Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 11:47

C'est ça, le lien pour Le-Goût

Voilà, liv-fourmi.

Voir les commentaires

Published by heure-bleue
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 10:10

Ou est elle ?

Elle est là !

Allez me lire là (http://heure-bleue.blogspirit.com/ ).
Même nom mais remplacer "over-blog" par "blogspirit"
Au moins, là-bas, je peux avoir ma liste de favoris complète...

Et puis je préfère.
Voilà.

 

Published by heure-bleue
commenter cet article
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 09:10

Lébouillanté

Nous avons quitté le " BHV/Marais " sans regret.
Ce magasin n'est plus le grand magasin de ma jeunesse.
Le manque d'écoute et la stratégie de jeunes gandins sortis d'écoles de commerce me font craindre un sort semblabe à celui de la Samaritaine.
Le BHV homme, grâce à ces gens, est déjà un fiasco total...

Le Musée de la Chasse et de la Nature étant fermé le lundi et n'ayant pas envie d'aller au MAHJ, nos pas nous ont conduit vers la Seine.
Vers un salon de thé que nous aimons beaucoup.
Là, je ne sais ce qui m'a prise, j'avais chaud, j'avais envie d'un café glacé et je me suis surprise à le demander "grec".

Je n'ose vous décrire la chose, un truc marronnasse, compact, on aurait dit du fromage caillé avec du nescafé.
J'ai goûté, j'ai laissé et j'ai demandé une carafe d'eau à la jolie serveuse.
Nous avons papoté avec elle, pour la deuxième fois de la journée, une pétasse a déversé sa mauvaise humeur sur cette jeune femme charmante, seule pour s'occuper de la terrasse.
Le patron lui, était assis à boire en discutant...

Nous avons apporté notre compassion à la jeune femme, et nous sommes repartis.
Quand ça veut pas, ça veut pas.

Je signale à Lakevio que le salon de thé a l'air d'avoir changé de propriétaire.
D'habitude, il est fermé au mois d'août et on ne sent plus la main de fer de la femme qui était là d'habitude.

Nous sommes rentrés dans notre banlieue déserte.
J'ai toujours aimé le désert.
Seule notre boulangerie était rouverte.
Et ça, s'est bien...

5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 09:38

le-jules-carreau-du-temple.jpg
Hier, nous avons décidé que lire dans "la coulée verte", c'était bien mais qu'il ne fallait pas abuser sinon nous allions assister à un phénomène de rejet.

Dans le supplément "Sortir" du magazine, j'avais trouvé un restaurant où je pouvais déguster un "Club" petit et pas cher.
On me vantait le gâteau au chocolat, il était précisé que c'était ouvert tous les jours et toute la journée.

Cher journaliste de Télérama dont je ne sais si tu es un homme ou une femme car tes articles ne sont pas signés, tu pourrais te renseigner !
Le Carreau du Temple tout entier est fermé du 4 au 24 Août !

Nous avons erré dans le quartier, les restaurants ouverts ne manquaient pas mais ils avaient tous la même carte, de l'espadon et le fameux hamburger entre 15 et 18€.
Que des trucs qui me donnaient la sensation d'être prise pour une touriste dans ma ville.

Nous avons fini par atterrir au BHV.
D'habitude ce n'est pas très bon mais pas cher. C'est resté aussi peu appétissant mais devenu très cher.
Il faut dire que nous n'arrivons plus au BHV mais dans une succursale des GL.
Les mêmes trucs, les mêmes prix mais un magasin sans âme et sans beaucoup de clients.

Nous avions faim.
Il était tard.
Nous nous sommes décidés pour la chaine "Paris Tokyo".
C'est mangeable et pas trop cher si on prend un menu basique.
Seule la clientèle laisse à désirer. Le côté bon enfant du BHV a disparu, les pétasses mal élevées ont pris le relais. La charmante jeune fille qui s'occupait de nous a subi une avalanche d'injures du meilleur goût : "Va te faire foutre c..se". Elle avait seulement fait remarquer avec amabilité qu'il était interdit de consommer dans le restaurant de la nourriture achetée ailleurs.

