Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 10:01
Ce matin, le net joue à cache cache, j'ai du réseau, j'en ai plus. Avant même de lever, je lisais tranquillement, la lumière jouait également, j'ai de l'électricité, j'en ai plus.

Les PC n'aiment pas les sautes d'humeur de la fée électricité, surtout le mien, ses forces vives, ses disques durs ont été donnés à l'Ours plus d'autres petites choses dont je ne connais même pas l'utilité sauf que depuis mon ordinateur se traine.

Je n'ai pas eu de coupure d'électricité pendant que tombait la neige, alors maintenant qu'il ne fait plus froid, qu'il pleut des cordes, que je n'ai même pas envie d'aller voir l'expo Turner, pour apercevoir un morceau de tableau entre deux têtes, j'aimerais pouvoir réflechir tranquillement à une question de la plus haute importance ; "Peut-on faire ses vitres un jour de pluie ?"
Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 09:41
Un blog, ça sert à rien, c'est pour ça que c'est important.

Un blog sur OB, ça rappelle 20six, toujours en panne, on râle, on veut arrêter et on se rappelle les rencontres, les amitiés, alors on continue.

Sur mon blog, je ne mens jamais mais je ne dis jamais tout.

Grâce à mon blog, si OB ne le fait pas disparaître, je me souviendrai des trouvailles de la Merveille, de sa période actuelle, de ses "je suis un bébé vivant entouré de bébés", ce qui sur le fond n'est pas entièrement faux...

Certains jours, comme hier, mon blog avait une étrange allure, à l'image de sa propriétaire (celle qui n'a plus besoin de peigne),  je suis partie en vadrouille, à mon retour, il avait sa tête habituelle, pas moi..

Je sais déjà que Mab ramène sa troupe aujourd'hui, je regrette la disparition de certains blogs, je partage des petits morceaux de vie, juste des petits morceaux...
Repost 0
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 09:46
Quand c'est bon, ça peut pas faire de mal, le tout c'est de ne pas abuser des sauces, etc. etc.

Lorsque nous sommes revenus de Bosnie, nous avions perdu 4 kgs, des escaliers partout, une chaleur écrasante et une hôtesse championne des salades.

Au retour, nous avons continué à faire attention, il faisait beau et chaud, nous arpentions notre ville.

L'hiver a été rude, les fêtes, les anniversaires, les invitations et hop deux kgs sont de retour.

C'est un combat perdu d'avance, nous devrions vivre comme des ermites.

Repost 0
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 09:38
Relu dernièrement dans "le cercle litteraire des amateurs d'epluchures de patates".

"J'adore faire les librairies et rencontrer les libraires. C'est vraiment une espèce à part. Aucun être doué de raison ne deviendrait vendeur en librairie pour l'argent, et aucun commerçant doué de raison ne voudrait en posséder une, la marge de profit est trop faible"

Ca me convient tout à fait et  j'oublie mon désert cranien, ils sont si courts mes cheveux, les malheureux qu'ils se dressent sur ma tête en essayant de friser.

J'envisage d'acheter un bonnet ou de porter le voile.
Repost 0
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 10:20
Hier nous sommes invités à déjeuner dans notre quartier, je suis à peine en retard, j'attrape mon sac et pas de clef.

La dernière personne a avoir utilisé mes clefs, c'est le Bibelot, celui qui en ce moment même écoute la radio, on commence à se chamailler et je sors la phrase qui le rend fou :" Tu as vraiment le caractère de ta mère".

Mes clefs ont la particularité d'être les seules à possèder le sésame pour ouvrir la boite aux lettres et elle possède un porte clef ramené par l'Homme, grâce à cette pièce unique pour moi, je ne peux oublier qu'il est allé à Disneyland aux Amériques, pendant un voyage d'affaires au lieu de se dépêcher de rentrer voir son épouse bien aimée.

L'homme part en banlieue avec son hôte, un truc à faire sur un ordinateur, je remonte et je pars à la recherche des clefs, je regarde même dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Toujours pas de clef.

J'ai appris depuis que mes clefs sont dans la boite aux lettres...
Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 11:18
Des bruits de couloirs d'immeuble annoncent que ma propriétaire vendrait les deux appartements qu'elle posséde dans cet immeuble.

Elle a mis en vente ses appartements, ceux de l'immeuble d'à côté.

