Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 09:42

bol.jpgBoulangerie-de-la-rue-de-levis.jpg

Hier, je devais aller voir mes Merveilles, prise d'un doute, je téléphone et j'apprends que je devais venir à partir de 17 heures 30.
Je décline donc, je me remercie d'avoir téléphoné sinon je me retrouvais le bec dans l'eau devant chez eux...

 

Je décide d'aller me promener dans Paris, le 17ème si facile d'accès.

Pour Marie-Ange et Lakevio : J'ai trouvé un bol Digoin.
Pour Imagine, pas la peine de chercher le magasin Promod de la rue de Lévis, il n'existe plus.

J'ai voulu m'acheter un chou chinois au Monoprix du cru, celui que je connais depuis toujours.
Finalement, j'en ai trouvé un sympathique chez un des nombreux marchands de primeurs de la rue.

 

La traversée du square des Batignolles,  les canards, les enfants qui depuis toujours patouillent dans l'eau.

Je n'ai pas vu mes Merveilles mais j'ai passé un bon moment.
La nostalgie n'est plus mais j'aime les souvenirs...

Repost 0
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 09:30

bouquet jacinthesLe 4 mars 1972, un couple de gamins, qui se croyaient adultes, a dit oui devant Monsieur le Maire du IIIème ou à son adjoint, "j'me souviens plus très bien".

La mariée n'était pas en noir mais pas en blanc non plus.
Elle était vaguement nauséeuse.
Le marié ressemblait à un premier communiant.
Heureusement que j'ai des souvenirs car je ne possède plus une seule photo de mon mariage.

Innocents comme nous l'étions, nous pensions passer notre vie ensemble, ça va de soi.
Et sans un nuage, c'est là que ça coince...

Comment dire ? Nous n'avons pas eu que des nuages, non, nous avons eu des ouragans...
Mais nous n'avons pas coulé, le Goût aimait les tempêtes mais savait toujours rebondir avant le naufrage.

L'Ours né, à peine en avance, marié à son tour avec JJF, a eu deux petites filles, Merveille 1ère a eu 7 ans lundi, nous la fêterons samedi.

Un Ours et deux Merveilles, ça valait le coup de dire OUI.

Repost 0
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 09:40

Deux-veuves-pour-un-testament.jpg

venise.jpg

Je crois que je pourrais vivre à Venise, malgré les énormes "HLM flottants" qui ajoutent à la pollution de la ville.

Je crois que je pourrais regarder du Rialto passer les touristes et endosser facilement le mépris des derniers Vénitiens
pour les touristes dont ils vivent, eux qui n'ont plus les moyens de vivre dans leur ville.
 

Pour l'instant, je me contente de lire "Deux veuves pour un testament" de Donna Leon installée à Venise depuis 33 ans.

Je retrouve Brunetti et la cuisine de sa femme. Hier soir, j'avais l'eau à la bouche devant le bar au fenouil que Brunetti n'avait pas pu déguster, retenu par son enquête.

J'apprends que les Italiens, qui se serrent la ceinture comme le reste de l'Europe, détestent Bruxelles, les plans sociaux, la misère et c'est assez nouveau, les Chinois qui s'installent chez eux.
Comme quoi les mêmes causes engendrent les mêmes rejets...

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 16:51

Ça chauffe avec le camarade Poutine. 

Un peu partout, on nous dit qu'il est urgent d'attendre.
Pourtant même Michel Bouquet que j'adore, a fait le parallèle avec l'avant guerre lors d'une émission sur France Inter.

Mon père, qui ressemblait plus à Primo Levi qu'à John Le Carré a bénéficié des camps de vacances du III Reich.
Comme il a toujours été chanceux, il a été "délivré" par les Russes...

Au terme d'un long périple qui l'a mené à Odessa, en Turquie, Haïfa,  où des Anglais peu coopérants ne l'ont pas laissé débarqué, et enfin Marseille.

Il est revenu à Paris, a rencontré ma mère, ils se sont mariés et ont eu trois filles, au grand désespoir de ma mère qui voulait un garçon, un seul.

Mon père a gardé de cette "libération" par les Russes, une haine farouche de ces derniers.
Il paraît qu'il n'a pas été le seul...

Vous vous souvenez de la Guerre Froide ?
Vous hésitez ? Pas moi car j'en garde un souvenir ému.

A chaque mauvaise nouvelle, et elles étaient nombreuses, mon père disait : "Si les Russes arrivent à Paris, je vous tue de mes propres mains"

La "délivrance" de mon père par les Cosaques n'avait certainement pas été une partie de campagne.

Aujourd'hui, je sens que tu commencerais à nous mettre en garde, papa...


 


 


Repost 0
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 09:36

livres-copie-1.gif

Hier, il n'a pas plu, enfin je crois.
Disons que pendant que j'étais dehors, il n'a pas plu.

 

Je sais que la météo est capricieuse et qu'il faut profiter du soleil aujourd'hui, même si je n'ai que deux petits degrés sur mon petit balcon.

J'ai juste une question à poser qui ne présente un intérêt que pour moi : Qui a lu 1091 pages de ce blog hier ?

Je tiens à préciser que si tout est vrai, tout est faux également.
Je précise puisque le Goût ne comprend pas s'il s'agit de demi-vérités ou de demi-mensonges.
Alors que c'est selon...

Repost 0
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 10:23

merveille_chapeau.jpg
Hier, il pleuvait.
J'ai l'impression que j'écris la même chose chaque jour...
Nous avons donc décidé d'apprendre
à Merveille à jouer au scrabble .

