle frousse pour une si petite fille!

MAD 25/08/2012 10:50


Brrr...
Ça s'est bien terminé heureusement ! Merci M. le voisin !