Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

31 août 2013 6 31 /08 /août /2013 10:06

En 1975, j'habitais le Marais, la rue des Rosiers m'était familière, je ne la regardais pas plus que ça, je trouvais normal de m'habiller chez les grossistes de la rue du Temple.

 

La rue Rambuteau était une rue commerçante et si le quartier était gai, c'est parce que nous étions jeunes.

 

Le Centre Pompidou n'existait pas encore, et les bobos ne connaissaient pas le quartier.

 

L'hôtel Saint Aignan n'était pas devenu le MAHJ même si les juifs étaient nombreux dans le quartier malgré les efforts désespérés de certains pour les exterminer.

 

Hier, je suis allée au MAHJ avec une amie et bien sûr le Goût qui est toujours partant pour traîner dans son ancien quartier.
L'exposition de photos sur la rue des Rosiers était une plongée dans nos souvenirs, juifs ou pas, nous avions tous la même allure, les "pattes d'eph' " sévissaient encore.

Ensuite, nous y sommes allés, dans la rue des Rosiers.
Elle se ressemble malgré les touristes.
La boucherie casher oranaise de chez Norbert est toujours fidèle au poste et la patisserie nous faisait de l'oeil, nous n'avons pas acheté la "Hala",le pain de Shabbat mais un tas de petites choses délicieuses.

 

Vous étiez où en 1975 ?Rue-des-Rosiers-Les-bouchers-Alecio-de-Andrade-1975.jpg

 

Repost 0
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 09:15

Le Goût prend des photos, pas uniquement de ses petites filles, il photographie également les dégradations de notre "résidence de standing".

 

Notre bailleur, celui qui ne répond jamais au téléphone, est en vacances depuis un mois et demi.
Je trouve qu'il a beaucoup de chance.
Je sais, parce que le Goût est très doué pour faire parler les femmes, que ce jean-foutre est rentré depuis le 23 Août mais il doit faire des signes désespérés à sa secrétaire lorsqu'il entend notre nom...

Nous avons déjà réussi à obtenir de pouvoir partir du jour au lendemain sans effectuer un quelconque préavis.
Ce n'est pas suffisant, il nous faut aussi obtenir un remboursement du trop perçu et un état des lieux aussi rapide que les services rendus par ce bailleur.
Le Goût avait commencé à installer la cuisine, travaux arrêtés rapidement mais nous ne voulons aucune réflexion.

 

Alors hier soir et ce matin, le Goût a pris des photos, il commence à avoir une petite collection, de notre "résidence de standing" après le passage de la horde sauvage.

 

Ce matin, à huit heures et demie, un petit black, de ceux qui me traitent "d'aspro", me jetait déjà un regard noir (pardon, je ne peux pas résister).

 

Ce n'est pas possible, ils font les trois huit ces gamins !!!
 

Repost 0
29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 09:24

Merveille a pris du galon.
Elle est devenue grande soeur.
Merveille trouve ce rôle peu gratifiant car sa petite soeur ressemble à un poupon dodu qui avale, sans presque reprendre sa respiration, des biberons de 120 grammes.
   

Nous avons dîné sur la terrasse, "numéro deux" était là.
J'ai dit "attention, le soleil tape sur la petite !"
Il a fallu orienter le parasol pour éviter que le soleil n'ébouisse "numéro deux" alors dans les bras de sa mère.
Merveille a vite recadré Mamy... Merveille souffre du soleil, elle aussi. Et le fait savoir...

 

J'ai à peine touché à la deuxième Merveille car la première me surveillait comme le lait sur le feu.
Son grand père a toujours la cote, il a laissé les femmes s'occuper de Lulu.

 

Merveille rend son père coupable de l'arrivée de" numéro deux", ce n'est pas faux, Maman reste Maman, il lui manque juste quelques bras supplémentaires.

 

Après, nous sommes revenus dans notre Ghetto avec un nouvel espoir, celui de le quitter bientôt.

Repost 0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 09:30

Je ne peux pas rester ici.
J'ai le choix: Je deviens folle ou je deviens une meurtrière !

 

Rien ne peut les calmer.
Il pleut des cordes ? Ils sont devant la loge du gardien.
Hier, ils voulaient même installer un coin à eux.
Un genre studio, canapé, banc et musique, jour et nuit.
La journée pour surveiller les livraisons.
La nuit pour commercer...
 

