Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

27 août 2013 2 27 /08 /août /2013 09:38

Bonjour, je m'appelle Heure-Bleue et je suis accro à Internet.
Je ne cherche pas un mari, je suis très habituée au mien, je ne vais pas sur les réseaux sociaux, je me demande où on trouve de la convivialité sur ce truc, j'y passe pour jouer, entre deux recherches.

 

Je ne compte plus sur un échange avec mon bailleur, qui n'ailleurs ne répond pas au téléphone.
Je fréquente avec frénésie le site "seloger.com".
Je ne cherche pas à Paris.
Je dois éviter 9 arrondissements et je n'ai pas les moyens de vivre dans les autres.

 

J'ai éliminé Levallois, plus cher que Paris et Neuilly qui m'offre 20 mètres carrés pour le montant d'un SMIC.
Je cherche à la gare de Bécon, 7 mn de Paris en tra
in, un bus qui me conduit chez les enfants directement, Merveille et numéro 2 valent bien ça.

Je n'ai pas franchement les moyens de déménager, je croyais que j'en avais fini avec les cartons, tant pis, je mangerai des nouilles.
Lorsque je visiterai l'appartement qui sera trop petit mais qui semblera me convenir, je passerai la journée et une partie de la soirée à côté pour éviter de me faire piéger.

 

Le piège sera forcèment ailleurs, la perfection n'existe pas.
Bailleurs privés, bailleurs institutionnels, même menteurs !

Repost 0
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 09:16

Nos hommes politiques sont formidables, ils ont des idées qui ne coûtent pas cher et ne rapportent pas grand chose.

 

Un exemple ? Les "Correspondants de nuit", ils commencent leurs rondes à 16 heures et les terminent à minuit.
Oui, je sais c'est étrange mais leur concept est certainement le fruit des cogitations d'un énarque qui vit au Vésinet...

 

Les "Correspondants de nuit" ne servent à rien mais ce n'est pas de leur faute, ils n'ont le droit que de "dialoguer". Ils "dialoguent" donc dans les 10ème, 11ème, 12ème, 13ème, 14ème,15ème,18ème,19ème et 20ème arrondissements.
Ça commence à faire lourd, je conseille à ceux qui passent et qui aimeraient déménager sur Paris d'éviter ces arrondissements, ils pourraient vivre le même enfer que nous.

 

Hier, la police est venue chasser les gamins qui vivent chez les autres de treize heures au petit matin. Comme d'habitude, les policiers ont avoué leur impuissance, les gamins sont pratiquement tous mineurs et les gros poissons ne font pas de bruit, ils regrettent, comme nous, que les correspondants de nuit n'aient pas le droit de demander leurs papiers aux trublions.
Or sans identité, pas de signalement aux services sociaux, pas d'assistante sociale pour suivre les familles.

 

Je me demande si le but n'est pas un peu d'éviter les familles. Oui, suivre une famille ça coûte et vous savez bien que malgré nos prélèvements qui atteignent des sommets, l'Etat n'a pas de sous.

Repost 0
25 août 2013 7 25 /08 /août /2013 09:32

Hier, j'ai bavardé longuement au téléphone avec ma Tornade fatiguée.
Il est temps qu'elle parte faire son pélerinage annuel à Washington.

Nous parlons de tout et de rien, des Anglais qui, pour la première fois de leur vie, sont minoritaires dans leur propre pays.
Les étrangers sont les plus nombreux et l'Anglais moyen devient intolérant comme tout un chacun.

 

Je lui parle de mes nuisances sonores.
Elle me parle de justice sociale.
Le très riche quartier de Knightsbridge souffre lui aussi de nuisances sonores...
C'est très moral comme histoire. Un des quartiers les plus riches de Londres subit la loi de riches étrangers venus des Emirats, et qui font vrombir leurs voitures de luxe toute la nuit sous les fenêtres de la "gentry".

