Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 10:24

Pour vivre heureux, vivons cachés !

L'Homme a cherché.

Et trouvé.

Le numéro de portable et le numéro de fixe de notre fauve immobilier sur internet.


Nous signons le 28 février en fin d'après midi. Notre interlocutrice étant à la retraite mais travaillant toujours sans bureau, la signature se fera chez nos enfants.
Nous devons déménager le 15 mars ! Pour l'instant, nous n'avons pas un seul carton, ni choisi notre déménageur.

 

Je sens que les prochaines semaines vont être occupées, l'Homme doit négocier avec notre bailleur actuel qui demande trois mois de préavis (pas question de payer deux loyers), discuter avec notre fournisseur d'eau qui vient de s'apercevoir que notre compteur d'eau était bloqué depuis notre arrivée et qui prétend nous faire payer une facture correspondant à une famille de 32 personnes.

 

Nous n'avons plus l'âge de nos folies !!!première jacinthe

Repost 0
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 09:00

Nous avons donné congé, nous recevons un déménageur lundi.
Pas Oscar.
Surtout pas Oscar.

 

Hier, je discute avec l'Homme, nous sommes déjà le 20 février et nous devons signer à la fin du mois, je lui demande donc de téléphoner à l'Agent immobilier, une femme, avec qui je n'ai pas échangé autre chose que des formules de politesse. L'Ours, à qui je disais mon peu de sympathie pour cette femme, s'est contenté de répondre - "Faut pas laisser deux fauves dans la même cage...".

 

Sauf que nous avons perdu son numéro de téléphone et que cette brave femme est distraite, elle nous a déjà oublié une fois, et qu'il a fallu lui rappeler qu'elle avait rendez-vous avec nous.

 

Je n'ai pas encore testé le déménagement sans appartement à l'arrivée et j'aimerais mieux ne pas connaître.fleurs samedi 1

Repost 0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 09:40

Balagan est née à Tel Aviv, seule rescapée d'une portée de huit, nourrie au doigt par l'Homme, elle a fini par s'installer chez nous, profitant de mon absence. J'étais partie voir l'Ours...

 

A mon retour, je les ai trouvés ensemble, partageant la même tranche de pastrama, Balagan sur la table, l'Homme la couvant d'un oeil attendri.
Il a fallu sévir et lui apprendre à manger dans son assiette (à Balagan, pas à l'Homme), je vous rassure, elle continue à voler. Voir l'affaire du poulet...

 

Lorsque nous sommes partis à Bruxelles, il n'était pas question de laisser Balagan, elle a donc suivi, elle a détesté cet endroit, elle passait son temps cachée.

De retour à Paris, Balagan a tout de suite aimé son nouvel environnement. même si elle a toujours réservé un accueil privilégié à ceux qui étaient venus nous rendre visite à Tel-Aviv.

Balagan a mis une journée à peine à prendre ses marques à Caen, elle sort peu, dort avec nous et continue à mendier et à manger dans la main de son humain.

Elle va donc redéménager sous peu, j'espère qu'elle se plaira dans son nouvel appartement.
Son destion, c'est l'errance. C'est normal, Balagan est juive,...balagan

Repost 0
16 février 2011 3 16 /02 /février /2011 09:33

L'Homme a été lardé de petites épingles, sans succès, mais avec une confirmation:  le climat humide de la Normandie ne lui convient pas, ni au caractère, ni à la santé.

 

Ce matin, il va donc donner congé et dans quelques jours, nous referons des cartons.

 

Nous avons souvent déménagé dans notre vie mais c'est la première fois que nous n'aurons pas tenu une année entière. Quoique....Je me souviens d'un appartement dans le 11ème arrondissement où les livres à peine déballés, nous avions commencé à chercher un autre appartement.

 

J'aurai au moins appris quelque chose de cette expérience: La place, le calme, l'amabilité des commerçants, la proximité de la mer, ce n'est pas assez.
Il nous faut du bruit, de la fureur et de la pollution.

 

Je vais retrouver mes petits "rotis de dinde", les enfants, les amis (ils sont quand même presque tous venus nous voir) et les musées parisiens.

 

Et je vais continuer à râler et même à regretter car je suis sûre d'une chose, l'Homme n'étant que désir et manque, donnez lui ce qu'il veut, il voudra autre chose.ciel du soir

Repost 0
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 09:40

C'est un oubli anodin, si on vient de se rencontrer, on n'a pas besoin de la fêter et si on vit en couple depuis très longtemps, on n'a plus rien à fêter !

 

L'Homme vient partir se faire piquer et j'espère que les petites aiguilles vont le soulager, son épaule douloureuse le rend piquant et rien ne trouve grâce à ses yeux, surtout pas sa Valentine, je me demande même si piquant est suffisant, il est d'une humeur de chien !

 

Le médecin ne lui plaît pas, Caen ne lui plait pas et je viens de mettre le doigt sur l'essentiel, nous sommes dans une ville où nous n'avons pas d'attaches, nous connaissons peu de monde. je ne peux même pas l'envoyer déjeuner avec un ami, ça lui remettrait la tête à l'endroit, à défaut de l'épaule.