Merveille a eu la chance des débutants !
Deux scrabble dans la même partie !
Bon, nous l'avons un peu aidée pour l'orthographe mais elle aime ça.

Elle va être une tueuse comme sa mère et son autre grand' mère qui ne laissent jamais une chance aux autres de gagner.

J'espère que sa mère ne va pas travailler ce week end car elle travaille déjà beaucoup.
Parfois jusqu'à une heure du matin. Son plateau repas est payé par elle, pas offert par les négriers qui exploitent nos enfants.
 

Elle est en précollection, ensuite ce sera podium puis fashion-week et le cycle infernal recommencera.

Sont mesquins les patrons d'aujourd'hui...

Repost 0
28 février 2014 5 28 /02 /février /2014 09:08

P5310011.jpg
Elle a changé depuis mais...
Il pleut, il faut occuper Merveille 1ère, celle qui dort dans mon lit maintenant, après avoir fait le cirque jusqu'à pas d'heure.

Alors, on joue à la bataille, mais la jeune personne, celle qui aura sept ans lundi, jour de la rentrée des classes, est dans une période pénible, du genre "je pleure si je perds", "je pleure si Papy hausse la voix", bref, je pleure pour le plaisir...

Lorsqu'elle ne pleure pas, elle boude ou s'enferme.
En un mot comme en cent, elle joue les diva.

Ca marche moyen pour elle, on ne la laisse pas gagner, on la laisse s'enfermer.

Elle a regardé Tintin avec son grand père, je l'entendais rire.

Et là, je profite de son sommeil.

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 09:14

Ça fait cinq ans que le Goût est à la retraite.
Ce furent cinq ans de petits bonheurs.
Ce furent aussi d'intenses moments de stress au moment des scanners.
Une petite fille toute neuve, plusieurs déménagements mais pas encore de raton laveur.

Ce matin, le Goût fait les comptes, bien obligé.
L'Etat nous tond la laine sur le dos.
Le Goût regarde sur le site adéquat le montant de nos retraites complémentaires, elles ont  baissé d'un petit peu encore depuis leur versement mensuel.
Nous avons perdu depuis cinq ans plus de 300 € par mois.

Pendant ce temps, l'eau a doublé, le gaz a augmenté de plus de 25%, l'electricité aussi, notre assurance a fait un bond de 100%, notre mutuelle un bond de 54%, et je n'ai pas remarqué en faisant mes courses que les denrées indispensables étaient cadeau.

Ne parlons pas des impôts qui sont de plus en plus lourds alors que nos revenus rétrécissent comme peau de chagrin.

Et les hommes politiques, que je mets tous dans le même panier, eux qui ne connaîtront jamais les fins de mois difficiles, nous parlent de justice sociale, d'effort nécessaire.

Ils font promesse sur promesse, vont droit dans le mur, le chômage a encore augmenté au mois de janvier mais la Bourse se porte bien et les actionnaires réclament toujours plus.
En 60 ans, leur ponction sur notre PIB est passée de 3% à plus de 9%. Ils ont multiplié leurs prélèvements par trois !

Mais qu'attendons nous pour descendre dans la rue ?
Pour les faire reculer ?
Vous me direz les Grecs et les Espagnols l'ont fait et leurs gouvernements n'ont pas  reculé.
Au moins ils ne sont pas allés aussi loin qu'ils le voulaient, c'est déjà ça...

 

 

 


Repost 0
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 09:16

Gamelle.jpgBento.jpg
Ah ! Baiser la main d'une femme du monde
Et m'écorcher les lèvres à ses diamants...
.../...
Enfin poser ma pelle et chauffer ma gamelle...

Lorsque j'ai commencé à travailler, les gamelles avaient disparu.
Cet accessoire démodé avait été remplacé par les tickets restaurants.
Les miens me permettaient de faire mon seul repas correct de la journée...

Ensuite, lorsque je suis devenue libraire, j'avais la chance de pouvoir rentrer déjeuner chez moi.
 

Puis, j'ai arrêté de travailler et depuis j'apprécie chaque jour de ne faire les choses qu'à mon rythme.

Comme, je lis des blogs depuis longtemps, j'ai vu apparaître de jolies petites boîtes.
Les "bento", ces petites boites venues du Japon, toutes mignonnes.

Comme j'ai mauvais esprit, je me suis dit qu'on avait réinventé "la gamelle".
Qu'on avait enrobé la chose, crise aidant, d'une jolie appellation et d'une forme japonaises.
Les restaurants avec "vrai plat du jour préparé dans la cuisine" ayant été remplacés par de la "bouffe industrielle", des bars à pâtes, des camions à hamburgers, que sais-je encore...
Chaque jour apporte sa nouvelle invention pour nous faire dépenser de l'argent.

Si, je travaillais encore, je crois bien que j'aurais mon "bento"...

Repost 0
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 09:22

P-re-No-l.jpg

Le temps aux plus belles choses se plaît à faire un affront etc.

C'est hélas une vérité connue depuis longtemps, je ressemble plus à une rose fanée qu'à un bouton de rose du dernier printemps.

Quant au Goût, il fait bonne figure mais se plaint, de son genou, d'avoir perdu des pièces et du temps qui passe.
Quand on était enfant, une année durait une éternité.
Aujourd'hui, on a à peine le temps de se retourner et hop ! L'année est finie. !
L'hiver est finie, et c'est déjà le printemps.

Pluvieux le printemps. Certes mais précoce...

Bientôt, je me plaindrai de la chaleur et hop ! Les gamins retourneront à l'école.

Vieillir, c'est aussi voir le temps s'accélérer.

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article