Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 09:20

Jean-Claude-et-Nanou--produits-d-auvergne.jpg
Le 17ème arrondissement est si proche de notre banlieue que je ne sais pas résister à mes souvenirs.
Pas plus à ceux de mon enfance qu'à ceux où l'Ours vivait encore avec nous.
Je suis revenue vivre dans le 17ème vers 1991.
J'en suis partie le 4 avril 1998 pour Tel-Aviv...

Je ne suis pas nostalgique, non, c'est seulement que j'aime les souvenirs.
Je repère les boutiques qui s'accrochent.
Je ris de la nouvelle appellation des Batignolles, "le village des Batignolles".
Ce n'était qu'un repaire de blousons noirs où je n'avais pas le droit de mettre les pieds...

Je peste devant un café.
Je me revois et je n'étais pas la seule, regardant Johnny et Sylvie jouer au flipper pour les besoins d'un film.
Film qui ne sera jamais projeté dans une cinémathèque et que je ne suis même pas allée voir au cinéma.
"D'ou viens tu Johnny ?" n'a pas laissé de trace dans le panthéon du 7ème art...

Je discute avec le Goût et nous nous rappelons la simplicité de l'époque.
Quelques gamines devant un café, pas de service d'ordre alentour, pas de rue barrée.
C'était pourtant "l'Idole des jeunes" qui tournait un film !
Un navet, d'accord...
Nous passons rue Legendre et je tombe en arrêt devant une boutique que je connais bien.
Elle vend des produits d'Auvergne dont de la "saucisse au couteau".
Là non plus, je ne sais pas résister.
Le Goût, c'est le plutôt   saucisson à grosse coupe qui lui fait de l'oeil.

Dans le train qui nous ramène si vite, je rappelle au Goût que Merveille 1ère est née dans ce quartier et que les enfants n'ont quitté le coin que depuis six ans.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Marie Bland 21/03/2014 09:12


Je suis passée dans le 17ème, je dis "passée" parce que j'y ai travaillé pendant six mois quand j'ai débarqué à Paris en 1989 et que je ne m'y suis jamais vraiment arrêtée, c'était
métro-boulot-dodo et ma campagne normande dans la tête.

Cicciotella 21/03/2014 08:00


Merci de ressusciter pour nous cette époque et de me parler de ce quartier que je ne connais pas ! C'est très évocateur.

emiliacelina 20/03/2014 20:21


je ne connais pas la fouasse. J'ai vu le film, c'était ...houu là là!! ça fait un bail! c'est sûr , pas un souvenir impérissable!  


C'est chouette de pouvoir aller rôder sur les lieux qui te rapelles des souvenirs agréables! 

mialjo 20/03/2014 15:25


c'était sacrément la bonne époque, j'ai une photo du tournange...en noir et blanc, c'est vrai que c'était le coin des blousons noirs mais c'étaient des gentils...car c'était plus pour le Rock and
Roll...qu'ils avaient cette tenue...c'est sûr que même si ton appart actuel n'est pas top il a l'air très bien placé, alors restez y...bisous. les merdias, c'est sur tweeter qu'on les nomment
comme ça, tu sais moi j'ai connu mon ami Pierre Castagnou, maire du 14ème, un amour de socialiste...mais par contre tu vois le médiapart...c'est un merdia, il passe sont temps à remuer la
M...d'où le nom...

Ysa 20/03/2014 14:44


Tu es en mode "souvenirs" depuis quelques temps.... remarque je dis ça mais moi c'est pas mieux

Colette 20/03/2014 14:01


On mangeait la fouasse le dimanche .......souvenir !

mammilou-mijo 20/03/2014 12:20


J'ai des souvenirs dans le 17ème arrondissement puisque j'étais à l'école normale d'institutrices boulevard des Batignolles  de septembre 1971 à juin 1973 !


J'habitais la banlieue Ouest et je prenais le train tous les matins jusqu'à Saint Lazare! De bons souvenirs!

Brigitte 20/03/2014 12:16


Je ne connais pas la fouasse !

Rêver au Sud 20/03/2014 11:44


J'aime tous ces bons produits de terroir ...


Gourmande comme une chatte j'ai commencé un régime, je n'ai plus rien à me mettre !


Bisous


Marie-Ange

Praline 20/03/2014 11:28


Ca alors, je ne connaissais pas la fouasse ! Mais le saucisson, oui ! Hmmmm ! j'ai l'eau à la bouche, je vais me faire à manger, c'est l'heure !


Sinon, j'aime bien tes souvenirs, c'est tellement chouette d'en avoir...

juliette du 03 20/03/2014 10:34


Les produits d'Auvergne, je vais aller dans 1/2 les acheter sur place, en allant manger dans l'auberge que j'ai mise sur mon blog..mais, sans le pauvre Benjamin dont tout le monde se foutait. Je
le laisse à la maison. Je verrai si je mets un article ce soir, j'ai encore trop peu de lecteurs pour me forcer..Sourire.


 

maevina 20/03/2014 10:25


c'est vrai que les charcuteries du terroir sont délicieuses rien qu'a les voir et les sentir !!

Armelle 20/03/2014 10:23


J'aime bien la Rue des Moines. J'y vais chez le coiffeur. Sinon, mon fils habite dans le quartier et il s'y plait bien, son amie lyonnaise aussi... ça va te plaire car elle a eu un vrai coup de
foudre !

mab 20/03/2014 10:15


J'adore la fouasse, la vraie celle du siècle dernier.