Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 10:39

"Shoah", "l'anéantissement" en hébreu.

 

Vendredi, je suis allée dans le Marais, je suis donc allée au Mémorial de la Shoah.

 J'y vais quelquefois, j'y lis les noms.
Je salue ceux qui me sont familiers...

 

Ce vendredi, le Mémorial proposait une petite exposition sur le cinéma pendant l'Occupation.
Pendant que des enfants vivaient leurs dernières heures, quelques grands noms du cinéma français, pas très résistants et pas envie de les citer, tournaient...

 

Je vais juste vous donner à lire quelques vers d'Uri Orlev, déporté à Bergen-Belsen à l'âge de douze ans.

 

- Une sirène longue, au loin

Un sifflement long, au loin

Le train bouge, plein de cris

Le train bouge, stridence et craquements

Il avance, lentement d'abord, puis prend de la vitesse

Où vont ces gens entassés cruellement ?

 

La Shaoh

Les enfants aussiMemorial-de-la-Shoah.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Batko 11/08/2012 09:52


Alors, pour finir et nous en resterons la, je vous invite a relire le message ou je parlais des 6 camps au lieu de 22. Le sujet en etait l'utilisation scandaleuse de la Shoah par des gens sans
scrupules qui ont cree de fausses chambres a gaz pour leur interet personnel. Soit vous m'avez lu trop rapidement, soit vous sortez ma phrase de son contexte et faites croire que je me moque
qu'on assassine des gens. D'ailleurs, si vous me relisez bien, je deplore la mort de 23 M de victimes oubliees et je suis le seul. Je ne vais pas pour autant vous accuser de vous moquer de ces 23
M de Slaves assassines parce que vous n'en avez pas parle, je sais lire entre les lignes et je ne vous accuse de rien.


 


Bien a vous.

le-gout-des-autres 10/08/2012 21:30


" Enfin, 6 c'est moins que 22, c'est ca que je voulais dire...."


Je pense que vous ne vous comprendrez jamais et qu'il vaut mieux briser là avant d'en arriver à se jeter des trucs à la figure.
Que ce soit 6 ou 22 n'intéresse personne sauf les comptables ou ceux qui s'aveuglent sur les principes.
Pourquoi diable pour les uns "tuer un homme est tuer toute l'humanité" alors que pour d'autres, passer de 22 à 6 camps où on mourut par milliers, quelles qu'en soient les causes, ne serait
qu'affaire de chiffres ?


Je pense que là réside le fond de notre désaccord et comme il semble évident que vous ne nous comprendrez pas plus qu'on ne vous comprend, étant donné que c'est un blog et pas un forum et encore
moins un forum historique, arrêtons là s'il vous plaît.

Batko 10/08/2012 15:13


Pour ce qui est du "seulement" qui accompagne le nombre de camps de la mort, on comprend bien qu'il s'agit d'une comparaison avec le chiffre de 22 qui precedait lors du proces de Nuremberg. Si
c'est maladroit ou que ca peut etre mal interprete, je le concois et m'en excuse. Enfin, 6 c'est moins que 22, c'est ca que je voulais dire....

Batko 10/08/2012 15:07


Comme je suis quelqu'un qui vise toujours l'equilibre, je dirais qu'il faut une dose de "tripes" comme une dose de "cerveau", l'un sans l'autre n'ayant aucune valeur.


 


Pour ce qui est du Memorial de la Shoah, j'ai un autre probleme avec lui, a cause du simple sentinemt que j'ai que les etres humains sont egaux entre eux quelque soient leur origine, religion,
race, inclinaison sexuelle ou idees politiques. Je pense qur tout le monde ici est d'acccprd avec cela. Et pourtant, les livres d'Histoire nous apprennent que les Nazis avaient un programme
d'extermination pour les races jugees "inferieures" par eux. Quelles sont-elles ? On cite toujours les Juifs et les Roms qui ont souffert de la discrimination et des deportations, mais jamais des
Slaves qui figuraient sur la liste des races inferieures et ont peri de la main des bourreaux dans une echelle encore plus importante. Pourquoi cet oubli ? devoir de Memoire, certes, mais pas
Devoir de Memoire Selective. 23 M de Slaves morts a l'Est : aucune commemoration, rien. N'y a-t-il pas la une injustice ? Le memorial de la Shoah, en boycottant ces victimes, ne fait-il pas une
discrimination etrange et pour le moins scandaleuse pour un Memorial qui se veut humaniste ? Je travaille avec une Russe dont la mere a ete deportee a Auschwitz avec tout son village. Le oublies
de la commemoration. Si la France a son Oradour-sur-Glane, la seule Bielorussie en compte 6.000 villages martyrs. Je ne vous perle pas de l'Ukraine ou de la Russie, toutes deux bien plus grandes.
J'espere juste qu'un jour la memoire des victimes sera respectee.


