Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

12 juin 2011 7 12 /06 /juin /2011 09:34

Je sais, on a changé de mois. Et alors ?

 

Hier, il faisait presque beau, Paris avait perdu ses Parisiens partis se "ressourcer" dans des endroits bourrés de Parisiens.

 

Les touristes avaient envahi la ville mais il suffit de choisir son coin, pas la Tour Effeil, pas le Louvre, juste des petites rues pleines de charme.

 

Il fait bon vivre à Paris, même dans les vitrines, la preuve en image.greffier vitrine

Repost 0
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 09:50

Le RSA est de 411€ mensuels pour une personne seule, ceux qu'on traite de profiteurs, ceux qui regardent la télé, avec des écrans plats, oui, ils ont des écrans plats et ce sont des profiteurs !

 

 Pendant ce temps là, un ex-ministre touche 4 094€ mensuels pour dispenser des cours à l'université, université où il n'a jamais mis les pieds.
Et lui ne serait pas un profiteur ? Un vrai ?
C'est juste l'homme qui lance des rumeurs à la télé.
Et qui se dit philosophe...

 

Plus on est riche, moins on dépense d'argent, ça m'ennuie d'avoir le même seuil d'imposition que Madame Bettencourt, ça m'ennuie de payer mes livres, je n'achète plus que des poches, ça m'ennuie de payer mon parfum, je sens que je vais être obligée de me frictionner à l'eau de Cologne.

 

Je sais déjà pour qui je ne vais pas voter, la Madone du Poitou me fait mal aux yeux, Nicolas me donne de l'urticaire.

J'aimerais juste avoir une idée pour savoir à qui donner ma voix, pas au meilleur mais au moins mauvais.
Je vote par défaut.
Même plus par conviction.
S
i, on a les hommes politiques qu'on mérite, on ne doit pas valoir cher.
Peut-être pas même 411€ par mois, le prix d'un carré Hermès...

 

 

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 10:25

J'étais une jeune femme angoissée, j'avais peur de la maladie, pour les miens et pour moi, l'Ours a vu son pédiatre jusqu'à 15 ans, il faut dire qu'il cumulait, deux fois la varicelle, deux fois les oreillons et deux hépatites A, asthmatique à 15 ans.

  

L'asthme me faisait peur, l'Ours est habitué, je suis devenue asthmatique à mon tour, je fais avec.

A mon retour d'israël, je me suis fait retirer un petit cancer de la peau, j'ai à peine flippé, avec le temps, je devenais fataliste.

 

En avril 2006, ce fut le tour de l'Homme, cancer du rein, j'ai fait face, lui aussi. Aujourd'hui, j'ai moins peur, il faut dire que j'ai soigné le mal par le mal, j'ai dû faire face à toutes mes peurs.

Je ne me voile pas la face pour autant, le cancer reste une maladie qui dérange et qu'on ne peut jamais oublier, les contrôles réguliers, l'angoisse du scanner annuel - ceux qui connaissent comprendront-, les visites régulières aux médecins divers et variés.

Si j'écris aujourd'hui, c'est que l'Homme, ce matin, avait rendez-vous avec son "éreinteur" et qu'il à eu droit à une claque dans le dos.
Professeur à 38 ans, il est toujours heureux de garder ses malades en vie...

Repost 0
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 09:43

Je suis curieuse, j'aime me documenter, j'apprends donc que les Urgences dentaires de l'Hôpital Louis Mourier sont en grève.
Encore une grève dont personne ne parle.
Je suis même surprise qu'il existe un service dentaire dans un hôpital, ils ont été supprimés il y un certain temps.

 Je ne connais comme Ecole Dentaire que  la rue Garancière, je suis allée chez de nombreux dentistes, mais comme j'aime mon confort, il me faut un dentiste installé depuis longtemps, c'est pour ça que je me retrouve toujours sans dentiste, la retraite frappe aussi chez eux.

 

 J'apprends donc que Louis Mourier est une Ecole Dentaire installée dans un bâtiment provisoire depuis 42 ans, oui, vous avez bien lu quarante-deux ans ! Que les étudiants qui veulent rentabiliser leurs études, font de l'orthodontie infantile leur cheval de bataille, que de nombreux gamins du coin, qui, sans Mourier, auraient toutes les dents de travers, se font poser des bagues dans cet hôpital.

 

En grève depuis trois semaines, manque de fauteuils, matériel obsolète, études compromises, etc.

Mourier est un hôpital pédiatrique, il a une excellente réputation, on peut, parfois, voir de la terrasse des enfants, tourner un hélicoptère qui amène un enfant gravement blessé.

Et personne ne parle de cette grève !
Mais c'est l'avenir de nos enfants qui est en jeu !
Vous croyez que les maladies graves sont réservés aux adultes ?
Vous avez tout faux...

Repost 0
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 09:24

Hier, j'ai fini 'La délicatesse", je me suis ennuyée pendant cette lecture, ce bouquin m'a apporté autant de satisfaction que "L'élégance du hérisson", c'est dire !

D
éjà, un écrivain qui nous met des notes "d'humour" à chaque fin de page ou presque, ça ne le fait pas.

 Exemple d'une note en fin de page : "C'est étrange de s'appeler Alice et de travailler dans une pharmacie. En général, les Alice travaillent dans les librairies ou des agences de voyages. A ce stade, on peut s'interroger : s'appelait-elle vraiment Alice ?".

 Désopilant, non ?

Enfin, tout finit bien, ils s'aiment mais, même en fin de page, on ne nous dit pas : "qu'ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants".