 

Je ne sais pas pourquoi mais je pense au Chat de Simenon, vous vous rappelez Signoret et de Gabin, ce face à face terrible...

 

Pourvu que les petites aiguilles fonctionnent, sinon, je vais farcir d'épingles une poupée de la Merveille..le-citron.jpg

Repost 0
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 10:20

Depuis quelques jours, l'Homme a mal l'épaule, depuis son accident de voiture, il souffre (les ligaments ont été déchirés) mais c'est supportable.

Seulement, depuis une semaine, ce n'est plus supportable.

Jeudi, il est parti chez un médecin qui pratique l'acupuncture.
Evidemment ce médecin ne reçoit pas le jeudi...
Pas le samedi non plus, pour le vendredi, je ne suis pas sûre.

 

L'Homme n'est pas facile à soigner, il n'a pas le droit de prendre certains médicaments alors hier je lui ai proposé de prendre un petit anxiolytique, prescrit par son médecin au moment du scanner.
Comme il ne prend jamais rien, ça le même sur le flanc immédiatement...

 

Ca n'a donc pas marché pour son épaule. Mais, en revenant de promenade, il s'est allongé avec son livre, et hop, il s'est endormi.

 

Balagan dormait aussi, je triais des livres, c'était la maison de la Belle au Bois Dormant.

Aujourd'hui, il va tenter de voir ce médecin dont tout le monde dit du bien mais qui n'est jamais là !

 

L'Homme ne peut pas se servir de son ordinateur et ça, c'est la pire des punitions pour lui...

Repost 0
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 10:16

Une blogueuse talentueuse m'a conseillé de parler de la météo.

 

Depuis deux jours, il faisait beau. J'ai même eu la surprise de voir surgir de terre des jacinthes plantées par d'autres que moi.
Bon, elles poussent dans des endroits bizarres, sous ma fenêtre, dans une bordure retournée à l'état sauvage mais elles poussent, annonçant le printemps.

 

Aujourd'hui, il fait gris, le ciel normand est toujours beau même lorsqu'il est gris, il sera un de mes regrets lorsque je quitterai le coin car je le quitterai.
Je regretterai aussi ma cuisine, un salon de coiffure, le dentiste que j'ai trouvé grâce à mon voisin. Pour le reste, on verra, je ne cultive pas la nostalgie longtemps.

 

Voilà que je m'égare, j'étais en train de vous parler de la météo, du temps gris mais doux, de la rue de Falaise que je remonte lorsque je reviens du marché et qui me fait toujours penser au bord de mer, toujours à cause du ciel normand, il m'arrive même de penser à l'Angleterre.
Une question de climat, sans doute...

 

Je partirai avec quelques regrets.

Mais je partirai !les-petites-filles-mod-les.jpg

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 10:09

Lorsque j'étais seule à savoir que j'avais un blog, il était beaucoup plus simple de me lâcher, je ne disais pas tout - on ne dit jamais tout - mais je ne tournais pas mon clavier dans tous les sens pour sortir un truc inodore, incolore et sans saveur.

 

Je sens que bientôt je vais écrire sur les chaussettes de l'Homme, vous savez les chaussettes vagabondes, les chaussettesIMG_0349.jpg orphelines.

 

C'est pas une sinécure d'être mère.

Repost 0
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 09:36

Chaque jour, Le Goût et moi avalons un petit cachet, un truc pour éviter que notre tension grimpe chaque fois que nous apprenons un truc pas agréable, si si ça nous arrive.

 

Qui dit médicament, dit effets secondaires, crampes, douleurs musculaires et thoraciques, douleurs articulaires et j'en passe.

 

Il faut voir le soir, les deux ex-fringants porteurs de jeans Newman, ces trucs de "baba cool friqué", des "Aïe", des bonds pour sortir du lit pour soulager son pied, le tout sous l'oeil courroucé de Balagan qui n'aime pas être dérangée dans son sommeil.

 

La vieillesse est un naufrage.
Mais avant de couler le navire fait de la résistance...

Repost 0
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 10:10

Hier, il faisait beau, le tram fonctionnait, nous sommes allés nous promener en centre ville, c'est pas la saison pour le bord de mer.

 

Place Saint Sauveur, on trouve un marché, le plus ancien marché du coin, il se tient là depuis le XIème siècle.
Saint Sauveur est un des plus beaux quartiers de Caen, celui des antiquaires et des cafés branchés ou se pressent les étudiants.

 

Figurez vous qu'on a trouvé un cimetière d'enfants sous la place. Un cimetière d'enfants morts jeunes et en mauvais état, on pense qu'un hôpital se trouvait tout près.
En 2012, les travaux reprendront, je ne suis pas sûre d'être encore là...

 

Ce matin, le temps devait être beau et frais.
Il est doux et pluvieux.
La Normandie, quoi...

Je présente néanmoins à Mr Michel Dijoux mes remerciements pour la photo de la place Saint Sauveur,que, faute d'avoir pu prendre, je lui ai empruntée...

place saint sauveur 

 

Repost 0