 

Fallait pas faire comme nous, vendre son pays au plus offrant, faudra pas se plaindre lorsque le Printemps ne vendra plus de maillots de bains deux pièces parce qu'impudiques...

 

Pendant ce temps là, la Tornade, dans son quartier excentré dort du sommeil du juste.
Les plombiers polonais refusés par les Français, fatigués par leur journée de travail dorment...Harrods.jpg

Repost 0
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 10:38

Nous sommes partis tous les trois chez ses parents, Merveille voulait voir sa mère.

 

Pendant son séjour, trop court, Merveille a discuté, elle a trouvé qu'elle avait de la chance, un père, une mère, une Manou, une mamie, un grand père adoré, des lapins en peluche, etc.

 

J'ai insisté  : " Tu as quoi ?", j'ai entendu un vélo, des jouets, des tas de choses mais elle n'a jamais cité le nom de sa soeur.

 

Arrivée chez elle, elle a sauté dans les bras de sa mère et elle est partie jouer dans sa chambre .

 

"Numéro deux" dormait du sommeil du bébé repu, je sens que les 250 grammes pris la semaine dernière ont fait des petits.

 

Merveille est venue regarder sa soeur, a voulu lui mettre le pouce dans la bouche, a voulu la prendre dans ses bras, a trouvé que sa soeur n'était pas très interessante.

 

Nous avons joué dans sa chambre, sa mère et moi, l'avons aidé à construire un immeuble de rapport.

Le fils avait préparé un couscous, nous avons dîné sur la terrasse, savouré le calme, et nous sommes arrivés dans notre ghetto vers minuit et demi, les ballons résonnaient contre le mur, certains gamins n'avaient même pas douze ans.

 

Pourquoi ne pas punir les parents ?

Repost 0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 09:55

Les années passent les petites filles deviennent des mères puis des grand-mères et leurs petites filles jouent encore à la marelle et rêvent de Prince Charmant.

Hier, Merveille a rejoint Violette au jardin.
Elles ont couvé du regard un petit blond égaré parmi tous ces petits bruns, elles sont allées prendre leur goûter et lorsque nous sommes rentrés, Merveille a avoué un secret à son grand père, elle avait des étincelles dans les yeux, Micha était trop beau....

Ensuite, elle a construit une ferme au milieu du passage, celui qui conduit aux toilettes et à la salle de bains, c'est beaucoup plus drôle, elle a vivement conseillé à son grand-père de faire attention...

 

Je me suis vue, au même âge, chez mon arrière-grand-mère, m'installant une cabane avec un drap tendu sur l'armoire "à fouillis", c'était notre armoire, celle où nous rangions nos jouets.

Merveille a fait hier ressortir la petite fille, celle qui fait une étincelle dans les yeux des grand-mères.

Repost 0
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 10:24

Non, vous ne verrez pas Merveille endormie, elle est trop mignonne et j'aurais trop peur qu'on nous vole cette photo.

 

Merveille a des plaisirs simples.
Elle a voulu jouer à la cabane du grand parc et y a fait connaissance d'une jolie Violette.
La journée a donc passé très vite.

Elles ont fait une pause devant une glace et sont retournées jouer.

 

Résultat ? Merveille dort depuis dix heures du soir et même les travaux ne la réveillent pas...

 

Nous vivons dans un endroit fascinant, bruyant jour et nuit et, cerise sur le gâteau, on nous casse le plafond au dessus de la tête, tout ça pour chercher une fuite qui a déjà touché trois appartements.

 

Et dire que Courbevoie ne va pas être facile à obtenir...
J'ai appris hier que nous n'étions pas les seuls à demander un échange.
Le contraire aurait été surprenant... 

P6300416

Repost 0
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 09:30

L'appartement visité à Courbevoie est satisfaisant, il a beaucoup moins de charme que celui là, c'est carré, pratique, et même le balcon est sans caractère mais l'environnement n'est pas le même, la seule chose à craindre est un voisin trop bruyant à remettre dans les clous mais le risque zéro n'existe pas.

