Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 10:23

Caviar-Kaspia.jpgJe ne crois plus aux miracles !
Rectification : Je n'ai jamais cru aux miracles.

Et pourtant, j'ai toujours voté...

Donc, j'espère que l'année qui vient sera moins foutraque que l'année qui se termine.
J'espère aussi que les gouvernements, c'est leur intérêt, arrêteront de monter les catégories sociales les unes contre les autres.

Non, les chômeurs ne sont pas des paresseux !
Ils sont d'abord les victimes d'un système qui se mord la queue.
Donner de plus en plus d'argent aux actionnaires et de moins en moins de salaire à ceux qui ont encore un travail c'est d'abord fabriquer des chômeurs.

Non les retraités ne sont pas des nantis !
Ils ont lourdement cotisés pour recevoir une aumône.
En plus, chaque année l'aumône diminue...

Hier, je suis allée au Bon Marché et je tiens à rassurer les foules : On peut encore trouver des quidam pour qui l'arrogance et la carte Visa Platinum servent d'éducation.
Bon j'avoue une petite pointe de jalousie : J'avais envie de caviar.
Envie certes, mais pas à n'importe quel prix.

Repost 0
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 09:53

livres poétiquesAprès la chasse aux Protestants, la Flandre très catholique de Jordaens.
Un Jordaens "associé" de Rubens dont il ne fut jamais l'élève.
Aisé, il mange à sa faim, c'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim et ça se voit.


Je ne suis pas une grande admiratrice de Rubens mais Jordaens, grâce à ses portraits de famille, sa femme, fort belle, sa fille, fort laide, sa mère superbement ridée, m'aident à supporter le reste.

En sortant, j'avais envie d'un café.
Il me faut vite retourner à la vie civile.
Un grand choc, "le marché de Noël" du bas des Champs Elysées.
Des trucs chinois à perte de vue, des odeurs de chichi à vous soulever le coeur.
Les marchands du Temple, décidément increvables, occupent tout l'espace.


Alors, nous avons marché, marché, marché jusqu'à la Porte Champerret.
C'est beau l'amitié !
Nous voulions que la Tornade se régale de ses éclairs au café.


Ensuite, pas mécontente de rentrer.

Repost 0
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 09:11

Jacob-Jordaens.jpgLa Tornade est arrivée hier.

Son programme est chargé, par conséquent le notre aussi.

Le Petit Palais est notre première visite.

Elle n'oublie pas non plus les plaisirs de la table et a déjà prévu le menu du réveillon, elle rêve déjà d'aller chez une patissière bretonne de l'Avenue de Villiers.

La vie est cruelle

Repost 0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 09:51

Je ne peux pas être objective, Merveille est ma petite fille et j'ai longtemps cru qu'elle serait unique, elle est d'ailleurs unique, sa soeur n'est pas son reflet, c'est un bébé avec une autre personnalité.

Merveille est une petite fille sensible, trop sensible, qui cherche la perfection.

Etre troisième de tous les CP pour une dictée ne lui suffit pas.
Elle veut être première et elle se donne du mal.
Elle lit bien mais veut lire parfaitement.
Elle a de l'amour-propre, de l'orgueil.

Ici, c'est une petite fille qui fait des cabanes dans les armoires.
J'ai fait la même chose chez mon arrière grand-mère.
C'est une petite fille qui s'enferme pour jouer tranquille, qui chante et se raconte des histoires.

Lorsqu'elle en a assez de jouer, elle va s'installer sur les genoux de son grand-père, elle le trouve "confortable".

Hier, elle a remercié son grand père pour ses câlins.
Elle était blottie dans ses bras.
Elle a trouvé que j'étais une grand' mère qui lui plaisait bien puisque je la faisais rire, même sans le faire exprès.

Je ne sais pas si c'est un compliment.
Je mens, je sais que c'est un compliment...
 

Repost 0
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 09:06

poularde.jpgHier matin, le Goût s'est mis aux fourneaux.
Après notre réveillon chez les enfants, il nous fallait un peu de tradition.

Je n'aime plus le foie gras, ce fut donc saumon.
Sans blinis, j'ai oublié les blinis...

 

Poularde veillée avec amour par le Goût, arrosée, badigeonnée de sucre et de miel, une peau craquante, des pommes de terres cuites avec la poularde, champignons, vacherin, tarte aux pommes, mousse au chocolat, personne n'a quitté la table avec une petite faim.

Je me suis couchée avec une ricoré, Merveille et son grand père ont grignoté, Merveille a fini le vacherin, le grand père, je ne sais pas.

Pendant que son grand père dormait, Merveille dessinait, me racontait des histoires et n'avait pas spécialement sommeil.

