Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 10:46

C'est facile, il suffit de suivre le marché immobilier à Paris -c'est quand même la ville que je connais le mieux- et regarder les vitrines des agences immobilières.

 

Je ne parle pas d'achat, 6000€ le m2 dans des coins où j'enverrais volontiers vivre nos hommes politiques.
Et tous !!!

 

Le malheureux qui cherche un appartement doit s'attendre au pire. Il y a pau, j'ai eu l'oeil attiré par une annonce, 450€ par mois, c'est pratiquement un demi-SMIC, donc les 15 % des français qui touchent le SMIC peuvent aller déposer un dossier en Mairie pour obtenir un appartement dans une HLM (8 ans d'attente minimum).

 

Qu'avons nous pour 450€ ?
Eh bien nous avons entre 9 et 11 mètres carrés au 7ème étage, sans ascenseur.
Equipés d'une douche au milieu de la pièce (!) -la douche prend toute la place-.
Les toilettes sont sur le palier.
Et, comme fenêtre vous avez un petit vasistas.
Je ne suis pas sûre qu'on peut y mettre un lit pour une personne...

 

Des immeubles vides dans Paris et dans les beaux quartiers sont nombreux, pourquoi ? Je n'en ai aucune idée.

 

Et c'est pour ce genre de raison qu'une femme accouche d'un enfant mort né en pleine rue...

 

Ce n'est pas du Zola.
C'est aujourd'hui, à côté de chez vous...

Repost 0
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 10:02

 

02_fra_angelico.jpg

Depuis plusieurs jours, lorsque je regarde par ma fenêtre, je ne vois que du brouillard, un brouillard épais et malodorant.

 

 Comme il ne pleut pas en Région parisienne, la pollution atteint des sommets rarement égalés, 105 hier !

 Cela ne nous a pas empêché de nous rendre à Paris visiter l'exposition consacrée à Fra Angelico avec une amie.

Une merveille, un Christ italien qui vous met l'eau à la bouche, des anges bien nourris, des vierges florentines.
Et trop de monde, comme d'habitude.

Il m'arrive de ne pas pouvoir admirer un tableau, trop de visiteurs agglutinés, je pars admirer ailleurs et je reviens plus tard.

Un café viennois, la tête levée pour admirer la fresque de Tieppolo, et un retour laborieux en banlieue...

Repost 0
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 10:57

Quatre mois après la mort de Balagan, oui, elle est morte, elle n'est pas partie, elle n'a pas disparu, et elle nous manque toujours cruellement.

 

Je n'ai pas perdu mes réflexes, je m'attends toujours à la voir derrière la porte lorsque nous arrivons, je pousse toujours mes jambes pour lui laisser sa place.

 

Quatre mois, jour pour jour, les enfants viennent de partir chez le vétérinaire avec la petite siamoise de l'Ours.

 

Et l'optimisme n'est pas de mise...balagan.jpg

Repost 0
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 09:53

Je vais rarement dans les grands magasins, sauf au BHV pour acheter des ampoules basse consommation, et au Printemps avec la Tornade qui contemple ses verres Saint Louis mais ne se décide pas à passer à l'acte.

Amon dernier passage au Printemps, j'ai été regardée avec mépris par une vendeuse: J'osais demander le rayon "librairie", je le savais supprimé depuis des années mais j'ai toujours de l'espoir...

 

 Hier, j'ai trouvé un catalogue du Printemps, un superbe catalogue sur papier glacé, on trouve tout au Printemps, de l'huile d'olive à 79€, une paire de boucles d'oreilles à 55 800€.
Je n'ai pas osé regarder les sacs, j'avais peur...

J'ai compris pourquoi les hôtesses japonaises avaient été remplacées par des hôtesses chinoises, je verrai bientôt ces magnifiques boucles d'oreilles à 15€ dans une farfouille...

Repost 0
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 09:44

Hier, en sortant de chez moi, j'ai vu une toute petite affiche, coupure d'eau de 9 heures à 15 heures, j'ai tablé sur un retard, j'avais raison, à l'heure où j'écris, l'eau coule encore.

 

Ca parait tellement simple, on tourne un robinet et l'eau jaillit, l'électricité est un miracle qu'on ne remarque même plus, c'est si naturel, d'avoir de l'eau, de l'électricité et chaud en hiver.

 

On râle lorsque l'ascenseur est en panne ou qu'Internet se traîne.

 

Imaginez un monde sans électricité, sans l'eau courante, le retour à l'âge de pierre en moins de trois semaines.

 

Nous ne serions pas nombreux à survivre.

Repost 0
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 10:58

On peut dire que je manque de flair, mon premier blog était sur 20six, j'ai souvent râlé mais je me suis bien amusée.J

Je suis partie sur Blogspirit, qui voulait me faire payer. C'est tombé à l'eau mais trop tard, j'avais déjà posé mes valises sur OB.

 

 Je n'ai plus envie de déménager. Quoique... Je continue à consulter chaque jour "seloger.com" mais les loyers sur Paris ne me laissent guère d'espoir de retrouver ma ville.

 

 OB me saoule, j'ai des problèmes pour commenter canalblog.
Souvent, je lis et je passe ma route.

