Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 09:16

C'est dommage, les Parisiens sont de retour.
Nous avions besoin d'aller à la banque. Pauvre banque avec ses locaux classés dans le Marais. Banque en travaux depuis au moins deux ans.
La ville de Paris voudrait en faire un musée dédié à la ville.
E
n sortant, nous sommes passés au BHV pour boire un café, il est bon et beaucoup moins cher que dans les cafés branchés du coin, la vue y est superbe.
Ce café vient pourtant d'augmenter de 20% et il règne une drôle d'atmosphère dans ce temple du bricolage.

Je savais que les Galeries Lafayette avaient fait main basse sur le BHV mais leur présence était discrète, hier, le loup était sorti du bois, à chaque étage, de nombreux jeunes cadres aux dents qui rayent le parquet faisaient tourner en bourrique le personnel.
Ca sent le licenciement, ils tuent la poule aux oeufs d'or, les gens viennent au BHV pour le sous-sol.

Rentabilité que de crimes on connaît en ton nom.

Au passage, hier soir, au téléphone, j'ai appris que j'étais une grand'mère indigne ! 
Tu sais l'Ours, à force de tirer sur la corde, elle finit par casser...Mon Paris

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 09:18

Hier soir, vous connaissez l'Homme et ses infos, nous avons eu droit à la chute de Kadhafi. C'est tout juste, à les écouter, si notre futur candidat n'a pas apporté lui-même les armes aux rebelles. Comme Kouchner et son sac de riz, quoi...

 

 

Pourtant, en 2007, je me souviens d'un Kadhafi reçu comme un prince arrogant, -ils le sont tous- campant dans les jardins de Matignon.

 

Je ne serai jamais une femme politique, je ne suis pas une girouette, je n'arrive pas à tourner aussi vite que le vent.

Je fais court maintenant, j'ai peur de payer un supplément sur mon abonnement Internet...

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 13:38

Un mois que Balagan est partie rejoindre Arthur et tous les autres chats qui ont partagé notre vie.

 

Un mois que je rentre sans même essayer de la pièger, elle n'est plus derrière la porte.
Un mois que je peux laisser traîner quelque chose sur la table, elle ne volera plus de poulet...
Un mois de lecture sans accompagnement de ronronnements.
Un mois que je ne partage plus mes "perles de lait" avec elle.

 

J'ai beau me dire que je pourrai enfin faire retapisser mon voltaire, il a beaucoup souffert de son archarnement.
Me dire que je fais des économies de litière, que je ne suis plus réveillée à l'aube par une bestiole qui a faim.

Je peux me raconter des histoires, elle me manque, parce que c'était elle, parce que c'était moi.

chat dort

Repost 0
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 10:12

Il fait chaud, trop chaud, le Goût a toujours mal au dos.
Il va mieux, sans le secours d'un seul médicament, un seul rein pour filtrer, faut choisir la douleur et le temps.

La Merveille passe son temps à patouiller dans l'eau, a l'abri d'un parasol, luisante de crème pour protéger sa peau claire.

 

Je me fais dévorer par les moustiques, les autres sont heureux, pas besoin de produit toxique, ils sont tous épargnés...

Cette nuit, le sommeil me fuyait, j'avais trop chaud, j'ai regardé par la fenêtre, j'ai vu deux voitures de police, la rue était vide, pas une voiture, pas un passant - c'est l'avantage de la banlieue -, mes deux policiers, armés d'une torche, tournaient autour d'un arbre, je ne sais pas s'ils ont trouvé leur bonheur.

C'est dimanche, c'est marché, on ira doucement en espérant trouver nos légumes chez le maraîcher, la seule chose qui me manque, ce sont les bouquets superbes que je trouvais à Caen.

Repost 0
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 10:21

Il faut nous voir tous les deux, je ressemble à un pingouin, à cause des mes aisselles douloureuses, le Goût ne peut pas mettre ses chaussettes sans mon aide, et sans me donner des conseils judicieux.

 

Hier, nous n'avons pas pu sortir, Manou est passée nous proposer ses services et elle n'est guère plus vaillante.

 

Montherlant a dit "La vieillesse est un naufrage".
Mais nous ne sommes même pas vieux !!!

 

Le temps aux plus belles choses se plaît à faire un affront mais il n'est pas obligé, en plus, de nous rendre la vie douloureuse.

 

Je veux qu'on nous plaigne juste aujourd'hui....

