Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 09:59

J'essaie d'écrire dans une ambiance qui n'a rien de studieux, la Tornade est là, l'Homme aussi, ils parlent, que dis-je, ils font du bruit !!!

 

Ma voisine est en maison de rééducation, elle vient d'accepter de se faire poser un genou neuf, l'ancien lui refusait les services qu'on est en droit d'attendre d'un genou.

 

Pendant un bon mois, ma gentille voisine de 85 ans, à quelques années près (elle a 85 ans depuis quellques années déjà...), va vivre au couvent, sans bonne soeur, mais l'esprit est là, à 20 h 30 extinction des feux, obligation de se rendre au réfectoire, sur les coudes si on ne peut pas marcher, pas même le droit de se faire apporter une petite bière, pour une chtite, c'est l'enfer sur terre.

 

En 2010, l'Assistance Publique traite toujours les malheureux qui passent entre ses mains comme des pécheurs, souffrez mes braves, si vous avez mal, vous le méritez !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Brigitte 09/05/2010 17:47



Avec un genou tout neut , pas étonnant qu'on lui fasse faire le parcours du combattant !



Baby la malice 09/05/2010 09:48



Pas trop surprise...



MADmoiselle 09/05/2010 09:41



Eh béh, ça donne pas envie de se faire opérer tout ça !



Marie Bland 09/05/2010 09:22



J'ose espérer que ce n'est par pareil partout, malgré ce qu'on entend parfois, il y a quand même j'en suis sûre, une majorité de bons endroits.



mab 09/05/2010 08:07



Je savais bien que les maisons de correction existaient toujours!



saperli 09/05/2010 00:28



la pôôôvre !



Moune 08/05/2010 23:18



Où est elle la pauvre femme ? Tu ne peux pas la ravitailler en douce ? C'est vrai qu'ils nous infantilisent voire mm nous traitent comme des coupables ! Mieux vaut être riche et en bonne santé,
que pauvre et malade ! Et ça ne va pas en s'améliorant !!!!



patriarch 08/05/2010 18:04



Si je dois aller dans une de ces maisons, je prends mon révolver !!!!!



Comme-Ci Comme-Cat 08/05/2010 13:37



Qu'est ce que tu nous décris là, Zola aurait pu l'écrire ! Effectivement ce n'est pas digne de notre siècle, mais d'un autre coté on ne peut pas vouloir payer moins d'impot et vouloir que les
services publics fonctionnent normalement ...


Bises



catherine 08/05/2010 13:23



Où commence la maltraitance ? On est en droit de se poser la question.



maevina 08/05/2010 11:59



je crois qu'ils n'ont  la possibilité que d'assurer le strict necessaire vital dans les hopitaux publics et pourvu que ça dure!



lakevio 08/05/2010 11:59



Chère Heure Bleue, tu y vas un peu fort ! Il n'y a pas de morale là-dedans (puisqu'il n'y a plus de bonnes soeurs) mais beaucoup de la République qui a instauré les 35 heures et les RTT et donc
les journées raccourcissent pour le personnel ! Heureuse voisine qui dîne à 20 heures ! (sic) A l'hopital, c'est à 18 heures !!! Ca fait la nuit longue !


Avant que vous quittiez Paris, on se refera une petite terrasse ?


Bises



tajmahal17 08/05/2010 11:24



Je hais les religions judéo-chrétiennes. Elles ont les mains rougies par le sang qu'elles ont versé par cupidité. Surtout la chrétienne et la musulman. (Guerres en tous genres), mais je pense que
la pire est la chrétienne. Pour moi c'est une secte qui a réussi. Heureusement qu'il y a certains hommes ou femmes d'église qui l'ont un peu racheté. Mais ceux-là vivent avec les pauvres sans les
apparats et rituels. Le dogme religieux pour ceux-là n'existent pas. Ils partagent la même souffrance avec les pauvres.



Boutoucoat 08/05/2010 11:21



 " bienheureux les affligés car ils seront consolés " 


et un joint en douce .... non ? même pas .....


 



Françoise 08/05/2010 10:36



Cet exemple est malheureux et hélas je te crois. Mais il ne faut quand même pas généraliser. L'année dernière mon frère a été hospitalisé dans un état critique... aujourd'hui il va bien... je
touche du bois


La mère d'un amie, dans le coma, a été transportée en urgence  il y a un mois dans ce même hôpital... elle est aujourd'hui tirée d'affaire. Personne n'y croyait dans les premiers jours...
pas même les médecins... et voilà, c'est arrivé.  


Et crois moi, une grande part de la guérison vient de l'attention du personnel soignant, du médecin à l'humble femme de service... c'est une équipe dévouée , et en prime toujours souriante... au
service des malades.