Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 08:29
Chaque jour ou presque, on se tricote des petits bouts de vie sur la toile, Mab trie ses photos, Marie-Ange veut de la neige, le Goût veut des commentaires pour son anniversaire, il a même reçu un mail de Madame de (pour économiser le téléphone ?).
Ce matin, le Bibelot est parti à l'aube garder la Merveille, je dois le rejoindre dans la matinée. Longue journée que le jeudi, le réveil sonne à l'aube et JJF fait son possible pour arriver avant 20 h. Quant à l'Ours, il fait sa semaine de travail en 3 jours ! Rentabiliser le personnel, le payer le moins possible, c'est la tendance depuis quelques années.
Hier soir, en regardant les infos à la télé -n'oubliez pas que je vis avec un drogué de l'info-, un qui se dispute avec son transistor en écoutant "le téléphone sonne", j'ai senti comme une fronde chez les journalistes d'Antenne 2, c'était presque de vraies informations avec de la politique étrangère. Une remise en cause de Nicolas 1er ?
Hier, en sortant de chez le dentiste, la couronne limée, le moral au beau fixe, j'ai regardé les soldes, bon je l'avoue, j'étais plus dans un coin où on trouve Zadig et Voltaire que des farfouilles mais le pull tricoté par Anémone dans le Père Noël est une ordure à 150€ ne passera pas par moi.
Repost 0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 10:27
Ce matin, la grande s'est levée la première, elle partait prendre son train pour Londres. Le toit et la gloriette de la maison d'en face sont couverts de neige, les restes ne manquent pas, je ne suis pas certaine de mettre le nez dehors.
La page des festivités à peine refermée, j'ai pensé à l'anniversaire du Bibelot , il est né le jour des Rois ! en février, Manou, la grand-mère maternelle de la Merveille prend une année supplèmentaire dans la vue, le 3 mars la Merveille aura deux ans et le 4 mars, nous fêterons nos -- années de mariage !
Ce n'est pas aujourd'hui, ni demain que je vais perdre un gramme. Heureusement notre balance a terminé sa longue vie mais même sans balance, je peux affirmer sans me tromper que ces fêtes ont été meurtrières.
Le Père Noël a été gentil pour toute la famille, il est temps de se remettre à vivre normalement, j'ai un panier de repassage qui m'attend, ce ne sera pas une corvée, j'ai la saison 4 des Desperate Housewives à regarder et je la consomme sans modération.
Pour oublier le froid, hier dans un café avec des amies italiennes de ma Tornade, Nous avons rêvé de Rome.
Et elles de s'installer à Paris...
Repost 0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 08:22
Une nuit agitée, une sieste trop courte ! Ca donne une petite fille capricieuse, chougneuse, qui dit non et tape du pied, pleure sans larme, une teigne en somme.
Nous ne sommes que des grands-parents, on a oublié le guide des parents et hier lorsque je suis rentrée,  la Merveille faisait tourner chèvre son grand-père, j'ai eu l'idée de génie d'aller faire quelques courses au supermarché avec la Merveille, sans sa poussette.
Ca a donné que du bonheur, elle a touché à tout, couru dans le magasin, senti les sapins de Noël, voulu des décorations de Noël chinoises, je n'ai pas cédé.

En sortant, elle a demandé "Mamie, les bras", elle ne demande jamais à Papyy, Papy ne porte pas, il estime avec raison, qu'elle peut marcher un peu. Je sais, je suis faible, fatiguée, exapérée par la Dermato, odieuse alors que la dernière fois elle était charmante, j'attrape la Merveille, elle commence à peser, la rue grimpe, j'ai mal au dos, je bois le calice jusqu'à la lie.

Arrivée à la maison, je fais un truc qu'un parent avisé ne fait jamais: Je la couche. Elle a dormi jusqu'à vingt heures. Je ne vous raconte pas la soirée, la Merveille couchée entre ses grands parents avec ses livres, son doudou, un ours, Balagan, son grand père qui , à peine couché, dort du sommeil du juste, la Merveille qui lui danse dessus, qui m'empêche de lire, qui discute, qui recommence sa litanie : "Papa, Maman, Manou, Mamie, la main", j'en passe et des pires.

La Merveille dort....
Repost 0