Repost 0
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 09:59

Merveille vient jouer à la maison le soir. Hier, elle a annoncé que l'école ne passerait pas par elle, je suppose que ses parents ne vont pas être d'accord...

 

Le grand-père souffre toujours du dos et la grand-mère a une allergie sous les bras, suite à une douche avec un gel douche bio.
Dans ma jeunesse, j'ai eu droit à des antibiotiques, j'avais eu des abcès avec un déodorant, je crois que je vais finir sale...merveille en fille

Repost 0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 11:21

Le Goût, tout guilleret -les promenades dans Paris lui font toujours cet effet-, même lorsqu'il s'agit d'aller voir notre Mutuelle, qui encaisse mais ne rembourse plus depuis 13 mois !!!

 

 Ce matin, il vaque, il siffle et se coince le dos en enfilant ses chaussures, bien coincé le malheureux, et démuni, il ne peut prendre aucun médicament, puisque les médicaments sont filtrés par les reins et qu'il doit faire attention à son unique rein.

Il appelle Manou au secours, elle arrive, tel Zorro, et lui fait avaler un petit cachet, un seul, je lui prépare son eau, on l'installe comme un roi.

 

Sauf, qu'il a fallu que j'aide le roi à s'installer devant son ordinateur.

Elle est pas belle la vie ?...

Repost 0
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 09:27

Vous connaissez tous mon addiction à un ersatz de café, à base de chicoré, c'est ma madeleine à moi, mon arrière-grand mère, économe comme toute personne qui a connu deux guerres, faisait un café particulier, très particulier, peu de café, énormément de chicoré !

  

Depuis, j'achète ma poudre, je ne veux plus faire de publicité gratuite pour Monop. Surprise ! Ma boîte a subi une augmentation de 36% en deux mois !!!

Vous connaissez le Goût, il a écrit un joli mail à Neslé, pour le demander le pourquoi du comment de la chose, il a même entretenu une correspondance avec la multinationale, qui a fini par lui lâcher que chaque distributeur était libre de nous arnaquer...

Comme chaque consommateur est libre de son choix, je me demande si je ne vais pas faire moi même mon breuvage.
Il n'aura pas le même goût.
Je ne moudrai pas le café en coinçant le moulin entre mes genoux.
Je ne râlerai pas doucement après ma grand-mère -c'est long de moudre du café de cette façon pour une petite fille-.

Ma grand mère n'était pas fan du progrés...

C'est ma contribution à la crise....

Repost 0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 10:30

Hier, nous avions rendez-vous avec une amie pour aller au "Musée de la Vie Romantique", musée consacré à George Sand, je ne sais pourquoi, elle n'a jamais vécu là,  c'est la demeure du peintre Ary Scheffer.

 

 En résumé, je préfère sa maison à son oeuvre...

 

Mais pour arriver là et profiter du salon de thé -dans l'ombre d'un jardin de roses- il faut de la persévérance, arriver à la gare, s'apercevoir qu'on vient de rater le train, attendre le suivant, pas à l'heure, puis à Saint Lazare, prendre le métro pour arriver à la station Liège, s'apercevoir, avec stupeur, que le métro est devenu une prison, un mur transparent nous empêche d'approcher du quai, j'ai trouvé ça flippant.

 

Passer un agréable moment, toujours trop court, trouver un enfant perdu pleurant sur le trottoir, appeler son père, sa mère, les deux sur répondeur, proposer au petit garçon d'essayer de retrouver sa maman, apprendre de la bouche de ce petit garçon que sa maman lui a dit de se méfier des Messieurs, retrouver sa mère et son petit frère.

Rentrer...

Repost 0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 11:14

A Caen, j'ai passé mon temps à acheter des oreillers, l'Ours passait, les oreillers aussi...

 

Il me reste, malgré tout, sept oreillers.
Des vieux.
Je n'aime que mes vieux oreillers.
Sept taies d'oreiller à laver et à repasser, je n'aime que les vieilles taies, elles sont douces, elles ont ce côté un peu chiffonné des femmes vieillissantes -dont je fais partie-.

Mais tant va la taie d'oreiller à la machine que l'usure se transforme en trou et ce matin, j'ai du me résoudre à mettre des taies d'oreillers achetées mais non utilisées.

 

Question : Serais-je encore en vie lorsque mes taies d'oreillers seront enfin à mon goût ?

Repost 0