Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 10:02

Il fait chaud, orageux.
La nuit est moite.
Un ventilateur brasse de l'air chaud.
Des fenêtres ouvertes qui laissent entrer le bruit et la fureur de la ville que j'ai tant aimée et qui vient de me prouver qu'il ne faut jamais retourner sur les traces de ses anciennes amours...

 

Orages dehors, tempête à l'intérieur, je ne veux plus vivre à Paris, le Goût persiste et signe, il ne cédera pas sur la province, il acceptera certainement la banlieue mais laquelle ?

 

Plus de dealer sur la petite place calme et ombragée.
Résultat ? Le silence des transactions a été remplacé par le bruit des jeunes couillons qui n'ont qu'un but dans la vie, tromper leur ennui en faisant un maximum de balagan dans un immeuble où ils ne risquent pas de rencontrer leurs parents.

 

Et on va dire que mon humeur est comme le temps orageuse...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Rubynessa 29/07/2013 08:22


La Provence, le rêve.... je ne sais pas comment vous faites pour vivre en plein Paris....

emiliacelina 28/07/2013 21:10


d'aprèsce que je lis chez toi et chez Le Goût, je ne vous voie pas très heureux en banlieue, vous êtes sous le coup de la désilusion après ce déménagement dont vous attendiez tant! J'espère que
vous allez trouver un autre logement qui ne vous décevra pas! Prenez bien le temps d'y réfléchir! .....mais pas trop!!!

liwymi 28/07/2013 16:32


Vous vous emmerdez en banlieue ! Paris est votre ville. Suffit de trouver un coin sans grosse nuisance sonore. En évitant les quartiers branchés, avec fêtards nocturnes, et la proximité des
grosses cités. Ça doit être jouable. Après, ça peut être aussi une question de moyens financiers…
Et, n'en déplaise aux blaireaux qui laissent des commentaires sans rien connaître des réalités de la vie, il ne s'agit pas de fustiger les habitants des dites cités, qui sont les premiers à être
victimes des nuisances, sonores et autres. Mais les qqs dizaines de petits cons qui pourrissent la vie de tout le monde.


Récemment, j'ai discuté avec une jeune fille de la cité du Luth à Gégenne. Un quartier vraiment dur. Elle me disait que l'été, les habitants se résignent à ne pas dormir à cause du waï que
mettent les racailles du coin la nuit durant. Et les policiers ne se déplacent pas "pour si peu", sous peine de créer des émeutes…

Marie Bland 28/07/2013 09:55


Tu crois vraiment que tu pourrais revivre en province ?

lanabc 27/07/2013 20:12


J'ai une question à te poser à toi et au Goût... Quand vous allez sur mon blog, voyez vous les notes ou devez vous aller dans les archives ? Plume dit qu'elle a un problème

Colette 27/07/2013 17:27


Situation un peu compliquée à gérer si vous n'êtes pas du même avis........pas de compromis possible ?? n'attendez quand même pas la déprime pour songer à un ailleurs.....! Tu as des amies à
Paris, elles doivent pouvoir te conseiller utilement ...sinon, en solution extrême, tu laisses Le Goût à Paris et tu te cherches un studio là où tu aimerais ......Bon courage !

liliplume 27/07/2013 16:26


votre appartement dans l'immeuble des enfants a été reloué ?


Moi j'aime ma banlieue. Je vais à Paris en touriste (et souvent) : les avantages et pas les inconvénients

patriarch 27/07/2013 13:48


Il faisait 30° dans les chambres hier à 23 heures. Nuit infernale !!!!Et maintenant 36° et un vent chaud et fort.....


 


Et pas d'orage annoncé. Bises

lakevio 27/07/2013 12:49


Voici qui est bien radical. Toi, quitter Paris ?... Ne mets pas ça sur le dos du Goût. Tu es parisienne. Pas de vie en province, quant à la banlieue fut-ce versailles ou St Germain, et bien,
c'est la banlieue ! Tu as déjà essayé !...Mauvaise pioche mais  Paris est grand, Paris a des coins, des rues, des résidences tranquilles. Patience...

Elyane 27/07/2013 11:46


réfléchissez bien avant de faire le saut , mais partez avant la dépression !!!

maevina 27/07/2013 11:03


honnêtement le 78 m'a aidé à vivre mon éloignement de la terre natale, jamais je n'aurai tenu dans la RP sans vivre près de ST Germain en Laye !

mab 27/07/2013 10:25


Ah oui quelle banlieue? Il ne vous reste plus qu'à faire des essais ce qui risque de nous valoir de savoureux billets.


Chaud ici aussi, orage ce matin et retour du soleil

Catherine 27/07/2013 10:23


Quitte à être en banlieue autant de rapprocher de Merveille. La province c'est bien mais c'est loin des enfants.