Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 09:22

Pour faire des économies car les déménagements successifs ne laissent pas de traces qu'aux meubles, enfin ceux qui restent.
Ils laissent un vide immense au porte monnaie...

Donc en veine d'économies, j'étais allée chez le coiffeur dans un endroit où beaucoup d'entre vous n'auraient jamais osé mettre les pieds.
Et vous auriez eu raison...

J'étais sortie avec une "coupe" au goût étrange venu d'ailleurs.
Même mes cheveux frisés n'arrivaient pas à en dissimuler les trous.
J'avais en plus une coupe au bol, du plus bel effet.
Imaginez une coupe au bol avec un bol qui se serait déplacé.
Cheveux trop longs dans le cou et un plumet sur le sommet du crâne.

J'avais consulté.
"On" ne pouvait rien faire car si on peut égaliser on ne peut faire pousser un plumet et je me voyais mal avec des extensions.
 Surtout avec ma bourse plate.

La grande était venue.
Elle
avait testé un coiffeur de mon coin.
Elle était sortie impeccable.
J'avais attendu.
Que pouvais-je faire d'autre ?
J'ai tenté à mon tour...
 

Je voulais qu'on sauve ma tête mais garder mes cheveux blancs, les teintures me piquent, mes cheveux deviennent encore plus secs etc. etc.

Je me suis laissé embobiner par la coiffeuse qui a proposé un balayage à l'envers, c'était magique, naturel, patin et couffin.

Je dois attendre encore trois mois pour finir de boucher les trous.
Mais le balayage, que dire ?
J'ai le cheveu sec, le crâne irrité et je n'ai pas rajeuni d'une semaine...

Il faut tuer tous les coiffeurs !
 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

L'artiste 18/04/2014 13:22


Mon dieu.. ma pauvre... il est difficile de trouver LE coiffeur... avant d'être une artiste et parce qu'il fallait avoir " un métier", un vrai..j'ai passé mon diplome de coiffeur..un CAP...


Mais trouver le coiffeur qui ferra que je me trouve  bien ; à défaut d'être belle, n'est pas encore né semble-t-il.. Et puis comme tout le monde les ait , l'ariste vit dans un ruolotte et
donc le porte monnaie va avec .. tout plat tout mince , sans rien dedans.. Alors je me les coupe moi même... A défaut d'une coupe parfaite , je me contente d'un à peu près, mais au moins , je
n'en veux qu'à moi ;-)

Moune 16/04/2014 20:30


Il doit y avoir un problème dans la formation des coiffeurs car je ne me souviens pas que ma mère ait été aussi souvent déçue (et le mot est faible) par ses coiffeurs. Au contraire, je me
souviens que pour elle c'était un bonheur de pouvoir se payer le coiffeur... En ce qui me concerne, je suis comme toi, je rêve des les exterminer... ou bien ils me détestent tous et se passent le
mot de me rater !

marie-madeleine 15/04/2014 21:00


Oh la la! quelle chance j'ai avec ma tignasse que les coiffeurs n'aiment pas couper

Marie-Floraline 15/04/2014 08:18


Il me semble que tu exagères un peu, si le travail de ton figaro ne te convient pas, il ne t'oblige pas à porter le voile non plus . Je n'ai rien vu de particulièrement désastreux.
Comme la majorité de tes lectrices, je ne suis pas satisfaite de mes cheveux : fragiles, fins et ayant une fâcheuse tendance à se carapater à chaque évènement traumatisant (j'ai le poil
sensible). Mais, bon, pas le choix, je fais avec. Il n'empêche, des cheveux longs, épais, souples ...

Eve 14/04/2014 23:03


rassurant de lire tous les coms je me sens moins seule , j'ai fait 10 ans sans me couper les cheveux entre 40 et 50 ans , depuis j'y retourne mais ce n'est jamais comme je demande , les
coiffeuses m'exaspèrent , ,  je ne suis jamais bien coiffée , - j'y vais le moins possible .

Oxygène 14/04/2014 22:47


C'est terrible, mais tu m'as fait rire... ;-))) Avec ton plumet je t'ai imaginée en cacatoès... Tu aurais dû nous mettre des photos plutôt que de laisser notre imagination galoper...


Moi non plus je n'aime pas aller chez la coiffeuse. Celle qui s'occupe de moi est pourtant bien gentille. Heureusement depuis que je laisse le gris s'installer sur ma tête, je n'ai plus la
hantise des racines et du coup mes rendez-vous sont moins fréquents. Economique et pratique à la fois :-)

liliplume 14/04/2014 21:47


hé ben, elle ne t'a pas ratée on dirait... Moi j'utilise des teintures aux plantes (car après un essai de gris naturel je suis revenue aux teintures)

muse 14/04/2014 20:26


ca manque de photo sur ce blog... Ton Homme n'a jamais essayé de jouer au coiffeur? étonnant!

seai 14/04/2014 19:24


autre solution: se faire sa propre couleur ( j'achète la mienne en magasin bio, la couleur n'est pas bio mais moins de merdouilles dedant et surtout  à base d'huiles essentielles ) et hop un
coiffeur par an pour rafraichir la coupe courte et le tour est joué et puis c'est comme les garagistes et les dentistes faut en changer souvent  ..

