Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 10:19

Mais malgré tout méfiez vous de votre banque surtout de celle qui a pour slogan "le bon sens près de chez vous".

 

Appelons la jeune personne, celle qui vient de se faire virer de sa banque, Malka.
Malka devrait faire le bonheur de son banquier, il devrait la citer en exemple.
- Elle n'est jamais à découvert.
- Son compte grossit régulièrement.
Bon, elle a une carte bleue, pas le modèle qui coûte un oeil et qui ne rapporte  de l'argent
qu'à votre banque, elle refuse toute les propositions de sa banque, elle préfère laisser ses avoirs en l'état.

 

Malka, l'autre jour, va retirer de l'argent avec sa Carte Bleue, refusé !
Son compte est bloqué.
Sa banque a décidé de se débarrasser d'elle, pas rentable...
Jamais de découvert, donc pas d'agios.
Jamais d'incident de paiement, donc pas de frais.
Jamais de prêt, donc pas d'intérêts.

 

Et le plus beau, mais pas le plus gentil, c'est que la banque a le droit de virer un client modèle sans même se justifier...

 

Alors, si vous êtes pauvres, endettés jusqu'au cou, je vous conseille d'aller voir cette banque, elle vous piquera le peu qui vous reste mais elle vous gardera...

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 09:54

Le soir, dans mon lit, lorsque je commence à m'endormir sur mon livre, j'ai toujours des idées, le matin, elles se sont envolées.

 

Je pourrais vous parler de Balagan, bestiole d'appartement, qui ne va même plus se soulager dans le jardin, je suis obligée d'acheter de la litière.
Dire que c'était ma seule économie !


Je pourrais vous parler du représentant de mon bailleur (un des plus importants de France) qui a compris que chaudière et jardin ne faisaient pas partie de nos compétences, des miennes surtout et de l'absence d'intérêt du Goût pour ça.
Il nous envoie aujourd'hui un coupeur d'arbres, il coupera nos lilas pour qu'ils refleurissent au printemps.
C'est pas mignon ça ?

 

Je pourrais vous parler de mon voisin, il veille sur nous, hier, il a pris sa voiture pour nous conduire faire nos courses, c'est trop gentil surtout qu'à Caen, l'essence commence à manquer malgré les dires de notre gouvernement. 

Je pourrais vous parler du ramonage de ma cheminée, demain, j'espère que j'aurai le feu vert et que je pourrai enfin sentir le bois qui brûle.

Je pourrais vous dire que j'attends la Merveille mais que je croise les doigts car bientôt plus d'essence et pas forcément de train...PA080016

Repost 0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 12:14

Après la fellation de Rachida -qui elle, nous veut à genoux...- , je sais, je suis familière avec elle mais c'est un peu de sa faute, donner des détails sur sa vie privée nous la rend plus proche.

 

Voila que le Brice de Paris nous parle de parties génitales, pourtant il a pas une tête à s'éclater notre Ministre de l'Intérieur...

 

Je ne vois qu'une chose dans ces lapsus, nos dirigeants nous préfèrent couchés que dans la rue.femme-alanguie-copie-1.jpg

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 09:36

Presque tous les samedis, je vais faire le marché, j'ai déjà trouvé mes marchands préférés et ma première visite est pour un vieux monsieur qui vend les produits de son jardin.

 

Hier, il nous annonce qu'il sera là encore samedi prochain mais qu'ensuite il arrête jusqu'au mois d'avril, son jardin se repose, lui aussi, nous discutons un peu, il a été chauffeur-livreur et sa femme s'est d'abord occupée de ses vieux parents, puis elle a contitué à s'occuper des anciens, elle est devenue aide-ménagère.

 

Inutile de vous préciser que leur retraite n'est pas grasse et que le marché n'est pas un passe-temps mais une façon d'améliorer l'ordinaire.

