Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 09:18

Je me demande encore, ce matin, à quoi pouvait penser l'Enarque qui a eu cette idée géniale !

 

Hier, lasse de faire des cartons, nous partons étudier le Riche dans son habitat et surtout faire un tour au Bon Marché.
Leur librairie est superbe, on peut même s'installer en des divans profonds comme des tombeaux et oublier son dos douloureux.

 

Le sort, l'Enarque, la conjonction des deux en a décidé autrement.
Devant nous assis tranquillement dans le bus, la Garde Républicaine.
Ils sont beaux ces chevaux mais que font-ils dans Paris un jour de semaine ?.

 

Très rapidement, le Parisien en voiture klaxonne, le chauffeur de bus "mourgoune" et l'embouteillage monstre est créé.
Dire que j'ai voté pour un Président "normal" et que je le crois encore aux States.

 

Notre bus nous lâche au Louvre, des petits anges me font de l'oeil, Florence me fait signe, ce n'est pas notre journée, l'exposition commence le 1er octobre...

 

Quand ça veut pas, ça veut pas.

Alors, je vais à la libraire Gallimard, celle qui se trouve en face de la Comédie Française, je m'achète mon livre, je subis la violence des riches, je dois m'instruire !

 

Je bois un café en terrasse, et mon dos ne me laissant plus de répit, je décide de rentrer chez moi, l'arrêt du bus est au Louvre, j'attends, je ne suis pas seule, je vois passer la Garde Républicaine dans l'autre sens.

 

J'attendrai le bus quarante minutes, je ne veux pas prendre le métro, je veux juste rentrer chez moi sans trop me malmener.

 

J'arriverai à 19 heures pour trouver pompiers et policiers, nos chérubins ont encore frappé.
Je laisserai les locataires discuter, c'est tout ce dont ils sont capables et remonterai chez moi, heureuse de quitter cet endroit "calme et arboré".
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Madila 28/09/2013 02:21


que de déboires pour une seule journée, en effet !

ysa 27/09/2013 22:50


T'as une vie trépidente !!

emiliacelina 27/09/2013 21:47


oh!! oui!!!vite ....vive la fuite!!!!

muse 27/09/2013 20:44


Que de péripéties pour une journée "normale"!

Armelle 27/09/2013 20:07


Tu l'as donc trouvé ce livre ! Je vais tenter d'en faire autant car ça m'interesse. Sinon, j'ai eu une journée plutôt bien huilée qui s'est terminée en apothéose avec une grande discussion
avec ma nouvelle voisine qui s'excuse...  Non, j'y crois pas ! Elle m'a même promis de faire goûter ses sardines, une recette de son pays. Là je veux bien copiner un peu si elle me
nourrit... Affaire à suivre !


Bonne soirée à toi

Rêver au Sud 27/09/2013 19:55


Je crois que je vais me méfier des endroits calmes et arborés !!! 


Bises


Marie-Ange

mialjo 27/09/2013 12:13


pour une journée qui aurait pu paraitre banale...à vous promener dans Neuilly c'est raté...lol... Tax le menace était de retour...toi aussi tu as mal au dos? et c'est pas les cartons qui vont lui
faire du bien, moi j'ai une ceinture que je mets pour lui éviter de forcer...je vois que tu te désintéresses complètement du sors de ton quartier calme et arboré...hihihi comme je te comprends!
kiss.


 

Colette 27/09/2013 11:16


Une journée à oublier bien vite !

Maitre 27/09/2013 10:56


Hé oui, instants de vie, maisparfois, elle est bien compliquée !

mab 27/09/2013 09:44


Ta vie ne serait-elle qu'une succession de petites contrariétés qui s'oublient en terrasse?