 

Les filles sont pires que les garçons, et pourtant ces derniers ne sont pas des anges.
En deux ans le quartier a subi une profonde mutation et pas dans le bon sens, dans les guides touristiques, il est même conseillé d'éviter de se promener à pied dans le 20ème arrondissement de Paris à partir de minuit.

 

La crise, l'angélisme des politiques, la concentration de population africaine a fait le reste, la "caillera" est devenue dangereuse, le quidam est devenu encore plus raciste qu'avant.

 

Le tout donne un mélange explosif.

 

Le "jemenfoutisme" du bailleur, car la résidence est restée sans gardien pendant deux ans, a permis à plusieurs bandes de s'installer et de considérer que l'endroit leur appartient.

 

Il faudra des années et un autre bailleur pour que le lieu redevienne vivable, ce n'est pas un hasard, si on vous fixe un rendez-vous le matin à huit heures pour les visites...

 

Notre salut est dans la fuite.

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 09:38

Bonjour, je m'appelle Heure-Bleue et je suis accro à Internet.
Je ne cherche pas un mari, je suis très habituée au mien, je ne vais pas sur les réseaux sociaux, je me demande où on trouve de la convivialité sur ce truc, j'y passe pour jouer, entre deux recherches.

 

Je ne compte plus sur un échange avec mon bailleur, qui n'ailleurs ne répond pas au téléphone.
Je fréquente avec frénésie le site "seloger.com".
Je ne cherche pas à Paris.
Je dois éviter 9 arrondissements et je n'ai pas les moyens de vivre dans les autres.

 

J'ai éliminé Levallois, plus cher que Paris et Neuilly qui m'offre 20 mètres carrés pour le montant d'un SMIC.
Je cherche à la gare de Bécon, 7 mn de Paris en tra
in, un bus qui me conduit chez les enfants directement, Merveille et numéro 2 valent bien ça.

Je n'ai pas franchement les moyens de déménager, je croyais que j'en avais fini avec les cartons, tant pis, je mangerai des nouilles.
Lorsque je visiterai l'appartement qui sera trop petit mais qui semblera me convenir, je passerai la journée et une partie de la soirée à côté pour éviter de me faire piéger.

 

Le piège sera forcèment ailleurs, la perfection n'existe pas.
Bailleurs privés, bailleurs institutionnels, même menteurs !

Repost 0
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 09:16

Nos hommes politiques sont formidables, ils ont des idées qui ne coûtent pas cher et ne rapportent pas grand chose.

 

Un exemple ? Les "Correspondants de nuit", ils commencent leurs rondes à 16 heures et les terminent à minuit.
Oui, je sais c'est étrange mais leur concept est certainement le fruit des cogitations d'un énarque qui vit au Vésinet...

 

Les "Correspondants de nuit" ne servent à rien mais ce n'est pas de leur faute, ils n'ont le droit que de "dialoguer". Ils "dialoguent" donc dans les 10ème, 11ème, 12ème, 13ème, 14ème,15ème,18ème,19ème et 20ème arrondissements.
Ça commence à faire lourd, je conseille à ceux qui passent et qui aimeraient déménager sur Paris d'éviter ces arrondissements, ils pourraient vivre le même enfer que nous.

 

Hier, la police est venue chasser les gamins qui vivent chez les autres de treize heures au petit matin. Comme d'habitude, les policiers ont avoué leur impuissance, les gamins sont pratiquement tous mineurs et les gros poissons ne font pas de bruit, ils regrettent, comme nous, que les correspondants de nuit n'aient pas le droit de demander leurs papiers aux trublions.
Or sans identité, pas de signalement aux services sociaux, pas d'assistante sociale pour suivre les familles.

 

Je me demande si le but n'est pas un peu d'éviter les familles. Oui, suivre une famille ça coûte et vous savez bien que malgré nos prélèvements qui atteignent des sommets, l'Etat n'a pas de sous.

Repost 0
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 09:32

Hier, j'ai bavardé longuement au téléphone avec ma Tornade fatiguée.
Il est temps qu'elle parte faire son pélerinage annuel à Washington.