Merci de votre attention.

Mialjo 09/08/2012 18:12


On dirait que c'est juste un "détail" pour Mr balko...tu as raison le Goût se sont les tripes qui parlent le mieux!!!!

Mialjo 09/08/2012 18:06


j'ai beaucoup de mal avec ça!!! c'est si dur...il n'y a pas longtemps j'ai terminé un livre "Elle s'appelait Sarah..." figure toi que je ne savais pas ...pour le veld' que c'était nous...qui
étions responsables de cette horreur...pas à ce point là.

Batko 09/08/2012 12:17


Vous avez tout a fait raison au sujet de l'analyse que vous faites sur la perception que nous avons chacuns des evenements. Je voudrais juste dire que la perception affective je l'ai eue aussi,
et pendant longtemps. Rassurez-vous, je considere que les etres humains sont tous egaux quelle que soit leur origine, leur religion, leur race ou leur culture. Je considere aussi que faire du mal
a un enfant est le pire des crimes (je suis aussi papa)


Par contre, je me sius appercu que certains jouaient sur ce sentiment humain pour nous teleguider en quelque sorte. Connaissez-vous l'histoire dite des "couveuses de Koweit City" ? C'est
l'exemple meme ou l'on nous revolte contre un acte de meurtre de nouveaux-nes (fictif) pour nous faire accepter une invasion armee de l'Irak, donc de reagir au contraire de notre sensibilite.
C'est a cause de choses comme ca que j'ai depuis une analyse plus "froide" certes, mais plus proche de l'analyse critique.


Pour revenir a Bergen Belsen, bien sur il est inacceptable de mettre des civil dans des wagons et des camps (comme l'ont fait aussi les Francais, les Britanniques, et surtout les Sovietiques).
Par contre ce camp n'a jamais eu pour but d'exterminer qui que ce soit. Ca fait drole de le dire, mai pourtant c'est vrai. Il ne faut pas que notre sensibilite nous brouille la vue. Les (trop)
nombreux morts l'ont ete par le typhus, il n'y a la aucune volonte d'exterminer. Cela fait reflechir sur l'histoire de la Shoah en general.


Je vous remercie en tout cas pour ce debat interessant et depassionne, ce qui n'est pas toujours le cas sur les forums internet.


Amities.

le-gout-des-autres 09/08/2012 11:06


En fait, Mr Batko, Heure-Bleue et vous ne serez jamais d'accord.
Elle, juge avec ses tripes et vous jugez intellectuellement à la façon d'un historien.
Pour elle, il y a des choses que l'on sent, que l'on vit, il y a des choses que l'on ne mesure ni ne pèse forcément.

Le "mais"seulement" 6 camps de la mort", me paraît formulé plus que maladroitement, non ?

Batko 09/08/2012 10:45


Bonjour,


en ce qui me concerne, je n'ai pas besoin de visiter Yad Vashem car j'ai visite Auschwitz 4 fois, la maison d'Anne Franck 2 fois, le camp de Mauthausen 1 fois. C'est vous dire a quel point le
sujet me passionne. Le fait qu'un camp soit destine a l'extermination ou pas n'est pas un simple detail, croyez-moi. Le Francais ont construit des camps de concentration en Algerie ou l'on
mourrait aussi de maladies mais on n'a jamais evoque une Shoah en Algerie. Les Britanniques ont construit des camps en Afrique du Sud ou les gens mourraient du typhus et ressemblaient aux
survivants de Bergen Belsen par leur maigreur. Pourtant pas d'Holocauste non plus.


La confusion vient du fait que les Americains en 1945 ont voulu avoir leurs propres "camps de la mort" a liberer, quite a construire de fausses chambres a gaz, ce qui fut fait a Dachau notamment.
Il faut dire qu'Eisenhower etait deja en campagne electorale. Cette supercherie dura jusqu'a l'annee 1960, date a laquelle les historiens decreterent qu'il n'y avait pas eu 22 camps de la mort
mais seulement 6 (Auschwitz, Treblinka, Majdanek, Sobibor, Chelmno, et ... je ne me souviens pas du 6e)


Une historienne serieuse comme A.Vewiorka explique qu'a Bergen Belsen, les deportes majoritairement malades du typhus ont ete acheves par la nourriture extremement trop riche que leur ont donnee
les Americains au mepris de toute logique therapique. L'histoire parfois vous reserve des surprises ...


