Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 09:50

Je n'ai ni la mémoire, ni le sens de la nostalgie de l'Homme.
A l'âge où l'Homme, qui écrit ses souvenirs, vivait un énorme chagrin d'amour, je lisais, je m'occupais de ma  petite soeur, et comme à quinze ans, les bons jours j'avais l'air d'en avoir douze, on ne peut pas dire que je croulais sous les demandes...

 

Je dois avoir la mémoire sélective, j'ai l'impression d'avoir passé ma jeunesse avec des filles, et pourtant les seuls qui ont cherché à me retrouver étaient des garçons dont je ne me souviens pas.
Même en cherchant bien.

 

J'ai même oublié le nom de famille de J.F., celui qui téléphonait à ma mère pour me retrouver, alors que j'étais mariée et mère de famille.

 

Je dois être terriblement terre-à-terre sinon je n'aurais pas survécu lorsque je suis revenue d'Israël...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gwen 20/08/2012 12:27


Mon com à propos de ce que nous étions à l'adolescence (toi tu paraissais 12 ans à 15 et moi 17 à 13) je l'ai fait sur la précédente note : c'est que j'avais du retard, et que je VOUS lis avec
avidité !


Gwen

le-gout-des-autres 20/08/2012 10:19


Plus d'accord avec Lakevio qu'avec Muse.

lakevio 20/08/2012 10:11


Pour beaucoup mémoire = nostalgie. Je le répète, j'aime bien me rappeler mais sans nostalgie, je vis pleinement ma vie d'aujourd'hui ; les souvenirs sont sur le papier !


Michelle, la température baisse, onva pouvoir retourner se balader !

muse 20/08/2012 07:56


Avoir de la mémoire ne sert qu'à nourrir la nostalgie.

MAD 20/08/2012 00:36


Va sur Copains d'avant ;)

Oxygène 19/08/2012 22:22


Bonsoir Heure-Bleue. Je te fais un petit coucou général après avoir lu tous les articles que j'avais ratés chez toi. J'ai beaucoup aimé -entre autres- le sens de la répartie de ta
Merveille et ce que tu as écrit à propos de la poussière. Tu m'as bien fait rire.


J'espère que tu vas bien malgré ces chaleurs qui continuent de sévir sur les villes. Tu aurais été bien en Normandie aujourd'hui car les températures ont beaucoup chuté et c'était très agréable.


Bon courage pour l'enfilage des chaussettes de contention... C'est un vrai sport et je compatis... 

cemiliacelina 19/08/2012 17:53


Finalement ,je vais reprendre tes notes depuis septembre 2008!!! 

cemiliacelina 19/08/2012 17:50


oui, mais d'être terre à terre, n'est pas vraiment un défaut. sovent permet de remettre les choses souvenirs en place  et de ne pas se focaliser sur ce qui ne le mérite pas. As-tu raconté
dans une note ton retour d'Israël ? Celà me plairait d'en lire un peu plus!

liliplume 19/08/2012 17:11


j'ai la mémoire qui flanche...

Colette 19/08/2012 14:50


Mémoire très sélective pour moi !!!

patriarch 19/08/2012 12:58


Je souviens des prénoms, pas des noms... et puis j'ai des tiroirs que je n'ouvre jamais....


 


bel après midi

le-gout-des-autres 19/08/2012 11:31


C'est bien affaire de tournure de caractère.
Je viens de lire tes commentaires.
Imagine un peu un couple "le-Goût/ Saperli", on aurait passé notre temps à mourir malheureux et collés.

maevina 19/08/2012 11:20


perso, je m'en souviens très bien et pourtant comme toi je n'en ai gardé aucune accroche, un peu comme si c'était le film de la vie d'une autre

saperli 19/08/2012 11:06


eh bien je suppose que c'est une chance pour toi, les chagrins d'amour restent toujours une plaie mal cicatrisée dans la vie...

Catherine 19/08/2012 11:01


J'avais beaucoup de copains garçons mais aucun ne m'a laissé un souvenir impérissable.

Françoise 19/08/2012 10:34


... et pourtant tu as un coeur "gros comme ça"... des sensibles comme toi ça ne court ni la ville, ni la banlieue et encore moins la province :-)


Bises du dimanche

bricol-girl 19/08/2012 10:32


J'ai la mémoire mais pas la nostalgie.