Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 09:13

Hier, nous sommes allés dans notre ancien quartier voir notre voisine âgée, elle n'ose plus descendre et s'ennuie.

 

 Elle cherche un appartement avec un ascenseur, elle cherche en priant le ciel de ne pas trouver, elle habite son appartement depuis trente ans et l'Homme, toujours poète, lui déconseille de changer, en lui disant qu'on ne dépote pas une vieille plante.

 

Je n'ai éprouvé aucune nostalgie, j'ai juste remarqué que les "Franprix" avaient poussé comme des champignons et que les nouvelles boutiques ne tenaient pas longtemps.

Mon ancien appartement est toujours inoccupé, c'est sans doute le prix demandé, qui fait fuir les candidats éventuels.balagan.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article

commentaires

Fauvette 26/05/2011 22:58


La pauvre Dame, je la plains. Toujours vide l'appart ? Il va être mis en vente non ?


saoerli 26/05/2011 22:50



payer cher pour dormir fenêtres fermée en été, bof bof...



Oxygène 26/05/2011 21:05



J'aime beaucoup la remarque de l'Homme : "On ne dépote pas une vieille plante"... C'est trop drôle, sans doute pas très poétique, mais vraiment drôle... 



MAD 26/05/2011 20:40



Déménager après 30 ans, ça doit être dur, effectivement !



Moune 26/05/2011 20:26



Il a raison le goût ! si cette femme déménage elle décèdera ! L'humain s'enracine et le monde tordu où nous vivons ne peut pas lutter contre ça !



Rêver au Sud 26/05/2011 20:23



Ton homme est un poète !


Je n'aime pas les ascenseurs ...


Belle soirée


Marie-Ange



muse 26/05/2011 18:02



C'est fou les problèmes qu'on se pose encore quand on est vieux! Moi qui croyais qu'un jour, on n'avait plus qu'à supporter la douceur de vivre...



brigitte 26/05/2011 17:32



Pas facile de trouver le bon compromis , l'isolement c'est pire que tout ! Balagan a bien supporté le changement à voir la photo !



patriarch 26/05/2011 14:36



Ce serait aussi dur pour nous de quitter le nôtre... 40 ans dedans... nous connaissons tout le monde et même les enfants qui, parfois ont pris la place des parents.... bel après midi.



liliplume 26/05/2011 12:38



il est rosse le Goût. Mais il n'a peut être pas tort



juliette03 26/05/2011 12:02



L'embêtant, avec les vieux immeubles, c'est qu'il n'y a pas d'ascenseur..Elle habite au combien ? Pas au 7e, j'espère...


Ca me fait penser à l'immeuble où habite mon fils, immeuble qui  n'a pratiquement que des personnes âgées....Il a des voisins très âgés, handicapés....Il lui arrive de leur apporter une
petite course..Sinon, c'est le concierge qui leur livre tout (je ne serai pas mauvaise langue)..Pourtant, il y a un ascenseur...Mais, quand tu ne peux pas marcher, tu ne peux pas t'en servir...à
moins d'avoir une personne qui ne vienne te chercher...


Les gens sont attachés à leur quartier..Mon oncle qui habite Choisy-le-Roi, y est resté après la mort de sa femme..Il n'a pas voulu retourner en province chez sa fille où il aurait pû acheter une
maison...Il a ses habitudes, ses associations, ses amis, son boucher ( ça doit faire 30 ans que son boucher lui file des bas morceaux, enfin, quand c'était lui qui allait faire les courses,
sinon, à sa femme, il ne la lui faisait pas) et il ne dit rien..


C'est comme ma mère qui trouve les hivers si longs, seule dans sa maison isolée...Elle disait qu'elle voulait chercher un appart dans la commune voisine, où il y a tout, médecin, pharmacie,
supermarché.....Son isolement et la solitude lui insupporte l'hiver (merci à France Télécom qui permet de relier les personnes isolées avec leurs proches qui sont si éloignés), mais, une
fois le printemps revenu, elle est contente de retrouver ses fleurs, son jardin, ses promenades avec les quelques rares personnes encore valides...De toute façon, à la campagne, c'est encore
plus difficile de trouver un appart en rez-de-chaussée..Il n'y a que des maisons à vendre en mauvais état....


Rien n'est simple...J'espère pour vous que vos enfants ne déménageront pas avant 20  ans ? 30 ans ?..Sinon, basta, vous les suivrez...



maevina 26/05/2011 11:53



c'est vrai que les escaliers à un certain âge c'est dangereux!! lol! j'en sais quelque chose !!!



ysa 26/05/2011 11:41



Si tu n'éprouves pas de nostalgie c'est génial... d'ailleurs tu parles moins de Caen.... t'as trouvé tes marques, c'est bon signe....



mab 26/05/2011 11:10



Et d'abord agée c'est à partir de quelle dizaine?



Françoise 26/05/2011 11:04



@ le goût... l'âge et la poésie vont très bien ensemble :-)) et nous ne sommes pas âgés non mais, c'est quoi ce mot idiot ?


Un homme n’est vieux que lorsque les regrets ont pris chez lui la place des rêves." (John Barrymore)



Françoise 26/05/2011 11:00



Est il impensable ou impossible de l'aider à venir vivre dans le même immeuble que vous ? 


Un déménagement n'est pas insurmontable. Mon frère et ma bell's viennent de le faire après 35 ans dans une grande maison nichée dans la verdure... les voici en appartement dans une résidence,
entourés de jardins... Mêmes les "plantes anciennes", se rempotent et restent en vie... surtout les plus rares comme semble être cette charmante dame !



le-gout-des-autres 26/05/2011 10:25



Peut-être pas poète, mais moi aussi j'ai des potes âgés...



Elyane 26/05/2011 10:23



je ne voudrais pas être bloquée chez moi et l'ascenseur est un accessoire indispensable pour moi .mais il est vrai qu'un déménagement ,c'est traumatisant, n'est-ce pas ? :)



Colette 26/05/2011 09:51



L'homme, même s'il n'est pas poète, a raison ! Difficile, passé un certain âge, de retrouver d'autres repères et de chambouler tout un monde d'habitudes. Pas de nostalgie ? et bien, cela prouve
que tu as fait le bon choix !!