Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

5 octobre 2013 6 05 /10 /octobre /2013 09:43

Je ne suis pas sûre que même si nous étions encore dans les "trente glorieuses", mes malfaisants feraient des efforts.

 

Mon livre "La violence des riches" ne m'apporte aucun scoop, les actionnaires toujours plus voraces veulent toujours plus de dividendes et considèrent l'humain comme une ligne comptable.

 

C'est facile de nous faire porter le chapeau sur le trou de la Sécu alors que le patronat ne paie pas ses cotisations et fait toujours le même chantage aux licenciements.

 

Quel rapport avec mes malfaisants ?
Eux qui occupent tranquillement le terrain jour et nuit ?
Eux qui ont jeté de l'acide sur les policiers et nous réveillent toutes les nuits vers quatre heures du matin lorsque le ravitaillement arrive.

 

Quel rapport ?
C'est pourtant simple !
On embauche 300 policiers, en faisant des effets d'annonce, pendant que 500 partent en retraite.
C'est la même chose pour les professeurs et les médecins.

 

L'Etat, donc nous, a dépensé des sommes folles à Tenon où le lit est toujours aussi rare.
Déplacer les urgences, construire un hôpital de jour, mais ne prendre aucun personnel supplémentaire.
On se promène alors dans des étages déserts.
On peut y voir la dégradation rapide des lieux.

 

Et là, ces idiots, ceux qui espérent nous "gouverner" font une campagne stupide avec écrit en lettres rouges SECURITE.

 

Je suis certaine que, dans le 20ème au moins, le FN va faire un score historique. Même les élus locaux le savent mais comme d'habitude, ils suppriment des postes. Exit donc nos "correspondants de nuit".
Pour faire des économies on a décalé leurs horaires. Ils n'auront plus un salaire majoré par les heures de nuit.
Ils ne veulent même plus venir en journée.
Ils sont devenus des "correspondnats de jour".
Pendant que les pires malfaisants dorment...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

manouedith 06/10/2013 09:23


courage cela vient bon, une autre vie t'attend


bises


manouedith

lanabc 05/10/2013 21:16


Aller courage, c'est bientôt fini pour vous...

emiliacelina 05/10/2013 18:53


vos aventures depuis votre arrivée "dans votre petit paradis calme et arborré" m'ont éclairée sur ce qui se passe en "vrai" et me fait comprendre pour quelles raisons certains en arrivent à des
extrémités que l'on pourrait juger sévèrement quand on ne sait pas lcomment les choses se passent à certains endroits.

Mialjo 05/10/2013 17:51


je m'en doutais pour ton livre...à notre âge ils n'ont plus grand chose à nous apprendre sur la pauvreté comme sur la richesse...dans une semaine tu ne seras plus là...respire...et va pas chez
moi aujourd'hui C' politique...lol....bisous.

liliplume 05/10/2013 17:37


Tenon, nous avons arraché notre fille d'entre leurs pattes incompétentes, elle est allée dans une clinique où elle a été très bien soignée. Mais je pense que la vieille dame qui était avec elle
et n'avait personne pour la sortir de là n'a pas survécu...

liliplume 05/10/2013 17:35


de l'acide ? Fuyez, fuyez vite !

Armelle 05/10/2013 13:29


Tenon où j'ai passé une nuit aux urgences et en enfer ! Une nuit où mon fils hospitalisé pour une grippe très sévère l'a conduit avec les ymptômes d'une AVC. On lui a fait une ponction lombaire
et envoyé l'analyse à faire à Mondor à Créteil en .... mobylette par porteur. 1H, 2H, du matin et les médecins débordés, lesquels médecins de garde, étrangers et parlant à peine mieux le français
que nos émigrés peinent à comprendre ce que je tente de leur demander. On refait une ponction lombaire et re... hôpital Mondor. Mon fils sortira deux heures après. Dieu merci, j'ai un utilitaire
et je peux l'allonger sur une bâche à l'arrirère. Je l'ai ramené ainsi en pleine nuit en Seine et Marne mais mieux valait. Deux semaines durant, il sera comme quelqu'un qui a subi un tramatisme
de la colonne vertébrale. Allongé, je vais lui donner à manger à la cuillère car il est paralysé par ses ponctions. C'est mon médecin traitant de campagne, lequels toubibs sont en voie de
disparition qui va me le remettre sur pied et en urgence car 24 heures, avant cette maudite hospitalisation, il vient de décrocher son premier emploi en CDI. Je vais parlementer au téléphone pour
sauver son contrat car dans ces grosses boites c'est marche ou crève ! Dans les petites aussi, je confesse. La faute aux prélèvements et au coût du travail. A la fin de l'année, je ne renouvelle
pas le contrat de mon salarié. J'ai pactisé avec le diable pour sortir mon entreprise du rouge. J'y suis contrainte par le marché. Je sous traite à présent... Il est temps de remettre tout le
système à plat si on veut créer des emplois durables...

Marie Bland 05/10/2013 11:07


Heure Bleue, je te sens en colère et je la partage avec toi

lakevio 05/10/2013 10:32


Securité ? Mais sécurité de qui ? Des ministres qui ne se déplacent plus qu'avec un minimum de 10 cars de police à la ronde, le jour, en plein centre des villes ?... On comprend qu'il n'y ait
plus d'argent pour les faire circuler de nuit !

maevina 05/10/2013 10:31


ca va mal ........ de quelques côtés où l'on tourne les yeux, quel dommage de voir la dégradation programmée d'un pays ......

mab 05/10/2013 10:26


Si le bon sens s'apprenait en 10 leçons tout irait moins mal.

le-gout-des-autres 05/10/2013 10:17


Sucrer 2 heures par jour à 16 personnes, des heures à 50%, ça fait, compte tenu de leur salairs de smicard, ça fait un maximum de 200.000 € par an.
Quand on voit ce que claque la mairie en petits fours et réceptions, ce genre d'économies est non seulement inefficace mais parfaitement minable.


Ça montre plus la mesquinerie que le souci d'économiser les sous du contribuable.