Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

23 mai 2013 4 23 /05 /mai /2013 11:36

Quand nous sommes partis à Caen, j’avais l’impression d’avoir fait le bon choix. Que ce serait notre dernière demeure. Enfin, l’avant-dernière.
J’y suis partie plutôt joyeusement. Le Goût, toujours prêt à aller voir ailleurs, m’a suivie tout aussi joyeusement.
J’y étais allée pensant avoir enfin trouvé un havre où je me sentirais bien. Les mois passant, je me suis aperçue que non. Caen, ce n’était pas ça non plus. Les souvenirs de Merveille avec jardin, plage et tout, c’était raté. Alors nous sommes revenus, pas à Paris hélas mais en banlieue. Et là, horreur ! Comme le Goût, je déteste la banlieue.
Bien sûr, nous sommes plus près de Merveille mais nous la voyons finalement assez peu. Puis nous avons enfin eu la chance de nous voir proposer un appartement à Paris.
Là, tout le monde nous fait la tête ! Même Merveille !
Nous étions heureux de retourner à Paris, maintenant, j’y retourne mais la joie à disparu. Les enfants me l’ont ôtée. Je déteste la banlieue, j’aime Paris, nous ne serons pas loin des enfants. Aujourd’hui encore ils sont à côté mais nous ne les voyons pas plus que lorsque nous habitions Paris.
Apparemment, notre présence proche les rassurait mais nous savoir proches leur suffisait…

PS : Normalement, dès lundi, nous devrions avoir une connexion Internet dans notre nouveau chez nous. Mais… Vous connaissez les FAI et leur façon d’interpréter les desiderata de leurs clients. Notre nouveau FAI, à défaut de nous connecter à Paris, a déjà écrasé notre ligne actuelle de téléphone, coupant net le Net et nous a doté tout de suite d’une ligne fixe que nous n’avons pas demandée et déjà présenté la facture de l’établissement de cette ligne. Alors, il est possible que lundi vous soyez encore déçus.
Et nous aussi…

 

 

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 13:00

Plusieurs cartons vont contribuer à l’encombrement d’un appartement pour l’instant vide.
Encombré de choses totalement inutiles puisqu’il s’agit de jouets de Merveille qui n’aura plus envie de s’en servir car elle sera en CP à la rentrée.
Parmi ces jouets, outre les boîtes de feutres vieilles de deux ans mais neuves car même pas ouvertes, on trouve une ferme.
Et pas n’importe quelle ferme, une ferme énorme, monstrueuse, pleines de barrières, de veaux, vaches, cochons, couvées. Merveille sort cette ferme dès qu’elle vient à la maison. Non pour jouer vraiment mais surtout pour le plaisir d’étaler dans toute la pièce de petits jouets de plastique qui me font glisser sur le plancher. Elle attend sans doute de me voir tomber pour se précipiter en disant « Tu t’es fait mal mamie ? » aussi satisfaite que curieuse.
Et toutes ces petites choses vont venir dans le XXème, me faire glisser sur un autre plancher. En attendant elles me font préparer des cartons qui sont soit trop grands, et ça « bagotte » dedans, soit trop petits et ça empêche de les scotcher correctement…
Il y a des jours comme ça où je comprends l’idée de son papy de la vendre sur le parking du Carrouf…

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 10:22

A partir du 16 mai, je serai coupée du monde, je n'aurai plus Internet ni téléphone fixe.

C'est finalement un bien, les cartons se feront plus vite...

 

Hier, nous sommes allés porter un trousseau de clefs à notre gardien, nous avons constaté un dégât des eaux avant même d'emménager.

Allez ma fille, va emballer...
Voilà le coin que l'Ours appelle "un ghetto".

 

notre ghetto 

Repost 0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 09:54

Hier Merveille a décidé de venir jouer dans "la maison aux cartons".
Elle appelle notre appartement ainsi.

Donc au final, j'ai fait un demi carton...
L'Homme un peu plus.
Mais transformé en ogre, avec une Merveille couinant de joie, le rendement a faibli.

Le déménageur a téléphoné ce matin, date fixée 27 mai à l'aube, genre 8 heures.Merveille Palais Royal

Repost 0
12 mai 2013 7 12 /05 /mai /2013 09:43

Dire que les cartons ont été commencés dans la joie et la bonne humeur serait un énorme mensonge.

Mais au moins, la cadence était là, quarante cartons en deux jours !
Mercredi suédois, jeudi relâche, vendredi Merveille, samedi madeleines, non, pas celles de Proust.

Et surprise, nous avons atteint les quarante quatre cartons, belle chute de productivité, va falloir continuer à la schlague !