Nous parlons de tout et de rien, des Anglais qui, pour la première fois de leur vie, sont minoritaires dans leur propre pays.
Les étrangers sont les plus nombreux et l'Anglais moyen devient intolérant comme tout un chacun.

 

Je lui parle de mes nuisances sonores.
Elle me parle de justice sociale.
Le très riche quartier de Knightsbridge souffre lui aussi de nuisances sonores...
C'est très moral comme histoire. Un des quartiers les plus riches de Londres subit la loi de riches étrangers venus des Emirats, et qui font vrombir leurs voitures de luxe toute la nuit sous les fenêtres de la "gentry".

 

Fallait pas faire comme nous, vendre son pays au plus offrant, faudra pas se plaindre lorsque le Printemps ne vendra plus de maillots de bains deux pièces parce qu'impudiques...

 

Pendant ce temps là, la Tornade, dans son quartier excentré dort du sommeil du juste.
Les plombiers polonais refusés par les Français, fatigués par leur journée de travail dorment...Harrods.jpg

Repost 0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 10:38

Nous sommes partis tous les trois chez ses parents, Merveille voulait voir sa mère.

 

Pendant son séjour, trop court, Merveille a discuté, elle a trouvé qu'elle avait de la chance, un père, une mère, une Manou, une mamie, un grand père adoré, des lapins en peluche, etc.

 

J'ai insisté  : " Tu as quoi ?", j'ai entendu un vélo, des jouets, des tas de choses mais elle n'a jamais cité le nom de sa soeur.

 

Arrivée chez elle, elle a sauté dans les bras de sa mère et elle est partie jouer dans sa chambre .

 

"Numéro deux" dormait du sommeil du bébé repu, je sens que les 250 grammes pris la semaine dernière ont fait des petits.

 

Merveille est venue regarder sa soeur, a voulu lui mettre le pouce dans la bouche, a voulu la prendre dans ses bras, a trouvé que sa soeur n'était pas très interessante.

 

Nous avons joué dans sa chambre, sa mère et moi, l'avons aidé à construire un immeuble de rapport.

Le fils avait préparé un couscous, nous avons dîné sur la terrasse, savouré le calme, et nous sommes arrivés dans notre ghetto vers minuit et demi, les ballons résonnaient contre le mur, certains gamins n'avaient même pas douze ans.

 

Pourquoi ne pas punir les parents ?

Repost 0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 09:55

Les années passent les petites filles deviennent des mères puis des grand-mères et leurs petites filles jouent encore à la marelle et rêvent de Prince Charmant.

Hier, Merveille a rejoint Violette au jardin.
Elles ont couvé du regard un petit blond égaré parmi tous ces petits bruns, elles sont allées prendre leur goûter et lorsque nous sommes rentrés, Merveille a avoué un secret à son grand père, elle avait des étincelles dans les yeux, Micha était trop beau....

Ensuite, elle a construit une ferme au milieu du passage, celui qui conduit aux toilettes et à la salle de bains, c'est beaucoup plus drôle, elle a vivement conseillé à son grand-père de faire attention...

 

Je me suis vue, au même âge, chez mon arrière-grand-mère, m'installant une cabane avec un drap tendu sur l'armoire "à fouillis", c'était notre armoire, celle où nous rangions nos jouets.

Merveille a fait hier ressortir la petite fille, celle qui fait une étincelle dans les yeux des grand-mères.

Repost 0
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 10:24

Non, vous ne verrez pas Merveille endormie, elle est trop mignonne et j'aurais trop peur qu'on nous vole cette photo.

 

Merveille a des plaisirs simples.
Elle a voulu jouer à la cabane du grand parc et y a fait connaissance d'une jolie Violette.
La journée a donc passé très vite.

Elles ont fait une pause devant une glace et sont retournées jouer.

 

Résultat ? Merveille dort depuis dix heures du soir et même les travaux ne la réveillent pas...

 

Nous vivons dans un endroit fascinant, bruyant jour et nuit et, cerise sur le gâteau, on nous casse le plafond au dessus de la tête, tout ça pour chercher une fuite qui a déjà touché trois appartements.

 

Et dire que Courbevoie ne va pas être facile à obtenir...
J'ai appris hier que nous n'étions pas les seuls à demander un échange.
Le contraire aurait été surprenant... 

P6300416

Repost 0