 

Il suffit maintenant, c'est le travail du Goût, de convaincre le bailleur d'effectuer un échange sans vouloir nous tondre, d'ailleurs nous ne pouvons plus être tondus, nous sommes des moutons qui avons le poil ras pour des années.

 

J'ai derrière moi une Merveille en train de dessiner, elle est venue récupérer son statut de "petite fille unique" chez des grands parents conquis.
Hier soir, elle s'est endormie au milieu d'une phrase.

 

Et comme Eugénie, elle était debout à neuf heures alors que chez ses parents, elle dort jusqu'à pas d'heure.

Pas de programme défini, on verra bien...

Repost 0
18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 09:37

La ville rend fou surtout les mois d'été, elle rend les gens nerveux plus acides, les dépressifs suicidaires, les amoureux tyranniques et les malfaisants plus toniques.

 

L'été, la ville a chaud, l'été, la ville se bat, l'été, la ville vit des tensions raciales comme une ville du Mississipi avant le discours de Martin Luther King.

 

J'en ai pour preuve l'achat de ma baguette hier, il faut faire des kilomètres à Paris pour trouver une baguette, l'Homme trouve une boulangerie entre, je reste dehors, un homme passe, il avise un groupe de noirs en train de papoter et me dit en passant : "Faut tous les tuer, les passer au lance flamme".

 

Il continue sa route, cette nuit j'ai rêvé de Tel Aviv et ce matin, je pense à Faulkner.

Repost 0
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 09:53

Depuis que nous avons cédé à l'attrait de notre place arborée, nous cherchons des solutions et nous sommes arrivés à la conclusion suivante : La fuite !

Donc, nous essayons de pratiquer un échange avec notre bailleur, il ne fait pas vraiment preuve de bonne volonté.
Il faut dire que nos menaces se font de plus en précises et que notre dossier s'étoffe, il faut juste attendre la rentrée mais que c'est long...

 

Françoise me dit d'essayer les boules puantes.
Les boules puantes, si ça marche avec des "sirop cognac", qui vont chanter plus loin, ça ne marche pas avec des petits fauves.
Un locataire a reçu des coups pour avoir envoyé de l'eau sur ces charmants jeunes gens.

La police ne leur fait aucun effet.
Le dialogue ? Pff... Ils manquent de vocabulaire.
Ils n'habitent même pas le coin, ils mentent comme ils respirent et ne manquent pas d'air.

 

Ils ont décidé que notre place était à eux, ils l'appelent le "carré", ils traitent leurs affaires, font leurs livraisons pendant leurs "heures ouvrables" et du bruit le reste du temps.

Lundi, je vais visiter un appartement.
J'ai peu d'espoir.
Il semble déjà que cette visite ne servira à rien car il paraît que l'appartement est déjà réservé.

 

Lorsque vous avez la poisse, il ne vous reste qu'à serrer les dents.

Repost 0
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 09:54

D'habitude, j'aime Paris au mois d'Août, les voitures sont rares, les Parisiens n'aiment rien ailleurs et les touristes sont à la Tour Eiffel ou au Sacré Coeur, des endroits où je ne mets jamais les pieds.

 

Cette année, Paris au mois d'Août me semble différent, les touristes  sont rares, les Parisiens, surtout les boulangers sont partis et j'ai une nouvelle petite fille, elle a pris 250 grammes dans la semaine, elle semble plus affamée que sa soeur qui s'allonge et ne prend pas de poids.

 

Et mes lascars ne partent pas au mois d'Août, hier, j'ai rencontré les correspondants de nuit, ils travailleront cette nuit jusqu'à deux heures du matin au lieu de minuit.

 

J'ose espérer que mes malfaisants ne confondent pas le 15 Août avec le 14 Juillet.

 

Avec eux tout est possible...le-sacre-coeur.jpg

Repost 0