Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 09:12

guillaume-et-les-garçons à table

Renouer avec la banlieue, c'est renouer avec le cinéma.
Je découvre des villes que je ne connaissais pas.
Je fais mes petites courses dans des banlieues voisines.
L'aventure à cinq minutes de train !

Mais revenons à Guillaume Gallienne et à son film qui fait couler beaucoup d'encre, on aime ou on déteste.

J'ai aimé, même si les rappels à son spectable m'ont paru superflus.

J'ai aimé le petit garçon perturbé, le petit dernier, celui qui admire tellement sa mère qu'il veut lui ressembler.
J'ai trouvé terrible cette famille de grands bourgeois décider que ce garçon ne pouvait être qu'homosexuel.

C'est d'abord un film drôle mais pas que.
Bien sûr Guillaume Gallienne force le trait, il faut le voir dans une boite gay dans le Marais.

Et le coming-out "Maman, je suis hétéro, un vrai, j'aime une femme mais je t'aime toujours Maman."

Alors, oui, c'est du cinéma mais avec des vrais morceaux de souffrance à l'intérieur.

Repost 0
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 09:39

Hier soir, je regarde les petits meurtres d'Agatha Christie.

J'aime beaucoup Samuel Labarthe et Françoise Fabian porte beau ses quatre-vingts printemps.

Une scène montre un homme donnant l'accolade à un autre.

Je ne sais pas pourquoi mais à un moment le Goût m'affirme qu'il embrasse les hommes.
Réponse de ma part : " Tu n'embrasses que des juifs, c'est toi l'anti-goy".

Et le Goût de continuer "Anti-goy, anti-goy... C'est pas une pièce d'Anouilh ? ".

Et de rire.

Repost 0
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 09:23

 

 

Et je ne m'en suis même pas aperçue !
Bon d'accord, je n'aime pas le beaujolais nouveau.
Je trouve que c'est un vin trop jeune, qui pétille et qui souvent est trafiqué.

Mais oublier le beaujolais nouveau !!!
C'est comme oublier de tirer les rois.

Et avec du cidre SVP, la galette.

D'habitude, la TSF nous en cause, il a le goût de banane, de cerise.
Bon souvent, je trouve qu'il a plutôt un goût de poire...
Mais c'est la tradition.

C'est comme les bougies de Hanouka, bon d'accord, je ne le fais pas mais je pourrais.

C'est comme oublier le sapin de Noël et sa chaussette, bon d'accord, j'ai perdu la chaussette mais je pourrais.

Ce machin, la crise, la crise, la crise nous fait perdre tous nos repères.

J'ai besoin de vacances.

Chagall.jpg

Repost 0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 09:15

C'est une réponse de la bergère à son berger de mari.

Personne ne peut ignorer que je suis mariée au Goût.
Mariée depuis si longtemps que je préfère cacher la date de ce mariage.
Ce mariage couronné six mois plus tard par la naissance de mon Ours.
Je tiens à préciser que l'Ours était né avant l'heure.
Mais pas trop...

Revenons à ce pull bleu, détesté par le Goût, porté par votre servante, un pull à cinq francs.
Oui lorsque ce pull est arrivé dans ma vie, nous avions encore des francs.
Pull que je porte avec une écharpe Saint Laurent d'un rouge vif avec des motifs de la couleur du petit pull bleu.
Echarpe que j'ai achetée dans une boutique de seconde main à un prix défiant toute concurrence.
Et il faut oser la porter cette écharpe !

Je tiens à préciser que j'ai connu des moments de dèche intense lorsque je suis revenue d'Israël et que depuis, sauf pour les livres, je répugne à dépenser de l'argent pour m'habiller.

N'en déduisez pas pour autant que j'ai des économies.
Hélas ! Trois fois hélas ! Je déménage trop souvent pour me constituer un magot.
Mais il n'est pas interdit de rêver...Echarpe YSL

Repost 0
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 09:16

Ricor-.pngCertains, pour garder la forme, font du jogging.
Horreur ! Vous le savez sans doute, l'inventeur du jogging est mort jeune d'une crise cardiaque.
D'ailleurs si la marche ou le vélo étaient bons pour la santé les facteurs seraient immortels...

D'autres, j'en connais, mangent du chocolat, pas pour lutter contre le froid mais par gourmandise et soit disant pour le magnésium, pff...

D'autres encore font du shopping, c'est une affaire de goût.
Je n'aime pas piétiner dans les magasins.
Y entrer et avoir trop chaud.
En sortir et avoir froid.
Ne regarder que des vêtements pour gamines de vingt ans anorexiques, c'est mauvais pour le moral.

Alors, pour garder la forme, je m'oblige chaque matin à écrire une note.
Ce n'est pas une mince affaire !
Je n'ai aucune idée.
Je m'installe devant mon ordinateur et je tape.