J'ai l'impression qu'à force de faire des économies partout, là où il faudrait trois personnes, on prend un stagiaire qui, en plus de faire le boulot, n'est pas payé.

Vous avez remarqué, lorsque vous allez au Monop' en dehors des heures de pointe, vous faites la queue quand même, une ou deux caissières, c'est bien assez pour ceux qui ne travaillent pas.

Il faut dire que si les banques renflouées sans cesse, avec notre maigre argent, continuent à licencier, nous ne ferons même plus la queue...

Repost 0
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 10:06

Pendant le séjour de la Tornade nous avons rencontré une de ses amies.

 

L'amie habite notre riante cité depuis dix-neuf ans, pas gênée du tout par la frénésie horticole du coin, et que je te plante des arbres à l'aube, et que je te retire les feuilles mortes pendant des heures, vous savez le souffleur géant à essence, le pollueur...

 

Elle travaille à la Défense, la porte à côté, sauf les jours d'embouteillages, c'est à dire chaque jour...

 

 Elle a fini par trouver une solution: Elle prend le train jusqu'à Saint Lazare, puis change de quai et prend un autre train pour se rendre à la Défense.

Elle est pas belle la vie pour ceux qui ont encore la chance d'avoir un travail...embouteillages.jpg

Repost 0
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 11:41

Plus qu'assez d'entendre parler d'argent dès que j'écoute les informations.

 

Des hommes n'ont pas tout perdu, non, "les dégâts se chiffrent à"...

 

Le soleil est revenu, "les hôteliers se frottent les mains et prévoient une hausse de leur chiffre d'affaires de x%".

 

Par goût, j'aime les librairies, les grandes, les petites mais je boude une certaine enseigne depuis qu'elle licencie, d'ailleurs, elle est à vendre, le livre ne rapporte pas assez.

 

Je ne trouve plus mon miel en librairie, on me propose, comme nouveautés, des livres que j'ai lu depuis trente ans ou du Musso, Marc Lévy et autres niaiseries qui me tombent des mains.

 

J'ai adoré la collection 10X18, j'ai découvert John Fante, Toni Morrisson, Nancy Mitford, Barbara Pym, elle n'est plus que l'ombre d'elle même.

 

Les libraires sont une espèce en voie de disparition comme le fromager et le bon boucher qui vous donne un os à moelle pour votre pot au feu.

 

Je me pose une question. Quand  l'Homme arrêtera-t-il de scier la branche sur laquelle il est assis ?

 

 

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 09:31

J'ai retrouvé le Net mais pas trop l'envie d'écrire, bon j'ai un mot d'excuse, la visite de la Tornade arrivée jeudi soir.
Elle a beaucoup marché.
Elle s'est trompée de banlieue et a fini le trajet à pieds.
Si elle avait suivi les indications du Goût, elle aurait fini à la Mairie au lieu d'arriver à la gare...
Mais pour elle, c'est un exploit !

 

Dimanche, lorsqu'elle est partie, j'étais sur les rotules, la Tornade est grande, elle marche vite, très vite, le Goût lentement, très lentement.
Plus lentement, il recule...
Et j'avais du rangement à faire.

 

La Merveille voulait venir jouer et nous avons refusé, proposé d'aller la chercher à l'école aujourd'hui.
L'Ours me fait la tête, je suis une mauvaise mère et une mauvaise grand'mère.

 

L'Ours devrait être heureux d'avoir une "mauvaise mère", j'ai subi la mère du Goût, elle ne m'aimait pas, passait son temps à me donner des conseils, j'étais une "mauvaise mère".

 

Finalement, le temps passe, les étiquettes restent.

Repost 0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 09:58

En fait, c'est le Net qui est revenu, sans se presser, et qui va repartir bientôt, je le sens.

 

Hier matin, à l'aube, deux techniciens sont arrivés.
D'habitude, ils sont aimables mais inefficaces, cette fois, celui du bétonneur était mal-aimable mais lorsqu'il est parti, nous avions du Net.

 

Seulement voilà, j'ai perdu l'habitude d'aller directement sur mon blog, ça fait pratiquement un mois que je n'arrive pas à venir vous voir, alors j'ai continué à vivre ma vie sans m'occuper de ma liberté d'écrire.

 

Finalement, je suis un peu comme l'Ours, qui a perdu l'habitude de me téléphoner, je suis à côté donc si son père et moi sommes victimes d'une intoxication à l'oxyde de carbone, il l'apprendra par la rumeur publique...

 

Pourtant, j'avais envie de vous parler du plan d'austérité de notre futur ex-président, je vis avec cet espoir, je ne trouve pas le favori très attrayant mais l'autre me fait vraiment mal aux yeux.
Bof même même pour ça, je n'arrive pas à m'enflammer.

 

Il y a un autre effet, l'effet banlieue: J'ai du me rendre trois fois à Paris pour enfin voir mon généraliste.
La première fois, nous avons quitté notre nouveau banquier très tard.
La seconde fois, le bus est resté à l'arrêt, une femme faisait un malaise très sérieux, les secours sont arrivés, sans se presser, elle est peut être morte à l'heure ou j'écris...
La troisième fois fut la bonne.

 

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article