Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 09:54

campagne_2013_fondation_abbe_pierre_-_plage.jpg
Après les suicides à La Poste et chez France Télécom.

Après le harcèlement moral, celui de ma soeur qui attend la retraite et envisage d'aller voir un psy pour supporter les derniers mois, puis l'arrêt de travail d'un copain pour burn-out, j'apprends ce matin qu'un employé de Monoprix s'est pendu sur son lieu de travail.

Cet employé a laissé une lettre indiquant que le motif de son suicide ne serait pas d'ordre privé.

J'ai vu aussi les employés du BHV vieillir de vingt ans en six mois.
 

On nous promet sans cesse une baisse du chômage.
J'aimerais autant que cette baisse ne corresponde pas qu'au remplacement des morts...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Madila 25/02/2014 11:33


quand j'ai commencé à travailler en 1976, il y avait une discipline de fer, comme à l'école qu'on venait de quitter, pas intérêt à lever le nez de tes dossiers ni d'aller faire pipi trop souvent.
Puis il y a eu le "management participatif" où on faisait des grands séminaires pour avoir l'avis de tout le monde avant de prendre une décision, et d'ailleurs elle restait souvent au placard, la
décision... Mais on y croyait alors on bossait deux fois plus. Et après 1995, le chantage, les statistiques au poil près, la perte de vue que le donnant-donnant était gagnant. La faute aux 35 h
affirmaient certains... La faute aux personnalités qui n'ont jamais assez de pouvoirs et écraseraient tout pour dépasser l'autre, plutôt. J'ai plus d'une fois manqué passer à l'acte, voulu
enfoncer  un mur (en voiture) en sortant d"'une réunion houleuse, envoyé mes dossiers au milieu de la pièce sous le regard affolé de mes collègues, et me retrouve à 57 ans soignée à vie pour
deux maladies chroniques et bien diminuée. Il n'y a pas que les morts qu'il faudrait comptabiliser...

Jeanmi 24/02/2014 06:34


La seule consolation des vidés est que les videurs finiront de la même façon à leur tour...

l'artiste 23/02/2014 18:31


La baisse du chômage n'est pas pour demain...


Mais les pompes funêbres ont visblement de baux jours devant elles...


Ces pauvres gens doivent arriver au bout du bout pour en arriver là... J'ai connu ça l'été dernier, un soir..mais rien à voir avec le boulot que je n'avais pas... car Pôle ne fait rien pour
arranger les choses.....

Françoise 23/02/2014 17:31


La fille d'une amie travaille chez un "discounter"... Oui les employés sont exploités, on se fout de leur gueule, on leur fait faire des heures sup non payées, et je ne peux pas tout raconter
ici. 


Alors surtout ne nous énervons jamais quand une caissière n'est pas aussi aimable qu'on le voudrait, elle a sans doute de bonnes raisons pour cela. Je ne voudrais pas être à sa place.

mialjo 23/02/2014 17:23


hé oui le pire c'est qu'il n'y a pas que dans les magasins, je pense que ça se généralise...j'ai entendu pour le Monop' vu que c'est le même patron qu 'au BHV...je te laisse deviner la
suite...ceux du BHV ne sont pas formé comme aux GL et monop' c'est pareil...c'est pire qu'à l'armé maintenant...le gar du monop c'est à cause du travail...j'aimerai bien que le connard de karl
Gazy qui fait fermer les magasins de bricolage pour toucher des primes...s'occupe un peu d'eux ce personnel qui part à la dérive!!!tien je vais lui mettre un twett à cet idiot...!kiss

mab 23/02/2014 17:14


Mais où allons-nous?

liliplume 23/02/2014 12:47


j'ai entendu ça, dans le 92. Tu sais lequel ?? Ici c'est assez calme et tranquille le Monop'

Praline 23/02/2014 12:42


Le monde du travail est vraiment cruel aujourd'hui... rien à voir avec ce que j'ai connu à mes débuts...


Bon courage à ta soeur que tu soutiens certainement du mieux que tu peux.

maevina 23/02/2014 11:53


ah ! oui quand même

muse 23/02/2014 11:36


C'est assez horrible, le manque de solidarité actuel!

Catherine 23/02/2014 11:16


Les méthodes de management moderne n'ont rien à envier à l'esclavage.

Armelle 23/02/2014 10:55


Tu as raison d'être cynique car la réalité dans notre monde du travail est affreuse. Je suis pourtant sur l'autre bord de la rive, celle de l'employeur et je vis des choses qui me mettent sans
dessus-dessous. Mon blog est très important. Il m'aide à ne pas péter un câble en relativisant les choses et les rencontres que j'y fais me tiennent la tête hors de l'eau...

marie-madeleine 23/02/2014 10:51


Ces souffrances sont terribles et l'espoir se réduit . Que pouvons nous faire individuellement sinon aider ceux qui nous entourent?

Mamie Dany 23/02/2014 10:16


ceux qui ont du boulot... se suicident, ceux qui n'en ont pas se suicident aussi ! tristes temps...

lakevio 23/02/2014 10:15


De plus notre pays se tourne de plus en plus vers l'individualisme, donc contrat personnel, donc st tu signes pour 800 euros et que tu apprends que le collègue avait obtenu 1000, tant pis pour ta
pomme ! Et comme on te dit que la queue est longue pour te remplacer...