Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 10:00

Dire que les éditions 10/18 étaient des découvreurs de talents.

Aujourd'hui, ça donne plutôt ça :

 

Sur l'auteur :

Amor Towles a écrit de la fiction pour le magazine littéraire The Paris Rewiew. "Les Règles du Jeu" récompensées par le prestigieux prix Scott Fitgerald sont son premier roman. Il vit à New York.

J'espère que l'auteur ne lit pas le français, il aurait honte pour nous, j'espère que le traducteur ne sévit pas trop dans le monde de l'édition.
On a honte pour lui...

 

 

Et surtout, j'espère que les livres d'étude de nos chères têtes blondes ne sont pas corrigés de la même façon.
Encore un effort, nous deviendrons tous analphabètes.
Les-regles-du-jeu.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Françoise 19/12/2013 19:11


Les livres je ne sais pas qui relit ou corrige, mais je peux te dire que dans les consignes et énoncés de certains devoirs, les "maîtres des écoles" et les profs de collège et même lycée laissent
des fautes.


Ils en laissent même passer d'énormes dans les devoirs des enfants... c'est la crise, même dans le domaine de l'orthographe 

emiliacelina 15/12/2013 20:22


c'est effarant les lacunes tant en orthographe qu'en vocabulaire des gamins entrant en 6ème! Un peu moins peu-être ceux qui aiment lire!

Septie 15/12/2013 19:31


J'ai trouvé peu de fautes dans les manuels scolaires mais je ne garantis pas qu'il n'y en ait pas... La fôte est devenue le fléau du texte, j'ai de plus en plus de mal à la supporter... Dommage
pour ce livre et pour son auteur !

Colette 15/12/2013 19:12


C'est vraiment désolant ................

Marie B. 15/12/2013 19:10


Voilà quelque chose qui me fait peur.

Armelle 15/12/2013 13:37


Quand je pense que nous tremblions toutes en classe de CM1 ou CM2 quand la maîtresse annonçait une dictée sur un texte de Colette. Celles qui faisaient zéro faute se retrouvaient systématiquement
avec un 6/10 au mieux un 7/10... Colette ne sévit plus ? Dommage...

mab 15/12/2013 11:22


Plus rien ne m'étonne mais tout m'énerve dans ce domaine

Rêver au Sud 15/12/2013 10:58


C'est ce qui nous pend au nez ...


Bises du dimanche


Marie-Ange

maevina 15/12/2013 10:55


après ils se plaignent que le net prenne de plus en plus leur place ...........

Mialjo 15/12/2013 10:28


excellent article...il faudra bientôt leur payer un précepteur à la maison...sans s'occuper du programme scoalire Français...pff