Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 10:19

Les Hauts-de-Seine est le département le plus riche de France, son PIB est supérieur à celui de la Grèce.
Mais n'oubliez pas que Neuilly, avec ses 4% de logements sociaux, n'a rien à voir avec Nanterre, qui gère 64% de lagements sociaux.

 

Les uns peuvent se payer du Saumon Kaspia -47€ les deux tranches-, les autres ont des fins de mois qui commencent le 10. Seulement les bons mois...

 

Hier, il n'a pas plu de la journée alors au lieu d'aller au Monop' et de reprendre la rue principale pour retourner chez nous, nous avons suivi l'inspiration, et emprunté des chemins de traverse.

 

Nous avons bien fait, la ville est mignonne, certaines cours cachent de charmants jardins, le lilas embaume, les oiseaux chantent et se fichent des chats qui les guettent.
Nous sommes passés devant le jardin partagé, une joyeux foutoir où les tulipes poussent partout.

 

Nous avons décidé de regarder là où nous vivons, d'habitude nous sommes toujours aimantés par Paris. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

emiliacelina 29/04/2012 09:40


parfois on rêve de voyage et l'on a pas su voir tout auprès de chez nous ce qui est souvent aussi agréable à apprécier! il suffit de vouloir regarder avec un esprit de découverte ce que l'on
a tellement l'habitude de cotoyer que l'on ne sait plus l'apprécier!

Marie-Floraline 28/04/2012 20:32


Je suis née à Paris et y ai vécu presque 25 ans ! Ensuite direction la banlieue. Pas vraiment par choix mais si l'on souhaite acheter un bien immobilier, vivre dans une surface décente et que
l'on a un budget qui n'est pas extensible, difficile de faire autrement... Je me rappelle mon enfance. Mon oncle, ma tante et leurs petits princes habitaient Drancy. Cette ville (que je n'aimais
pas) -ou était-ce ma propre famille ?- me paraissait se situer à des années lumière de Paris et nos "voyages" pour s' y
rendre, avaient des allures d'équipée sauvage. À cette époque, pas de compromis : j'aimais mon coin de Paris et la"vraie" campagne : ma Bretagne, terre de mes racines maternelles. Entre ces 2
extrêmes, il n' y avait rien !
L'âge m'a appris la raison et la mesure : je me trouve bien où je suis. J'avoue cependant que si une main bienveillante transportait ma maison et son jardin dans un quartier sympa de la capitale,
je ne lui en voudrais pas


Ah si Paris était à la campagne ...


 


 


 

Brigitte 28/04/2012 18:11


A pieds on découvre de biens belles choses , et ta banlieue a peut- être des trésors .

Julia 28/04/2012 14:59


Si tu vas à Monoprix, c'est que tu n'es pas encore trop regardante sur les prix. OK, il y a du choix dans les magasins de cette enseigne. Mais on peut trouver les mêmes articles dans d'autres
supermarchés de centre-ville avec une différence de prix qui n'est pas négligeable.

muse 28/04/2012 12:23


Vous allez mettre du temps à tout découvrir, si vous ne vous promenez qu'une fois par an...

Elyane 28/04/2012 09:47


il est vrai qu'en se baladant à pied on découvre de jolis coins !!!

joalmi 28/04/2012 05:53


hé oui des fois il faut savoir regarder...en ce moment je pense à toi, car j'attends avec impatience l'éclosion de mes pivoines dans le jardin, l'année dernière lles n'ont pas donné, mais vette
année j'ai un beau buisson...par contre j'attends pour savoir la couleur...comme ce n'est pas nous qui les avons planté, le camélia aussi à fleuri cette année, mais j'aime pas sa couleur...il
parait...d'après le voisin, que c'est le cadeau de mariage des locataires qui était là avant nous...je prendrai des photos des pivoines, s'il arrêtait un peu de pleuvoir!!!!! bon we

Moune 27/04/2012 22:56


C'est mon auteur préféré donc je te mets l'extrait ! (désolée)


"Au milieu du grand silence, et dans le désert de l’avenue, les voitures de maraîchers montaient vers Paris, avec les cahots rythmés de leurs roues, dont les échos battaient les façades des
maisons, endormies aux deux bords, derrière les lignes confuses des ormes. Un tombereau de choux et un tombereau de pois, au pont de Neuilly, s’étaient joints aux huit voitures de navets et de
carottes qui descendaient de Nanterre ; et les chevaux allaient tout seuls, la tête basse, de leur allure continue et paresseuse, que la montée ralentissait encore. En haut, sur la charge
des légumes, allongés à plat ventre, couverts de leur limousine à petites raies noires et grises, les charretiers sommeillaient, les guides aux poignets. Un bec de gaz, au sortir d’une nappe
d’ombre, éclairait les clous d’un soulier, la manche bleue d’une blouse, le bout d’une casquette, entrevus dans cette floraison énorme des bouquets rouges des carottes, des bouquets blancs des
navets, des verdures débordantes des pois et des choux. Et, sur la route, sur les routes voisines, en avant et en arrière, des ronflements lointains de charrois annonçaient des convois pareils,
tout un arrivage traversant les ténèbres et le gros sommeil de deux heures du matin, berçant la ville noire du bruit de cette nourriture qui passait."

Moune 27/04/2012 22:51


Ce fut autrefois les jardins maraichers de Paris, c'est si bien décrit par Zola dans Le Ventre de Paris... Puis dans les années 30, les ouvriers qui commençaient à accéder à la propriété ont pu
acheter des parcelles et faire construire des petites maisons qui pour eux étaient des palaces... Aujourd'hui les maisons sont rachetées par des bobos et les ouvriers repoussés dans des tours
inhumaines ou de plus lointaines banlieues...

Septie 27/04/2012 19:00


Quelle bonne idée ! C'est toujours bon de regarder autour de soi !

mammilou-mijo 27/04/2012 18:24


Moi c'est à Sèvres que j'ai vécu pendant 11 ans. J'y suis retournée récemment et je n'ai rien reconnu!

maevina 27/04/2012 14:57


j'aimais bien Suresnes où j'ai habité pendant 3 ans sur le Mont Valérien mais j'ai préféré Chatou puis Le Vesinet encore plus boisés où je suis restée 27 ans !!

patriarch 27/04/2012 14:50


Un sacré aimant et amant.... Paris... (Pas pour moi!!!!) bel après midi à vous deux.

liliplume 27/04/2012 13:59


enfin !

Clair 27/04/2012 13:22


J'ai mémoire de on dernier passage en Colombie , et, en effet, tout n'y est pas à jeter.

Rêver au Sud 27/04/2012 13:04


Ailleurs l'herbe n'est pas plus verte !


Tu donnes envie de voir ces charmants jardins


Bises


Marie-aNGE

Mamie Dany 27/04/2012 11:50


ça pourrait bien être le début de la sagesse , ça ! ! !

mab 27/04/2012 11:44


Vous avez bien raison, régalez vous les yeux et les oreilles avec les fleurs et oiseaux.

Françoise 27/04/2012 11:32


Musarder réserve parfois de belles surprises ? ta banlieue, dans le temps, c'était la campagne, il doit bien en rester quelques souvenirs ?  Je me souviens des iris sur les talus de ce train
que nous appelions "le petit train, qui allait de la porte d'Auteuil à Pont Cardinet...

Colette 27/04/2012 11:11


Sage décision !!!!