Merci de votre attention.

heure-bleue 08/08/2012 16:41


Le fait que Bergen-Belsen n'ait pas été un camp d'extermination n'en fait pas pour autant une colonie de vacances et on y mourait beaucoup, quelles que soient les raisons pour lesquelles ça
arrivait.
Ergoter sur le fait qu'il s'agissait d'un camp de concentraion plutôt qu'un camp spécifiquement destiné à l'extermination de ses occupants est compréhensible si vous êtes lexicologue ou
historien, pas vraiment si vos proches y ont laissé la vie.
Qu'ils soient morts du typhus, de mauvais traitements, partis en fumée ou en pain de savon importe peu.
Par ailleurs, je n'ai jamais prétendu qu'il était aisé d'être résistant de la première heure, il n'est pas facile d'être un héros, mais, vu le nombre de lettres recensées, il fut
manifestement plus facile d'écrire la lettre qui allait envoyer un voisin dans un camp.
Quant à dire qu'il y eut 5% de ci, 5% de ça et 90% d'autres, j'en suis bien incapable...
Comme toujours et partout, il y eut des gens bien, des salauds et des gens qui ne pensaient pas qu'il était possible d'en prendre d'autres pour les tuer juste parce qu'ils étaient considérés
comme des "untermenschen".
C'est jouer sur les mots et ça ressemble à une volonté -courante ces temp-ci- de vouloir excuser l'inexcusable.


Allez donc faire un tour à Yad-vaShem et vous y verrez ce que fut l'horreur, qu'elle s'appelle camp de concentration, camp d'extermination ou camp de travail.

Batko 08/08/2012 15:58


Bonjour,


Pardonnez le manque d'accent, mais j'eris sur un clavier polonais.


Je trouve assez curieux le fait de parler de cineastes qui tournaient sous l'occupation. Il me semble que c'est un commentaire a posteriori. A cette epoque, 5% resistaient, 5% collaboraient et le
reste attendait que cela passe en restant en vie. Les Resistants de l'epoque etaient vus (aux yeux des bien-pensants) comme des terroristes car ne respectant pas les accords de Geneve, ce qui,
dans l'absolu, n'etait pas faux non plus. Rien n'est simple. C'est  pourquoi les allusions du style "Moi j'aurais ete resistant de la premiere heure" me font sourire.


Pour finir, Bergen-Belsen n'a jamais ete un camp d'extermination car sans chambre a gaz. Par contre vers la fin de la guerre, beaucoup y sont morts du typhus, de nombreuses victimes innocentes
mais sans rapport avec l'Holocauste,


Merci de votre attention,

Marie 06/08/2012 16:02


triste époque qui n'aurait jamais  du exister..

Marie Bland 05/08/2012 21:32


......

Oxygène 05/08/2012 21:27


Terribles souvenirs. Les mots sont trop faibles ...

Françoise 05/08/2012 18:41


Merci pour ce poème qui me crève le coeur, m'arrache des larmes... en 42 j'aurais pu être raflée... emmenée au Vel d'Hiv et dans ces trains pour l'enfer.


Je remercie les "justes" qui nous ont protégés, aidés. Leur nom n'est gravé sur aucun monument... mais je le porte en moi et n'oublierai jamais la bonté, la générosité et ce qu'ils ont fait
malgré les risques qu'ils prenaient.

liliplume 05/08/2012 18:34


....

cemiliacelina 05/08/2012 14:52


et voilà! on va encore te trouver démoralisante à lire!  Pourtant, il est bien que certains remémorent le souvenir, même lorsqu'il est tellement horrible que l'on ne peut
l'occulter! 

Colette 05/08/2012 14:41


L'horreur............

Juju 05/08/2012 11:41


Dire qu'à 13 ans, j'ai vu cet endroit, grâce à un concours sur la résistance....Je ne connaissais rien à la déportation, mais, j'avais fait pleurer mon prof d'histoire qui avait appuyé ma
candidature pour le 1er prix...Les gens de mon village s'en rappellent...J'ai surtout connu ces horreurs, grâce au livre d'Anne Frank, qui m'a donné ensuite l'envie d'en savoir plus...Et,
maintenant, j'habite à quelques km de Chateldon, (cherchez pourquoi, si vous êtes curieux),  je travaillais en face de l'immeuble à Pétain, tous les jours, il y a de nombreux touristes
qui vont voir l'immeuble et la stèle dédiée à tous les juifs, beaucoup d'allemands entre-parenthèse...


Quand je vais à Paris, j'y repense souvent..Je suis retournée 2 ou 3 fois au mémorial..

bricol-girl 05/08/2012 11:17


"Cruellement" le mot est à peine assez fort.