Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 10:32
Le Goût va bien, il a recommencé à râler pour rien. Il va devoir prendre un nouveau petit cachet, on s'achemine, en freinant des quatre fers, vers la vieillesse.

Les enfants ont trouvé un appartement, je ne voulais pas en parler mais ils ont les clefs, ils quittent Paris pour la banlieue, ça ne va pas nous faciliter la vie mais ils auront une terrasse de 30 m2 et surtout le montant du loyer est dans leurs moyens, ils vont pouvoir souffler, nous aussi !

Milky sort ce matin de l'hôpital, pas très vaillante, son père adoptif est parti la chercher, il a nourri sa bestiole, monté le chauffage et ce soir, nous lui porterons de la soupe maison.

Balagan a arrêté de bouder, elle n'aime pas voir son confort bousculé par la Merveille.

Merveille, qui j'espère, va venir passer quelques jours chez ses grands-parents, lorsque nous la rendons, nous sommes épuisés mais heureux !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

bérangère 17/12/2009 10:19


heureuse pour tes enfants


liliplume 17/12/2009 08:37


contente que les nouvelles soient bonnes pour le goût et milky ! Ils partent dans quelle banlieue ????


tanette 17/12/2009 08:20


Plaisir de voir que les nuages s'éloignent.. ENFIN !


Baby la malice 17/12/2009 06:57


J'aime l'expression "En freinant des quatre fers vers la vieillesse" poétique et réaliste


Oxygene 17/12/2009 00:01


C'est déjà un plaisir de lire le seul titre de ton article Heure-Bleue....
Le contenu ensuite n'annonce que des bonnes nouvelles. Après tout ce que toi et ta famille venez de supporter, je suis heureuse qu'il y ait enfin une embellie dans ta vie !


mammilou-mijo 16/12/2009 19:23



Noël arrive et les bonnes nouvelles avec! Comme quoi il ne faut jamais désespérer! Au fait l'appart c'est avec ou sans la belle-mère?



muse 16/12/2009 17:12


Il faut des projets pour survivre; et c'est encore mieux quand on les réalise!
Un nouvel appart, une nouvelle santé, un nouveau coup de vieux...


saperli 16/12/2009 14:58


enchantée de voir que ton horizon s'allège !


Fély 16/12/2009 14:40


Après la pluie, le beau temps. C'est bon quand les vieils adages se vérifient.


Elyane 16/12/2009 14:36


Je pense qu'il est difficile à nos âges de suivre le rythme des petits-enfants et que cela nous épuise physiquement  mais comme tu le dis quel bonheur!
je suis très contente pour vous de ces bonnes nouvelles ,les fêtes seront plus gaies;


catherine 16/12/2009 12:54


Bon, et bien voilà des bonnes nouvelles, vous allez pouvoir passer les fêtes de fin d'année d'un coeur léger.


mamzelle carnetO 16/12/2009 12:09


Oh c'est bien ! super fin d'année !
(je lis Milky aussi, et elle parle aussi de son père adoptif. et je me demande à chaque fois : pourquoi dites-vous encore père "adoptif", c'est si récent, ou, ou, ou ? je m'invente mille raisons
;-) )


boutoucoat 16/12/2009 12:04


Vraiment contente par ces bonnes nouvelles....une fin d' année avec au moins quelques problèmes résolus .


patriarch 16/12/2009 11:47


Comme ça si tu es épuisé ,tu n'entendras pas ton homme ronflé de bonheur !!!!

Belle journée à vous !!


Septentria 16/12/2009 11:40


Je suis bien contente de ces éclaircies, on en a bien besoin en ce moment... :-)


Madame X 16/12/2009 11:22


Je suis contente que tout soit allé au mieux pour le Goût, je crois que tu as assez de soucis comme ça, super pour tes enfants mais bon se loger est tellemnt la pire des choses dans cette
conjoncture que vous avez le droit dde vous réjouir, même si c'est loin.bisous.


bricol-girl 16/12/2009 11:19


Ravie pour tes enfants et une terrasse c'est presque un jardin pour la Merveille, vraiment je suis contente!


Mamie Dany 16/12/2009 11:13


j'adore voir mes petits enfants arriver... mais j'apprécie aussi quand on vient les rechercher! ...(et Sully et Séthi apprécient également!)
quant à s'acheminer vers la vieillesse, c'est notre lot à tous... sauf pour ceux qui, hélas,  sont partis trop jeunes pour seulement y penser...