Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 10:00

La Tornade est arrivée et repartie.  

Nous sommes allés au Musée Cernuschi pour admirer l'exposition "Rêves de laque" .

 

Une exposition très belle que j'ai dû admirer rapidement.
Trop rapidement car, comme à chaque fois, j'ai rapidement du mal à respirer dans ce musée.

 

Une promenade au Parc Monceau, un oeil distrait et effrayé sur une brocante Boulevard de Courcelles.

 

La découverte d'un restaurant, un riz au lait complètement régressif et, par moment, la pensée que Françoise ne verrait plus jamais le jour se lever.
Ni le sourire de son petit fils.
C'était la plus jeune de la famille, et nous ne sommes pas si nombreux... 

 

iReves-de-laque-copie-1.jpg

 

iMusee-Cernuschi.jpg

 

  

Partager cet article

Repost 0

commentaires

maevina 17/04/2012 20:40


je ne connais pas ce musée, tiens ! j'aime bien cette encre, les chataigniers se prêtent bien a ce genre de croquis. Ta cousine était en effet bien jeune pour décéder aussi vite et aussi tôt

emiliacelina 17/04/2012 09:09


oui, la vie continue, mais il reste toujours au fond du coeur une pensée triste , un regret qui surgit  dans certaines situations et qui la feront toujours revivre dans les souvenirs de ceux
qui l'ont aimée!

Rêver au Sud 17/04/2012 08:46


Et toujours cette question qui s'ajoute au sentiment d'injustice  : POURQUOI ?


Je t'embrasse


Marie-Ange


 

liliplume 16/04/2012 23:39


c'est ce que je me suis dit quand ma mère est décédée. Deux jours après c'était le printemps. Et elle aimait tellement l'arrivée du printemps chaque année .

MAD 16/04/2012 23:24


Bref, c'est pas la grande forme :/

Boutoucoat 16/04/2012 21:32


Oui....c' est dur de se dire tout çà . Quand je pense à ma propre mort, c' est surtout le chagrin de mes enfants qui me peine .

Colette 16/04/2012 20:55


Un mélange d'émotions contradictoires.....la vie !

Françoise 16/04/2012 18:16


Elle ne verra pas, mais on peut aussi inverser..... et que plus personne ne verra Françoise en chair et en os... mais que tout ceux qui l'ont connue la garderont vivante dans leur coeur, et
qu'ils ne cesseront de l'aimer ! 


Et surtout que personne ne l'oubliera.... le deuil ce n'est surtout pas l'oubli !

muse 16/04/2012 15:54


Et les pensées tristes sont longues à disparaitre...

Catherine 16/04/2012 14:22


Je l'ai découvert après être allée au musée Nissim de Camondo. Ca me fera l'occasion d'aller revoir le parc Monceau.

mab 16/04/2012 12:16


C'est très dur de se dire "plus jamais".

saperli 16/04/2012 11:21


difficile, ces moments. J'ai perdu moi-aussi ma plus jeune cousine, en 2001, elle avait 34 ans. La même année que ma grand-mère qui en avait 97 ...