Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 09:30

Hier, l'Homme se livre à son occupation favorite, je regarde les appartements à louer sur Paris alors qu'il est déjà en train de cuisiner pour sa petite fille, nous allons la chercher à l'école ce midi.

 

Deux appartements dans notre ancien quartier, un dans l'immeuble voisin, le jumeau du nôtre (en plus mauvais état) et au premier étage, l'autre en face, le Goût a reconnu l'immeuble, il a téléphoné à l'agence pour vérifier, il avait tout bon.

 

Nous sommes bien placés pour connaître les avantages et les inconvénients de ce quartier.
Il est vivant.
Très vivant.
Trop vivant ?
Le jazz manouche le vendredi soir, c'est bien, mais pas toutes les semaines.
La Flèche d'Or, non merci, j'ai déjà donné, souvenez-vous des malotrus qui venaient uriner sur la maison en face de chez nous.

 

Les plus: "Le Merle Moqueur", "Le Café Noir", le "Mama Shelter".
Très bien tout, mais faut pas vivre en face...
Le ballet des taxis vous donne rapidement des idées de meurtre.
La Médiathèque Marguerite Duras ? Oui, sans doute, mais j'aime garder mes livres...

 

J'aime bien retourner dans mon ancien quartier, y vivre, je ne sais pas.mama-Shelter.jpg

Repost 0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 07:59

Ouf, j'ai eu peur !
Ce n'est pas Heure-Bleue, c'est juste le-goût-des-autres qui vient voir si les craintes de Mab sont justifiées.

Ben non, la mise en page semble conforme à ce qui est prévu...

 

Bises à tous.

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 10:28

J'ai la chance de me souvenir de mes rêves.
Cette nuit, je préparais un déménagement, je faisais des cartons avec jubilation malgré mon mal de dos.
Pourtant, je ne suis pas mal ici, l'appartement est correct, le balcon est tout petit et c'est bien puisque je n'ai pas la main verte et que les limaces font de la résistance.

Si je prends un bus en bas de chez moi, j'arrive à Paris trente minutes plus tard, un autre bus me lâche alors à côté de mes musées préférés.
J'ai remplacé le BHV par le Bon Marché, le café est à peine plus cher et la librairie est un rêve, des boiseries, des divans profonds comme des tombeaux pour feuilleter les livres d'art. Depuis longtemps, je n'achète plus que des livres de poche, manque de place et budget serré.

Ceux qui cherchent désespérement un appartement trouveraient que j'ai de la chance. Je trouve facilement à me loger sauf à Paris dont les prix donnent le tournis, pourquoi cet envie permanente de déménager ?

Je suis née Parisienne et ma ville me manque et je ne veux pas être loin des enfants.
Me reste plus qu'à trouver un appartement vers la Rue de Courcelles, c'est pas pour demain...chat dort

Repost 0
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 11:08

corbeau.JPGLe Goût est frileux, depuis toujours, le matin, il a ses petites habitudes, il regarde la température affichée à la pharmacie, ce matin 12°, ça lui va.

 

Devant nos yeux, les arbres se croient au printemps et le nid est occupé.
Mais par quoi en fait ?
Un corbeau ?
Une corneille ?
Je ne sais pas répondre et propose au Goût de faire circuler les oiseaux avec une carte d'identité bien visible.

 

Tu as raison me répond le grand homme, en plus, ils sont noirs, c'est du contrôle au faciès...

Repost 0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 11:39

Norman Rockwell christmasIl fait gris, pas froid mais tristounet. On découvre les inconvénients de la banlieue, le journal, il faut aller le chercher aussi loin qu'à Caen, l'absence de café sympa, les embouteillages le soir pour revenir de Paris.

 

Les arbres dénudés qui ne cachent plus l'immeuble qui surplombe le nôtre.
La pollution plus élevée qu'à Paris -le tiers des Parisiens ne possède plus de voiture-, la circulation plus difficile en banlieue, lorsque ceux qui ont encore du travail doivent se déplacer de banlieue à banlieue.

 

Le plus, un énorme plus, la présence des enfants, on ne les voit pas chaque jour, ils ont droit à leur vie mais on sait qu'ils ne sont là...

 

 

La Merveille qui s'adapte à l'école, beaucoup plus à l'aise cette année que l'année dernière, son vocabulaire est riche, son refus de perdre lorsqu'elle joue, son envie d'apprendre à jouer au scrabble.

 

Le goût de la lecture revenu, les livres avalés, la pile de Noël s'épuise.

 

La vie, en somme...

Repost 0
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 10:53

restaurant-Ritz.jpgVous savez tous que le Ritz va être fermé vingt-sept mois pour travaux.