L'Homme et moi avons toujours déménagé, c'est un tic chez nous, nous n'avons pas une âme de propriétaire, l'achat de deux librairies a coupé net la fièvre acheteuse, de plus nous n'avons plus les moyens et s'endetter à notre âge aucune envie.

Nous pesons le pour et le contre, un petit loyer, un quartier que nous aimons beaucoup, ça ressemble à Paris, le Paris de notre enfance mais l'appartement est trop petit, il faudrait amènager encore et encore pour gagner de la place mais nous ne pouvons pas pousser les murs.

Les enfants nous poussent à venir les rejoindre dans leur banlieue mais notre expérience de la banlieue Ouest nous a guéri de la banlieue.

Nous regardons les sites, nous débattons et nous avons conclu, il est urgent d'attendre.
Repost 0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 09:46
Je sais, aujourd'hui, que si je dois un jour me suicider, je ne m'immolerai point.

La Merveille discute avec "Minou", je veux aller fumer une cigarette dans la cuisine, je sais c'est mal, très mal, mais c'est comme ça, je suis loin d'être parfaite.
Ces cochonneries de briquets chinois sont comme le reste, à mettre à la poubelle. Le briquet qui se trouvait dans la cuisine était un briquet oublié par quelqu'un, une flamme a jailli, mes cheveux se sont enflammés.

J'ai crié, Minou est arrivé comme un sauveur, a attrapé un torchon et à arrêté l'incendie, le mal était fait, j'avais le front brûlé et les frisottis envolés.
Ma coiffeuse a constaté les dégâts, a trouvé que finalement, j'aurais pu me retrouver à l'hôpital et elle a coupé, coupé, coupé.
C'est simple, lorsque je me croise dans une glace, je ne me reconnais pas et je ne suis pas la seule, même ma voisine et Manou ont failli passer devant moi sans me voir !

L'Ours, qui mérite son surnom, a dit : "Maman, t'a pris vingt ans" !

Sachant que les cheveux poussent d'un centimètre par mois, il va me falloir combien de temps pour retrouver ma tête ?
Repost 0
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 10:10
La Merveille, qui a de la suite dans les idées, refuse toujours avec énergie de grandir, bébé elle est, bébé elle reste, un bébé porte des couches, se promène avec la tétine et son doudou, elle mange avec une petite cuillère etc etc.

Hier soir, je lui montre des photos, elle se regarde et me dit : "C'est le bébé Merveille", je lui montre alors la photo d'un vrai bébé (la petite fille de Plume) et lui annonce qu'un bébé, ça passe sa vie à dormir !

La Merveille saute de mes genoux, attrape son doudou, sa tétine et part se coucher, persuadée que je vais la voir revenir dans la minute, je ne bronche pas.

Elle a dormi immédiatement, s'est réveillée à 9 heures le lendemain, a prétendu qu'elle avait encore sommeil et a replongé dans les bras de Morphée jusqu'à midi.

Lorsque la Merveille joue au bébé, elle joue sa partition comme une pro.
Repost 0
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 09:38
Hier, j'ai croisé dans la rue une amie de trente ans... et des poussières, nous n'allions pas au jardin d'enfants ensemble mais nous aurions pu.

Je suis une grand-mère, elle aussi, je ressemble à l'idée qu'on se fait d'une grand-mère, pas elle, la chirurgie est passée par là et le botox aussi, un mélange de Bree et d'une actrice qui a des lèvres de mérou, je me mouille pas beaucoup, elles sont trop nombreuses les actrices aux lèvres de mérou et aux pommettes slaves (les pommettes slaves, c'est une façon onéreuse de transformer les bajoues).

Elle a fait semblant de ne pas voir mes racines, j'ai pas le temps d'aller chez le coiffeur, j'ai fait semblant de ne pas voir qu'elle portait des cheveux trop longs (pour cacher les cicatrices) et trop blonds pour être honnêtes.

Une très belle rencontre en somme.
Repost 0
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 10:11
Hier, je n'ai pas vu passer la journée, les parents de la Merveille sont arrivés pour déjeuner à 14 heures, et que ça papote et que la Merveille ajoute son grain de sel, c'était déja presque le soir.

Ensuite la Chipie m'a volé "Minou", elle a réclamé son repas et le lit avant les infos, je savais qu'elle me jouait de la flute, elle se lève et se couche tard, elle a d'ailleurs diné deux fois.

Et lorsqu'elle enfin j'ai voulu venir lire vos blogs même le mien était introuvable.

La "Chose" dort, je vais en profiter pour vous lire...
Repost 0