 

Alors lorsque j'entends nos dirigeants aux retraites dorées, payées par nous, j'ai la moutarde qui me monte au nez, et j'enverrai bien notre Premier Ministre vendre des salades, des vraies, sur le premier marché venu.

 

Ces gens là, je parle de toute la classe politique, ne connaissent rien à la vie des personnes, ceux qui sont des cochons de payants, et qui viennent de recevoir comme cadeau, une taxe d'habitation en hausse, qui servira à payer ...Quoi au juste ?fleur inconnue

Dans tous les jardins, je vois des buissons de cette plante, qui peut me donner son nom, elle a l'air de pousser comme du chiendent et de resister à tout.

Repost 0
16 octobre 2010 6 16 /10 /octobre /2010 09:44

Je le sais depuis le début, j'ai fait semblant de l'ignorer, une seule chose me manque à Caen: mes amis.

 

La Tornade n'est pas encore venue, elle fait son pélerinage annuel aux USA et mes amies d'avant, celles dont je ne parle jamais, celles qui sont devenues grand-mères et débordées, le petit café avec bébé me manque.

 

Les enfants qui viennent déjeûner et qui s'attardent jusqu'au soir, c'est moins facile aujourd'hui.

 

La province c'est bien, y amener son petit monde, c'est encore mieuxmerveille_clinique.jpg

Repost 0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 10:03

GareSaintLazareA ceux qui passent sur mon blog de façon anonyme, et lisent en diagonale - je croyais en avoir fini avec ce genre de truc depuis que j'avais quitté 20six-.

 

Non, je ne dénigre pas la province, je découvre, nuance...
J'ai toujours vécu dans les capitales, européennes ou non, - non pardon, j'ai vécu presque 6 ans à Chatou mais ça compte pas, c'est la banlieue Ouest, ceux qui vont à la messe le vendredi ou le samedi soir, je ne sais plus, pour ne pas se mélanger avec le quidam du dimanche -.

 

Si j'ai parlé de mon expérience de brocante, expérience avortée puisque la brocante avait fermé ses portes à midi à la place des dix huit heures annoncées, c'était pour exprimer ma surprise, c'est tout.

 

Il m'arrive de regretter Paris, c'est normal, c'est ma ville, j'y suis née, je n'ai pas encore l'habitude des magasins qui ferment tôt, en revanche, je suis agréablement surprise par l'amabilité des commerçants, la fraîcheur des produits sur le marché.

 

Je ne regrette absolument d'avoir quitté un appartement bruyant et trop petit pour une maison avec un jardin (jardin dont je m'occuperai au printemps). Les bulbes, que je devais planter maintenant, ont disparu des grandes surfaces, je n'ai pas encore le réflexe d'acheter rapidement.

J'apprècie encore plus de pouvoir accueillir la Merveille pour une semaine, j'espère qu'il fera beau et que nous pourrons aller faire un tour à la mer, profiter de ses parents lorsque nous la ramènerons sur Paris.

Capisce ? 

Repost 0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 09:52

Je dirai même mieux, j'ai froid et j'évite de me servir de ma magnifique double chaudière, elle a un léger défaut, il lui manque deux valves, je m'explique, la chaudière n°1, celle qui fournit l'eau chaude n'est pas indépendante de la chaudière n°2, celle qui doit nous chauffer.

 

Lorsque nous allumons la chaudière n°2, à peine, juste pour nous chauffer la salle de bains et un peu le salon, juste pour éviter de porter trois pull en même temps, la chaudière n°1 se met à chauffer l'eau et n'arrête plus.

 

Vous imaginez la note de gaz ?

 

Un premier technicien est venu, il a parlé de devis, point de devis pour l'instant, un technicien doit venir ce matin, je me demande si lui va faire quelque chose.

 

Comme nous attendons toujours la pose des doubles-vitrages, que la porte de la cuisine reste ouverte pour permettre à Balagan de humer l'air frais et rentrer illico pour se recoucher sous la couette, nous pendant ce temps là, nous claquons des dents et toussons.