Je profite de son sommeil après les "Mamiiiieeeee" désespérés vont ponctuer ma journée.
Je suis une grand mère qui ne comprend rien ou qui fait très bien semblant de ne pas comprendre...

Repost 0
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 09:39

crise-copie-1.jpgC'est le Grand Soir !
La semaine prochaine, on recommencera.

Ce soir, les yeux des enfants vont briller.
Le repas va les ennuyer.
Ils vont attendre.

Nous n'aurons plus faim avant le plat principal, peut importe le plat.

Et pendant que nous serons réunis d'autres, comme d'habitude, seront dans la rue.

 

C'est encore plus difficile la rue la nuit de Noël, non ?

Alors, soyons conscients de notre chance.

Repost 0
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 09:22

guimauve-1.gifHier, nous avions rendez vous avec les enfants au Monoprix, je trouve que cette enseigne devrait me faire une proposition intéressante.
Ça fait des années que je parle d'eux et je n'ai jamais reçu une boite de Ricoré.
Je sens que je vais passer à la concurrence.

Ils sont arrivés avec Merveille dansante.
Elle a couru dans mes bras, dans ceux de son grand père, et ce matin, ce dernier a mal au dos...

Elle devait aller voir les animaux, elle les a déjà vus.
Elle devait aussi "faire quelques attractions", comme elle le dit.
Mais il a commencé à pleuvoir dru.

Comme le monde est tout petit, la terre est bleue comme une orange, nous avons rencontré les parents de notre gardien, celui de l'endroit calme et arboré.
Ils font le plus beau métier du monde pour les enfants, ils vendent des bonbons.

Nous avons acheté des guimauves à Merveille, elle a décrété qu'elle n'aimait pas ça.
Puis, la première avalée, elle a confisqué le paquet à son grand-père en disant "Papy, rends moi le paquet sinon tu vas tout bouffer ! ".
Merveille connait bien son monde, j'aurais du en acheter un paquet au Goût...

C'était une jolie parenthèse, j'ai trouvé mon menu de Mercredi, mais je n'ai toujours pas enveloppé mes cadeaux.
Cette parenthèse enchantée valait bien que je cravache mardi...

Repost 0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 09:42


chocolat

J'ai pas mangé le chocolat et j'ai pas bu le rhum coca, je n'aime pas ça.

Je n'ai pas enveloppé mes cadeaux.

J'ai à peine réflechi à mon menu de Noël.

J'ai fait une rapide promenade dans Paris, après avoir acheté du café à l'Opéra, même si ça devient une entreprise commerciale, qu'il est beau tout blanc.

J'ai bu un café à la concurrence chez Illy, celui que je buvais en Israël, non, je ne suis pas nostalgique mais en israël, on boit ou on buvait du café Illy, il est d'ailleurs très bon, j'ai regardé le prix des machines et j'ai failli m'évanouir.

Mardi les cadeaux seront prêts, Mercredi, personne ne mourra de faim, en fait, je ne serai pas réincarnée en chat mais en tortue.

Repost 0
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 09:15

ForetLandes.jpgAh, si j'étais riche, je ferais quoi, à mon âge pas grand chose, j'assurerais des lendemains qui chantent vraiment aux miens.

 

Mais je suis riche, je possède un arbre en Israël, je ne sais plus où, un m2 du Larzac, je pourrai y faire brouter une chèvre, et j'ai offert à l'Ours, à sa naissance, un pin des Landes.

Finalement, je suis une propriétaire terrienne.

Repost 0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 09:40

le chat de la voisine


Hier, j'ai enfin trouvé un cadeau pour les enfants, je ne dis rien, je ne sais pas si l'Ours passe encore par ici.

J'aimerais bien qu'il pleuve, la nuit, je m'étouffe, l'asthme aime bien se rappeler à vous la nuit.
    
 

Cette nuit, j'entends du bruit.
Je dors vaguement, je regarde par la fenêtre.

Je me dis qu'un enfant peut passer mais que comme je n'ai plus rien à voler, ça n'a pas d'importance et je me rendors.
En fait, ce bruit, c'était mon chat à mi-temps qui était venu faire un tour dans la cuisine.
On ne sait jamais, un petit supplèment de nourriture...
Je dois préciser que le chat squatteur est le chat de mes voisins, j'habite au deuxième étage, et ce n'est pas un chat errant, c'est un superbe sacré de Birmanie, il a décidé de faire de notre appartement son annexe.

Le matin, il vient faire son tour, réclame un câlin, mange les miettes et retourne chez lui.
Je me souviens du dernier fait d'armes de Balagan, réussir à faire tomber le plat et un énorme poulet, le tout a dû finir à la poubelle.
Finalement, nous avons eu de la chance...

Repost 0