Je fais travailler mes petites cellules grises.
Et sans chocolat s'il vous plaît...
 

Repost 0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 08:43

Je gazouille, tu gazouilles, il ou elle gazouille.

Et le tout est sans intérêt.
Au lieu de fixer des règles sur le nombre de caractères, il serait plus judicieux de fixer des règles sur le contenu.

N'importe qui raconte n'importe quoi.
Les hommes politiques s'envoient des piques en twittant.
Ils ne gazouillent pas, ils tirent...
Cette nouvelle façon de "communiquer" donne lieu à des dérives racistes, imbéciles et dangereuses.
C'est comme insulter quelqu'un derrière son dos.
Le courage des lâches.

On devrait éviter de dire derrière un clavier ce qu'on n'oserait pas dire à quelqu'un en face de soi.

Je ne gazouillerai jamais, je suis trop maladroite.
Il m'arrive de choquer en écrivant, imaginez moi gazouillant.

Twittez vous ?

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 09:29

Lorsqu'on se remémore son enfance, c'est mauvais signe.
On va bientôt retomber en enfance.
Ou alors on sèche pour alimenter son blog...

Je me range dans la seconde catégorie.
Le calme, le peu de passants dans les rues, mes fenêtres donnant sur les arbres me font un bien fou mais ne donnent pas matière à la note pleine d'humour et de fantaisie sur la noirceur du monde.

Je me connais, j'ai peu d'illusions sur moi.
Je ne devrais pas tarder à me plaindre.
Tu brûleras demain ce que tu adores aujourd'hui...

Pour en revenir à mon enfance, j'étais plutôt sage, le nez dans les livres,  une soeur du milieu toujours dehors ne rentrant que pour dîner et une petite soeur, toujours malade et faisant de fréquents séjours à l'hôpital.

Chaque jour, en sortant de l'école, j'allais voir mon tyran.
Elle n'a pas trop changé, petite dernière gâtée, je me rappelle lui avoir fabriqué une maison de poupée.
Collant des pots de fleurs aux fenêtres, des pots de fleurs minuscules.
Je n'ai jamais été d'une grande adresse, je n'allais jamais assez vite, je me dépêchais le lendemain d'arriver pour continuer.

Je ne sais pas où se trouve cette maison de poupée, ma mère faisait souvent le nettoyage par le vide mais je l'ai toujours devant les yeux.

Repost 0
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 11:23

GareSaintLazareLe Goût et la Tornade viennent de partir sur le marché, je sais, il est tard mais la Tornade a eu une levée de corps difficile.

Il faut écrire qu'elle a subi l'arrachage d'une couronne, du courant chez moi, de l'exceptionnel chez Elle, qu'elle a fait une réaction aux points de suture, et que sous ses dehors de femme forte, c'est une petite chose fragile.

Le chat du voisin est venu faire son inspection.

Que de la routine.

La Tornade espère nous voir rester ici, elle n'est pas la seule, pourvu que le Goût ne nous fasse pas un caprice...

Et pendant ce temps là, le sol se tapisse de feuilles, l'automne s'installe et ma chaudière a démarré pour la première fois.

Intéressant, non ?

Repost 0
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 09:11

Repasser une petite heure, c'est urgent.

Prendre le train.
Aller chercher la Tornade qui arrive de Londres pour aller chez le coiffeur, dans le 20ème arrondissement.
J'éviterai le coin "calme et arboré".

Il nous faudra passer au Merle Moqueur.
Défense d'acheter un livre, j'ai toujours des cartons à vider et je dois faire du tri.

Faire des courses, le réfrigérateur est vide.

Reprendre des forces dans notre salon de thé de poupée.

le-lapin-d-Alice.jpg

Repost 0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 09:19

Je me souviens du "pain perdu" de mon arrière grand-mère.
C'était le meilleur !

Mon arrière grand-mère ne jetait rien et n'achetait pas de brioche.
On aurait élevé des poules au Parc Monceau, je suis sûre qu'elle aurait été leur donner le pain trop dur pour faire son "pain perdu".

Mais peu importe, son café aussi était incomparable, plus de chicoré que de café.
Pourtant, je me souviens du temps passé à tourner ce fichu moulin, vous savez, vous caliez le moulin entre vos genoux, et vous tourniez et vous râliez intérieurement.
Mais pas devant votre arrière grand-mère...

Aujourd'hui, je suis grand-mère, Merveille me prend déjà pour un dinosaure... J'entends trop souvent : "Mais Mamiiiiiie...", je suis dépassée, Merveille maîtrise la tablette de son père.
C'est d'ailleurs devenu sa tablette.

Avec Petit Bébé, je m'attend au pire.
Si dieu me prête vie, Lucie, ma lumière me prendra pour un fossile plus ancien encore...pain-perdu.jpg

Repost 0