Repost 0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 09:38

Hier soir, nous étions sur la terrasse des enfants pour dîner, la Merveille était un peu gronchon, un changement de rythme, il faisait bon, les brochettes de poulet cuites à point, les pommes de terres à la crème, à se rouler par terre et le clafoutis encore tiède.

 

 Nous en étions au café lorsque les premiers éclairs ont commencé à éclairer le ciel, Jeanne et son grand-père tiraient, avec des pistolets à eau, dans leur direction, pas besoin d'un feu d'artifice pour nous mettre en joie.

 

Il a fallu rapidement se replier, des trombes d'eau se sont enfin décidées à tomber, toute la nuit.
Ça continue ce matin, il était temps car les espaces verts ressemblent à de la paille.

L'Ours, qui connaît mes faiblesses, une tendance à la claustrophobie, a commencé à me parler de panne d'électricté, j'allais être coincée dans l'ascenseur etc.

J'ai serré les dents, -c'est un de mes problèmes, je serre les dents même la nuit- et je suis revenue saine et sauve chez moi.

 

Ce matin, les arbres sont plus verts, je n'ai pas besoin de laver mon tout petit balcon.
Bon j'ai trouvé un peu inutile l'arrosage des trottoirs par la Ville...fleurs 1

Repost 0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 09:40

Il faut croire que le silence est d'or, de piècettes plutôt...

 

Moins j'écris, ceci explique peut-être cela, plus je reçois des mails me pressant de mettre des bannières de pub, le tout grassement payé, genre 40€ par an !

 

 Mon blog, c'est ma récréation, j'y raconte les petites choses de la vie, ses petites joies, je cache une partie des énormes emm....s qui vont avec.

 

 J'y parle parfois de la Merveille, qui hier a fait son lit.
Et dire que dans quelques années, elle ne voudra même pas ranger ses livres de classe...

 

De l'Homme, qui n'a toujours pas trouvé de dentiste, il n'a plus mal donc il attend tranquillement la semaine prochaine, il faut dire que les dentistes ont une fâcheuse tendance à prendre leur retraite dès que vous avez le dos tourné.

De Balagan, qui chasse la nuit, et pousse des miaulements déchirants car elle n'est pas bonne chasseuse et exprime facilement son mécontentement.

De la pluie et du beau temps, pluie qui a bien voulu tomber cette nuit, reste donc une touffeur tropicale désagréable.

J'aime que mon blog ne soit pas pollué par des pages qui s'ouvrent.

L'argent facile n'aura pas ma peau !

Le manque cruel d'argent, peut être...

Repost 0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 11:47

Mercredi, l'Homme se réveille en me disant qu'il a mal à une dent, c'est courant chez moi, rare chez lui.

 

L'Homme ne traîne pas, regarde le nombre de dentistes dans notre riante cité, et, commence à les appeler.
Un par un.
 

La majorité d'entre eux ne décroche pas, déjà en WE ?

Les autres n'ont pas de place, ne proposent pas de rendez-vous, l'Homme explique qu'il vient d'arriver ici etc. etc. 
Il n'aura pas une seule proposition.
Il finit par se rendre chez notre généraliste, se fait prescrire des antibiotiques au cas où.

Et dès lundi recommencera sa chasse au dentiste. Je regrette encore plus mon dentiste de Caen...

Repost 0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 09:20

Le spectateur d'Arte, c'est l'Homme qui discute avec mini-néphro et qui parfois gagne, pour ne rien vous cacher, cet Homme, c'est le Goût, ce blogueur talentueux, celui qui me suit dans la salle de bains pour me parler politique.

 

 L'autre soir, on a parlé des retraités sur Arte.
Comme d'habitude, les Allemands trouvent que les Français ont de la chance.
C'est certain, je m'éclate avec ma retraite sécu de 550€, la même depuis le début.
Et je ne vous donnerai pas le montant de ma retraite complémentaire, j'ai honte pour eux...

Il me faut écrire la vérité : Le retraité européen, dans l'ensemble, ne passe pas sa vie en croisière !
Il semblerait même qu'ils soient de plus en plus nombreux à être obligés de faire les fins de marchés pour ramasser les tomates tueuses.
Oui la bactérie tue plus les anciens que les jeunes...

 Comme d'habitude, les plus pauvres d'entre nous sont les Anglais, s'ils n'ont pas de patrimoine, c'est de leur faute, ils n'ont qu'à travailler jusqu'à la mort.

Dire que cette émission m'a donné la pêche serait un mensonge éhonté, chaque mois, les prélèvements divers et variés subissent des augmentations et mon pouvoir d'achat s'étiole.

J'espère mourir avant d'être réduite à faire les fins de marchés pour survivre...

Repost 0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 10:03

Chaque jour, je me dis que je vais écrire et je passe à autre chose.

Hier, visite à mini-néphro, j'attends dans une salle qui a connu des jours meilleurs et dont l'éclairage donnerait mauvaise mine à n'importe qui.
J'ai toujours un livre avec moi mais je feuillette un Femme Actuelle qui date de l'année dernière.

Pourtant l'actualité est riche, un concombre démasqué, qui serait innocent.
Un homme tronc qui préfère les pieds.
Le feuilleton DSK, j'ai même lu qu'on reprochait à Anne Sinclair sa fortune.

 Un ciel qui reste bleu, une Balagan qui vieillit et qui, elle, regrette son jardin.

Le Chat du Rabbin au cinéma, impossible pour moi, d'aller voir ce film, j'aurais l'impression de trahir le chat...

 

A chaque jour son lot de petites joies et de contrariétés, et des doigts qui ont de plus en plus de mal à courir sur le clavier...

Repost 0