Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

3 juin 2013 1 03 /06 /juin /2013 09:51

Vous connaissez Léontine, notre ancienne voisine, celle qui vient d'avoir 88 ans.

Vous avez lu qu'elle était tombée dans son jardin, qu'elle s'était fêlé le bassin, cassé le poignet et un autre os quelque part.

Hier après midi, nous sommes allés la voir, elle nous guettait, elle est sortie, sans canne, pour venir nous chercher, elle a tenu à faire le service et nous a raccompagné de la même façon lorsque nous sommes partis.

Léontine, que je n'appelle jamais Léontine, arrive à se faire à manger, son poignet est souple même le chirurgien était étonné.

Elle parle aujourd'hui de se faire opérer son autre genou.

C'est la génération qui recevait, en tout et pour tout, une orange à Noël...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Brigitte 04/06/2013 18:52


Oui ! Ils sont drôlement costauds nos vieux , mais les plus résistants sont encore là , la selection s'est faite naturellement , paraitrait qu'un enfant né aujourd'hui sera centenaire , j'ai du
mal à le croire , ils mangent mal , sont avachis dans les canapés , fument et essayent les susbstances illicites !

mammilou-mijo 04/06/2013 12:28


Elle est courageuse, forte et dure au mal madame Léontine: c'est probablement ça qui explique sa longévité ! Un bel exemple en tout cas !

juliette03 04/06/2013 11:35


Tout à l'heure, je parlais avec ma mère, qui essayait depuis 3 jours de nous avoir...Je ne répondais pas à ses coups de fil (en ayant ras la casquette de ses jérémiades)...J'ai entendu dire par
quelqu'un qu'elle se plaignait de certains de ses enfants qui ne s'occuperaient pas d'elle...Je voulais lui voler dans les plumes et lui dire mes 4 vérités...Mais, devant son air enjoué - il
faisait beau et cet après-midi, elle va avoir sa partie de belote - je me suis abstenue...


Elle n'est pas abandonnée - quoiqu'elle dise - Dès qu'elle commande, nous rappliquons...mais, pas suffisamment vite à son goût, je suppose...Elle a 86 ans, mais un tempérament du genre de la mère
de mr le goût....


C'est sympath d'aller voire votre ancienne voisine..Elle doit être contente de vous savoir revenus sur la capitale..On sent que vous prenez vos marques à peine emménager...


Nous aussi, le déménagement de notre fils est fait (de fils ainé, fils cadet étant à Paris)....J'en ai bavé pour monter et descendre les 3 étages...Je soufflais comme un boeuf...Eux n'auront
la télé et internet que dans 15 jours..Pourtant, chez free aussi...

lakevio 04/06/2013 08:53


Je dirai à LiliPlume que c'est peut-être l'huile de foie de morue qui permet à Léontine de gambader encore ! 

jerry ox 04/06/2013 07:50


Bonjour Heure Bleue , un beau témoignage que tu nous transmets là , Léontine doit etre une femme volontaire et dynamique et  qui, malgré ce problème au poignet , ne se laisse pas aller .


 


je te salue .

emiliacelina 03/06/2013 20:28


belle leçon de vie! Ma mère était de cette trempe là ! (elle nous a quitté à 96 ans) C'est certain que la plupart des gens de cette génération ont eu une vie beaucoup moins douce que maintenant!
Jene me souviens pas de l'avoir entendu se plaindre d'être fatiguée! Pourtant .............

Madila 03/06/2013 20:23


c'est beau, de vieillir comme ça !

muse 03/06/2013 19:08


La force de caractère, ça doit aider à vivre longtemps!

lili plume 03/06/2013 18:54


mais qu'on obligeait aussi à ingurgiter une immonde cuiller d'huile de foie de morue pendant toute leur enfance !

Colette 03/06/2013 17:23


Je suis admirative devant Léontine ! une génération élevée à la dure certainement mais, comme Maé, je dirai que tous n'ont pas eu autant de résistance.........mon papa né en 1916 est mort à 68
ans !

patriarch 03/06/2013 17:06


6 ans de plus que moi, elle est courageuse et endurante....


 


Bonne fin de journée. bises de nous deux

maevina 03/06/2013 15:43


ils étaient élevés à la dure mais pas tous étaient costauds à ce point, mes parents nés en 1912 n'ont pas eu sa résistance !

Marie-Floraline 03/06/2013 13:54


... oui mais une orange sans pesticides

mab 03/06/2013 11:19


C'est vrai que c'est une génération inoxydable.

Elyane 03/06/2013 10:46


je vois que vous êtes revenus chez vous ,le bonheur ,j 'espère . J'aime ces dames qui ont appris à se satisfaire de pas grand chose , elles connaissent la valeur de la vie et ont une force
incroyable .