 

La Merveille doit venir passer quelques jours, j'aimerais pouvoir lui offrir une maison chaude, sans me ruiner ! Vous croyez au Père Noël, vous ?clair de lune

Repost 0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 09:29

La retraite, elle peut être spirituelle, sentimentale mais pour nombre d'entre nous, elle signifie la fin de la vie active.

 

Je suis heureuse de ne plus travailler, de profiter du temps qui passe, de voir dans la mesure du possible, la Merveille grandir, et pourtant ma pension est plus que modeste.
Comme de nombreuses femmes, je n'ai pas travaillé tout le temps, j'ai accompagné mon mari lorsqu'il a travaillé ailleurs et si j'étais seule, je devrais choisir entre me nourrir et me loger.

 

J'ai adoré mon métier de libraire mais libraire c'est un métier physique, les livreurs nous laissent les cartons de nouveautés en vrac, à nous de les ranger, de les vider, de les mettre en rayon, le tout en prenant le temps de servir les clients, ensuite, il faut retourner les invendus aux diffuseurs et recommencer le même cirque, rechercher les livres en rayons, les trier par diffuseur, les mettre en cartons et porter, le tout en continuant à servir les clients.

 

Ca n'étonnera donc personne si je vous dis que j'ai le dos en compote. A trente ans, on est invincible, quelques années plus tard, on fait partie de la tribu des "Tamalous"...

 

Lorsque ce gouvernement veut faire travailler les gens plus longtemps, alors que "gouverner, c'est prévoir", on savait que les enfants nés après la guerre prendraient leur retraite. On a payé nos retraites, plutôt deux fois qu'une, ceux qui sont partis avant nous ont profité de nos sous, et nous, nous devons profiter des sous de ceux qui travaillent aujourd'hui, ça s'appelle la répartition.

 

Il est certain que si je touchais des jetons de présence tout en étant sénateur, la retraite, je m'en battrais les c...s que je n'ai pas.

Repost 0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 10:30

merveille saint sauveurD'après le peu d'informations que j'arrive à avoir, la grève a l'air de faire un tabac à Caen, un bus toutes les heures, pas de tram sur notre ligne cet après midi, je dois avouer qu'il fait un temps idéal  pour manifester, ciel dégagé et température fraiche.

 

Il faut dire que Caen est une ville qui perd des habitants.
Il ne restera bientôt que les étudiants et les retraités. Les usines ont fermé depuis longtemps, il ne reste que les grandes surfaces pour offrir du travail et vous connaissez la générosité de nos géants de l'alimentation: du temps partiel, et des salaires qui ressemblent à des aumônes.

 

Alors le Normand va tenter sa chance dans les grandes villes et revient vivre ici sur le tard.

 

Pourtant, Caen, comme d'autres villes, est une ville riche, toutes les grandes enseignes ont pignon sur rue (dans le quartier historique) mais comme dans les autres villes seules les enseignes à bas prix font le plein.

 

Comme d'habitude, ce soir, nous apprendrons que la grève n'a dérangé personne, je lis bien que notre Président, qui voit sa cote au ras du plancher, a encore perdu 4 points, il était à 26 % de "satisfaits" et il se retrouve à 30%, méthode de calcul étrange...

 

Mon quartier qui n'est déjà pas bruyant d'habitude est si calme que j'ai l'impression d'être seule au monde.

Repost 0
11 octobre 2010 1 11 /10 /octobre /2010 10:14

araignéeje n'ai pas qu'une absence de jardin sur l'arrière, j'ai aussi une absence de jardin sur le devant, un lilas qui embaumera certainement au printemps et un rosier, qui avec le temps, s'est transformé en églantier.

 

Ca fait un terrain de chasse pour les chats des jardins avoisinants et un espace de liberté pour toutes sortes de bestioles..

 

J'ai toute sa famille mais c'est pas facile à prendre, vous pouvez cliquer sur la photo pour agrandir le monstre..

Repost 0