 

Vous savez aussi que la quasi-totalité de ses 500 employés a été virée sans garantie de réembauche.

 

Pour fêter ça, le Ritz, dans sa simplicité, a concocté un menu à 2012€.
Je vous rassure les boissons étaient comprises.

 

Je vous passe le cavier, le homard bleu, les truffes de toutes les couleurs, le chariot de fromages etc. etc...

 

Vous devez savoir que les petits veinards qui ont eu le privilège de dîner au Ritz n'ont pas bu que de l'eau, Château d' Yquem, Chassagne Montrachet et Champagne rosé.

 

Finalement 500 chômeurs, ça va, ça vient, faut juste soigner les "saigneurs" du CAC40...

Repost 0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 10:56

Merveille n'est pas gourmande, elle est gourmet.

 

Elle aime les macarons, les bons...

 

Lorsque je vais dans le Marais, je lui ramène toujours un macaron au chocolat, un gros, un bon.

 

Hier, Merveille me demande "tu veux bien me ramener une boîte de petits macarons, des petits ? ", elle préfère les petits.
Je vais m'exécuter mais je connais la Merveille, elle n'aime que les macarons au chocolat et au café.
Manou, avec sa seule main valide, va se dévouer pour manger les autres...cmacaron.jpg

Repost 0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 10:08

Dire qu'on ne peut pas lire un journal, écouter la radio, ouvrir la télé sans entendre parler de la perte d'un A.

 

Imaginez, la stupeur et l'horreur, si notre andouillette AAAAA avait perdu un ou deux A ?

 

andouillette.jpg

 

Ça, ce serait vraiment grave !

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 10:47

La dernière fois que nous sommes allés à notre future-ex-banque, un quartier où nous avons habité une quinzaine d'années, j'ai croisé un ami, ce qui arrive régulièrement quand on va dans ce quartier.
La mère de l'Homme a vécu là jusqu'à sa mort autant dire que nous sommes en terrain connu.
Ce jour-là, j'ai croisé le frère de notre ami.
Il habite toujours le même appartement, et ce qui est un record, il y est depuis si longtemps qu'il ne paie que 150 € de loyer par mois...

 

Le quartier a changé, il était très gay, il l'est beaucoup moins, essentiellement des touristes qui se promènent avec des vieux guides, dire que l'Homme a vécu dans ce quartier à une époque où à partir de 19 heures, les rues étaient vides.

 

Il faut dire que les agents immobiliers ont inventé un "Bas Marais" et un "Haut Marais", pour faire grimper les prix ?
Le Bobo parisien boude la rue des Archives, se replie sur la rue de Bretagne, "c'est tellement plus convivial" dit-il en payant sa salade 5€...

 

Ce jour là, j'ai observé un truc étrange, un homme qui monte en rappel au 4ème étage d'un immeuble, en pleine journée, sous le regard indifférent des passants, je me suis demandé pourquoi il boudait les escaliers, puis j'ai pensé cambriolage audacieux.

 

Et vous ?alpiniste parisien

Repost 0
13 janvier 2012 5 13 /01 /janvier /2012 10:01

Hier Manou part pour aller faire du ravitaillement au marché, le Goût lui demande de nous ramener du pain.

 

En sortant de la boulangerie, Manou qui rêvasse, rate la marche et tombe, bien entendu, elle ne téléphone pas pour qu'on vienne la récupérer, elle rentre, de nombreuses égratignures et un poignet qui a une drôle d'allure.

 

L'Homme arrive à la convaincre d'aller aux urgences de l'hôpital du coin, la première chose qu'on lui demande, c'est sa carte Vitale et sa carte de mutuelle, ensuite, rien, dans un coin, une gamine pleure de souffrance, coliques néphrétiques...

 

Enfin, Manou passe une radio, poignet cassé , JJF n'est pas là, l'Ours a rendez vous, je pars chez l'Ours assurer la garde de la Merveille, elle regarde Scoubidou, ne se met pas en frais pour sa grand-mère, elle est fatiguée, elle a besoin de se poser, je lis à côté d'elle et j'attends.

 

L'Homme téléphone, ils doivent changer d'hôpital, celui-ci n'est pas en mesure de mettre un plâtre et de réduire la fracture.

 

Ils rentreront, Manou plâtrée mais ne sachant toujours pas si elle doit se faire opérer pour réduire cette maudite fracture.

 

Faire des économies, c'est bien, mais ne plus assurer les soins dans un coin où les médecins refusent de vous prendre (ils veulent finir à 18 h 30), c'est pour le moins inconscient.

 

 

Repost 0