Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 09:13

Annie-Ernaux.jpgRegarde-les-lumieres-mon-amour.jpgJ'ai lu les livres d'Annie Ernaux, de "La Place" à "Les années" et un jour, comme ça, j'ai cessé de la lire.

"Regarde les lumières mon amour" raconte une année de passage au supermarché Auchan des Trois Fontaines à Cergy.

Je savais qu'Annie Ernaux habitait Cergy, ça m'a toujours semblé bizarre de voir un écrivain choisir de vivre en banlieue et surtout de choisir Cergy.
Versailles, Le Vesinet, Saint Germain en Laye, ce n'est pas la banlieue, c'est la province mais Cergy c'est de la vraie banlieue avec de la douleur, des cris et de la fureur.

Et puis choisir comme sujet d'écriture, le supermarché, le grand, le truc sur deux étages, dans un centre commercial, trop de lumière, trop de bruit, elle n'est pas sociologue Annie Ernaux, c'est un Sautet féminin, lui racontait les choses de la vie chez les bourgeois, elle, elle raconte le silence qui règne lorsqu'un membre de la famille change de classe, elle est l'universitaire qui n'a plus de mots pour parler à sa mère.

A la lecture de ce petit livre, vendu à mon Monoprix, je me suis aperçue que je ne mettais jamais les pieds dans les centres commerciaux,  je crois que je suis allée en tout quatre fois dans un truc comme ça, dont la dernière fois dans un centre Leclerc au bout du bout du monde, ou nous avons acheté  une cocotte, qui en plus attache déjà.

Elle a un chouette regard Annie Ernaux, elle voit les femmes voilées qui viennent le soir toujours avec un homme, les ados désoeuvrés qui trainent des heures devant les i-Phone, et le coin librairie toujours désert.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Brigitte 12/05/2014 12:36


Je relis quelquefois Annie Ernaux , celui là , il est nouveau .

liliplume 11/05/2014 20:29


je les fréquente depuis que j'habite en banlieue. C'est pratique et le plus proche de chez moi est très agréable.

Colette 11/05/2014 18:29


J'aime A Ernaux, alors pourquoi pas .......

Marie-Floraline 11/05/2014 17:06


Si je puis me  permettre, Berthoise : les 3 Fontaines à Cergy et la ville elle-même, c'est tout aussi pourri que certains coins d'Argenteuil. La seule différence est que Cergy est une ville
nouvelle avec immeubles et lotissements à l'appui donc très modernes, et différents quartiers qui veulent faire croire à une vie de village .
J'habite le Val d'Oise, j'ai travaillé 9 ans à Pontoise et 1 an à Cergy... tout à côté du centre commercial .


Sinon, je me laisserais bien tenter par ce livre dont je connais le décor...

mab 11/05/2014 16:20


Pas lu, mais les réalités du quotidien ne m'aideraient à m'évader.

emiliacelina 11/05/2014 14:33


il y a peu, un"leader" a ouvert près de chez moi, et depuis, je ne vais presque plus au "Lec...c" encore que celui-ci ne soit pas immense! Quand au Carr....r" qui se trouve un petit peu plus
loin, depuis qu'il s'est agrandi, je n'y ai plus mis les pieds!Il est immmmense! lui! 

caro 11/05/2014 11:31


heu j'ai jamais lu Annie Ernaux, pas que je ne veuille pas mais je n'ai jamais acheté un de ses livres...

Berthoise 11/05/2014 11:10


Je pense bien connaître le centre commercial dont parle Annie Ernaux, Cergy n'est pas bien loin de chez nous. C'est la banlieue, certes, mais quand même moins pourave qu'Argenteuil, Val
d'Argenteuil, Saint Ouen, Dugny.


Tu m'as donné envie de lire ce bouquin.

HLM 11/05/2014 11:03


Vous m'avez donné envie de le lire, ce livre!

maevina 11/05/2014 10:43


les tristes réalités quotidiennes

Armelle 11/05/2014 10:18


C'est un livre que je veux lire car si je vais de moins en moins au supermarché, je les ai beaucoup arpentés jusqu'à en être dégoûtée. J'aime Annie Ernaux. Tiens, je vais aller voir si mon ancien
ami de blog (la vie nous a un peu éloignés, avant il vivait près de mes bureaux et comme beaucoup la retraite l'a mis sur la paille alors il a fait le choix de partir vivre en Bretagne) Pas
possible qu'il n'ait pas fait un billet sur ce livre car Annie Ernaux est une amie à lui !

Anne-Marie 11/05/2014 10:09


Voilà une bonne suggestion de lecture à noter dans mes tablettes, j'aime beaucoup les livres d'Annie Ernaux J'ignorais cependant qu'elle habitait Cergy et pourtant j'habite dans le Val d'Oise!

Praline 11/05/2014 09:58


Une femme simple, qui a refusé l'embourgeoisement, pourtant elle aurait pu, non ? ... ça existe...


J'ai ri avec ton histoire de cocotte qui attache déjà !


Bon dimanche malgré la grisaille