Le Goût, prompt à trouver des coupables, à défaut de solution, vient de me glisser, un "C'est ta faute !".
    roses anglaises
Je me contenterai d'un silence méprisant, celui qui veut toujours bouger, celui qui a toujours peur de s'ennuyer, c'est lui.

Repost 0
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 10:05

Un commentateur "anonyme" du Goût plaint ma belle mère.

Je ne connais pas la sienne.
Je ne lui propose pas la mienne, elle est morte...

Qu'écrire d'une femme qui a nié son fils, son mari et sa belle-fille ?
Qu'écrire d'une mère qui a parlé de l'Ours jusqu'à sa mort comme du "petit frère" du Goût ? !

Alors comme ça, le seul enfant qu'a eu le Goût, il aurait du le faire à sa mère ?

Vous la plaignez encore ma belle-mère ?
Vous comprenez ma dépression nerveuse et ma longue pratique des psys ?
Je me demande comment le Goût a fait pour s'en tirer...
 

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 09:30

Je n'aime pas leurs polars.
Je n'aime pas leur façon d'élèver les enfants.
Je n'aime pas leur façon de pipoter sur le sexe des anges et des enfants, ça m'agace.

Je n'avais pas mis les pieds dans un de leurs magasins depuis presque vingt ans.
Depuis Chatou pour être précise et déjà à cette époque ma récolte avait été maigre.

Hier, nous avions besoin d'étagères.
Du pas onéreux, trois déménagements, ça vide les poches.

Nous voila donc partis à Vélizy avec une amie.
Elle voulait des plantes.
On voulait des planches.
A Vélizy, le Suédois ne donnait que dans la cuisine.

 

Soyons fous, poussons jusqu'à Plaisir !
A un moment, j'ai lu "Dreux" sur un panneau.
Avec un peu de chance, nous allions voir la mer dans l'après-midi.
Je n'ai pas vu de vaches dans les prés mais j'ai vu des champs de colza.

Je n'ai pas vu la mer.
J'ai vu le grand cube bleu, les étagères, celles dont le nom commencent par un B, pesaient lourd.
Le "pas cher" a toujours des vices cachés et les plantes étaient en fin de vie.
Nous sommes revenus par Saint Germain en Laye, ville désertée par ses habitants.

 

Aujourd'hui, c'est cartons.
Pleins de cartons...

Repost 0
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 11:02

Réveillée à l'aube alors qu'il pleut, je me suis levée tôt, j'ai regardé à travers mes carreaux sales, j'ai retiré et lavé mes voilages, ceux que j'ai acheté au Comptoir des familles, "so Bristish" disent ceux qui ne connaissent pas la perfide Albion, le manque de sommeil ne permet tous les poncifs.

Et depuis, on fait des cartons, des cartons de livres. Pourquoi conserver, pour relire ? C'est rare, certains collectionnent les petits cochons, nous on collectionne les livres.

Ca ne grimpe pas vite, trois déménagements en moins de trois ans, ça use...Boileau.jpg

Repost 0
7 mai 2013 2 07 /05 /mai /2013 10:52

Jeunes gens, je vous aime mais.
C'est la que la nuance arrive...

Je vous trouve rapides à juger les grands-parents indignes que nous sommes ! Vous-mêmes, êtes-vous irréprochables ?

Vous, oui vous, !
Vous que l'on retrouve partout dans le monde, au Canada, à Singapour, en Chine, partout  vous dis je !
Avez vous pensé au chagrin que vous causiez à vos parents ?

 

Que nenni ! Vous vouliez vivre votre vie !
Vous la vivez et c'est normal...

Alors de quel droit, voulez vous nous empêcher de vivre la nôtre ?

Je pars à Paris, onze minutes de train pour arriver à Saint-Lazare, !
Je dois vous dire que j'ai souvent vu mon fils lorsque j'habitais à Tel Aviv, qui est nettement plus loin...

D'accord, dans le 20ème arrondissement, il fait moins chaud et la mer est un peu plus loin.
Mais la mère accourt en cas de besoin...oiseau-quittant-le-nid.jpg

Repost 0
6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 10:19

Nous venons de fixer la date du déménagement, ce sera le 27 mai.
Lorsque j'écris "nous venons de fixer", c'est pour avoir l'impression de contrôler les évènements.
En fait, c'est le déménageur qui a fixé la date...

Nous n'avons toujours pas les clefs, le gardien est en vacances, nous voulions passer prendre des mesures et de toute façon, il faut un état des lieux.

Le Goût fait fi de tous les arguments qui le gênent mais ne se lance pas dans le nettoyage des carreaux.
Pourtant nous devrons rendre l' appartement, que nous occupons, nickel.
    tombe_rigolotte.jpg
Je pense que, cette année, nous n'aurons que les allées du Père Lachaise comme vacances.
Il faut dire qu'un autre évènement nous retient à Paris cet été...

Repost 0