Berthoise 14/04/2014 18:21


Je n'aime pas les coiffeurs qui me le rendent bien.

Colette 14/04/2014 18:20


Belle étude !! j'ai malheureusement perdu beaucoup de cheveux à la suite de problèmes de santé, aussi pas question de teintures ou de balayages.......ils sont donc et restent donc gris ......le
seul coiffeur qui arrive à me faire une coupe courte malgré tout est un peu cher, mais je lui reste fidèle malgré tout !

Marie Bland 14/04/2014 13:28


J'ai besoin d'une coupe moi-aussi... du coup j'ai peur ! Mais tu m'as bien fait rire

juliette 14/04/2014 13:17


Armelle est de retour, alleluiä, et moi, je pense à mes pauvres cheveux en lisant ton article, pauvres cheveux qui ne repousseront jamais, et qui me coûtent la peau des fesses en
couvre-chefs pour cacher le trou au sommet de mon crâne.


Je hais aller chez le coiffeur, mais j'y vais pour les colorations. Ca pique, mais, je le fais quand même. On dit que c'est mauvais de se faire teindre les cheveux après les avoir perdus, normal,
c'est comme si on teignait les cheveux de nos "bambinos".


A propos de bambin, j'aimerais partir 2 ou 3 jours, avec mon cadeau "gault et millau" mais, je ne sais où..J'aimerais bien revoir petit Gaby dans le sud ouest, 1 mois que nous ne
l'avons vu, alors, me demande si nous n'allons pas diriger nos pas (si je me décide à choisir avant ce soir ma destination), plutôt vers le sud, pourtant, les châteaux de la Loire, les
maisons troglo-machins me tentaient bien, comme le marais poitevin, comme l'atlantique. Bref, comme dirait le professeur Nimbus qu'avait qu'un cheveu sur la tête, attendons de voir passer les
trains.


 

Brigitte 14/04/2014 12:52


Tu n'as plus qu'à t'enduire le cheveu la veille du lavage avec de l'huile , toute la nuit , même celle à l'huile d'olive , tu emballes le tout pour les taches , effet garanti après plusieurs fois
pour les cheveux secs .

Françoise 14/04/2014 12:14


Pauvres coiffeurs... tous ne sont pas des incapables 


En te lisant je suis heureuse d'avoir de très beaux balais de chiottes en guise de cheveux. 


Jamais de teinture ou autre traitement de choc. J'ai gardé un très mauvais souvenir des "indéfrisables" qui d'ailleurs défrisaient... que ma maman me faisait faire quand j'étais une
enfant... 


Maintenant, de temps en temps, une coupe au carré, et il est vrai qu'il n'est pas facile de trouver le coiffeur qui sache la faire sans "échelles". 


Un seul coiffeur savait couper les cheveux parfaitement. Un "chef de salon" de chez Maniatis. Pour terminer la coupe je devais être debout, et parfois même il affinait au ciseaux à ongles...
Jamais retrouvé ce bonheur... 


Ce n'était pas donné, mais franchement j'en avais pour mon pognon, et puis deux fois par an, ce n'était pas la ruine.


Allez on ne va pas couper les cheveux en quatre pour une histoire de coiffure 

maevina 14/04/2014 11:19


ahahah !! tu me fais rire !! ca sont tous des ciseaux killer !!

Armelle 14/04/2014 10:49


Oui, je te reçois 5/5 car nous avons les mêmes ! Un 4ème déménagement en 8 mois, ça fait très mal au porte-monnaie et puis dates de valeur oblige, vendredi voulant aller chez le coiffeur rue des
Moines (non, je ne plaisante pas, le low cost local est à peu près correct) ma CB bloquée. Oui, mon nouveau propriétaire avait tiré son dépôt de garantie + un loyer en cours et celui qui va
devenir le précédent son loyer tout court. Le temps que je mette une rustine sur mon compte, trop tard... Bon, samedi, je pouvais y aller, ma banquière ayant rélgé l'affaire mais j'ai préféré
aller au cinéma, c'est moins cher et ça décoiffe parfois...


Sinon, je ne vais que 2 ou 3 fois chez le coiffeur par an. J'ai un cheveu très épais et depuis une tonte folle un 24 décembre à Montmirail (je ne plaisante toujours pas) où j'ai failli avoir la
coupe au bol d'un célèbre visiteur, sur une coupe correcte avec de bons ciseaux, j'arrange moi même.


Bon lundi au soleil... Je cartonne pour ma part. Le départ est imminent...

Rêver au Sud 14/04/2014 10:28


D'accord ! 


Bises


Marie-Ange

mab 14/04/2014 10:24


Une photo peut-être pour juger de l'effet balayage à l'envers?

imaginer 14/04/2014 09:56


Aïe aïe aïe ce genre de coiffeur a fait des ravages il y a peu sur ma belle-mère...... J'avoue en rire encore en écrivant cela, vilaine méchante fille que je suis......


Je connais une très très bonne coiffeuse, dans un quartier que je crois tu aimes, rue des jeuneurs dans le 2ème. Justement j'y vais demain.


Si tu veux ses coordonnées je te les donnerai bien volontiers.