Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 09:11

Hier, à l'heure où blanchit la campagne, nous sommes partis prendre le train pour Paris. L'Homme avait rendez-vous avec Mini-Néphro.
Pour une fois elle était contente de l'état de son patient "patient".

 

Arrivés à Saint lazare, - dans un train sans eau, ça devient une habitude -, nous avons repris un autre train pour la banlieue, nous sommes allés chercher la Merveille à l'école avec ses parents.  

Nous avons déjeuné tous ensemble, un moment agréable mais trop court, et hop, nous sommes repartis à l'autre bout de Paris, arrivés pile à l'heure,nous avons patienté longtemps et j'ai pu finir un livre.

 

Un passage dans notre ancienne librairie où je n'ai eu envie de rien, un tour à notre ancien supermarché pour pouvoir dîner à notre retour.
Il était déjà tard, il fallait reprendre le métro pour Saint Lazare.

En deux mois, j'ai déjà perdu l'habitude de la foule pressée, j'ai trouvé que Paris puait, et je n'ai pas éprouvé la satisfaction que j'escomptais à retrouver ma ville.  

 

A l'arrivée, à ma grande surprise, j'étais heureuse de rentrer chez moi !
Aurais-je déjà adopté Caen ?
Bon, je n'ai pas encore passé l'hiver en Normandie...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Beloubelette 16/09/2010 23:22



Ce qui m'apparaît le plus encourageant, ce n'est pas Province-Paris ou Paris-Province mais bien le fait que tu te sois faite au nouveau départ. Bel automne, bel hiver à découvrir. Revient ensuite
le printemps...ça roule bien finalement!



Boutoucoat 15/09/2010 13:53



un billet qui fait plaisir ...tu vois que c' est bien la province ( je n' ai jamais vécu dans une grande ville ) .



patriarch 15/09/2010 09:20



Juste un petit passage chez vous, car je suis heureux pour ton homme. Tu vois que tu vas l'aimer cette ville.La première fois que j'y suis allé, j'habitais encore Thionville, c'était en 62 pour
un chantier au charbonnage de Normandie !!


 


Ciao, c'est le seul blog que je fais aujourd'hui !!



Baby la malice 15/09/2010 07:34



Habiter Caen rend bien poétique, Victor Hugo à de la concurence



Rêver au Sud 15/09/2010 07:16



Ce retour à Paris t'a permis de pouvoir apprécier les plaisirs de la Province.


L'hiver sera doux ...


Bisous


Marie-Ange



saperli 14/09/2010 22:19



j'en suis très contente pour toi ! Même l'hiver, on respire mieux en Normandie



Moune 14/09/2010 20:55



Oui Paris pue ! c'est ce que je dis à mes enfants à chaque fois que je vais les voir ! Et pourtant Conflans ce n'est pas vraiment la campagne !



! 14/09/2010 19:19



Tu commences à entrer dans la peau d'une vraie provinciale!



Elyane 14/09/2010 19:04



l'hiver à Caen ne peut pas être pire qu'à Paris , Si ?



Oxygene 14/09/2010 19:01



J'ai terminé la lecture de cet article avec un sourire... Je suis contente que la Normandie commence à t'apprivoiser... 



MAD 14/09/2010 17:58



Le bruit, la pollution, le stress, on s'en passe très vite...



tajmahal 14/09/2010 17:12



Qu'importe la ville où tu habites, je pense que le plus important est l'endroit où tu as déposé tes pénates, l'endroit où tu te sens bien. L'hiver dans une ville est comme partout, sauf dans le
sud bien sûr. Ici, l'hiver n'est pas trop rigoureux, sauf l'année dernière mais comme l'immeuble où je suis est très bien isolé, je ne chauffe pas beaucoup. En bord de mer le temps change très
vite, donc quand il y a du ciel gris, il ne le reste pas longtemps.



Brigitte 14/09/2010 17:00



Je crois que tu t'adaptes vite , sinon programmes tu Noel à Caen , gros sapin , plein de place et tes enfants avec toi , ça va être chouette !



maevina 14/09/2010 16:51



on aime bien en fait le lieu où l'on fait son nid ! c'est vrai que Paris est une belle à visiter simplement !



karine 14/09/2010 14:25



Finalement, on apprécie vite sont Caen-t-à-soi ! (Cette ville est une mine de jeux de mots idiots. Je me réjouis que vous n'ayez pas choisi Montluçon !)



Fauvette 14/09/2010 13:50



Mais tu trouves que les villes de province sont propres toi ?


Bonne nouvelle pour Le Goût, chouette



liliplume 14/09/2010 13:46



super !!!!!  moi aussi quand j'arrive dans ma verte banlieue je suis contente de quitter ce Paris stressant !



Septentria 14/09/2010 13:42



Tu vois, finalement, Paris ne te manque pas tant que ça ! Contente que tout aille bien pour ton homme...



Marie Bland 14/09/2010 13:00



Paris pue, c'est ce que j'ai constaté un jour en y retournant... depuis j'ai oublié où se trouvait Paris.



Madame x 14/09/2010 12:16



hé bien tu vois...il faut laisser le temps au temps...c'est obligé que tu trouves que Paris sent pas bon...ça m'a fait la même chose quand je suis allée le 31 août...ça pue et c'est sale!!!!!et
puis tu es bien placée pour savoir qu'on s'habitue à tout, aux bonnes choses et aux mauvaises...hé oui...il y avait un BHV médical...il a été crée par un certain Mr Cohen...super commerçant mais
intrangisant...il connaissait son job sur le bout des doigts, alors quand il est parti en retraite...le nullos qui n'y connaissait rien l'a fait couler...et nous avec...car il n'a bien sur jamais
voulu écouter nos conseils...grrrr kiss.