Le reste de la journée a été de la même veine.
C'est à se demander si le Parisien qui ne part pas en vacances en août ne se venge pas sur ceux qui travaillent en août...

4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 10:49

Tayelet-Tel-Aviv.jpgJ'ai été une femme de gauche toute ma vie.

L'élection de François Hollande, surtout son incapacité à rétablir une justice sociale et son entêtement à engraisser ceux qui n'ont besoin de rien, ont eu raison de ma confiance, déjà sérieusement ébranlée, dans le monde politique.

L'abandon de ma jeune soeur partie rejoindre mon autre soeur en province me laisse un sentiment d'abandon.
Surtout que le Goût ne s'entendant pas avec ses beaufs, je ne risque pas d'être conviée.

Je n'irai pas sans lui. On prend les deux ou personne.

Même mon amour pour Paris a eu du plomb dans l'aile à cause des manifs.
Il faut dire que les manifestations pro-palestiniennes sont réfrigérantes.
Que la gauche radicale "monde diplo", qui lorsqu'elle va à Gaza avec l'autorisation des autorités israéliennes, descend dans un hôtel cinq étoiles à Gaza, ne s'approche pas de la misère et tape sur ceux qui les ont autorisés à venir me tape sur les nerfs.

Alors, je m'enfonce dans la "coulée verte" avec un livre, je regarde voler les papillons, j'écoute les oiseaux et j'oublie le monde qui tourne carré.

3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 10:18

chat voisin
Mon voisin est revenu de vacances, sa petite fille qui vient d'avoir un an aussi.
Les fenêtres sont ouvertes, le calme s'est enfui et le chat est revenu.

Hier, nous fêtions trois anniversaires, la grand'mère, la mère, et la petite dernière, toutes gâtées.
Même Merveille, il faut lui laisser encore le temps de grandir pour n'avoir qu'un anniversaire.
En rentrant à la maison, j'ai eu la sensation que mon squatter était venu pendant notre absence.
Il était venu le matin nous saluer et faire son tour.
 

Cette nuit, je me suis levée, j'avais mal aux pieds.
J'ai trouvé un chat endormi sur le canapé.
Il vient de partir uniquement parce que j'ai refusé de le nourrir.

Je refuse de le nourrir car si je le fais, il ne repartira plus chez lui...

2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 09:04

Cet enfant au sourire si doux... 

Rare le sourire.
Le peu de photos que j'ai encore de lui, celles que j'avais emportées avec moi à Tel-Aviv, montrent que cet enfant vivait dans son monde.

Son père était surdoué, on dirait bien que c'est héréditaire.
A l'époque du Goût, il lisait à la maternelle et déjà on avait demandé à sa mère si elle s'était rendue compte que son fils n'était pas vraiment normal ! Elle l'avait mal pris...
Je confirme, il n'est pas normal...
Mais la normalité n'existe pas.

On s'est contenté de lui faire sauter des classes.

Avec l'Ours, tout a été plus compliqué. Il a parlé très tôt,  vers neuf mois, c'est inscrit sur sur carnet de santé.
Il a appris à lire seul et je ne m'en suis pas aperçue, honte à moi !
Je croyais qu'il connaissait ses "Tintin" par coeur.

Lorsque j'ai appris qu'il était surdoué, comme son père, j'ai refusé.
J'étais mariée avec le Goût, l'as des âneries, un seul surdoué par famille, ça suffit !

Je n'ai pas voulu le mettre dans une école pour "singes savants".
J'ai eu tort. A ma décharge, à l'époque on disait que si le don n'était pas cultivé, ça passait.

Eh bien non, ç
a ne passe pas...
Mettre un enfant surdoué dans une école primaire sans lui faire sauter de classes conduit l'enfant à s'ennuyer, à se refermer, à avoir des bulletins de notes idiots  genre "Réussit sans effort" et à vivre de plus en plus dans son monde.

L'Ours vit toujours dans son monde, son père aussi.
Mais on ne m'a jamais dit que l'Ours était anormal.
C'est juste les enfants d'ouvriers qui sont anormaux, pas les enfants d'ingénieur et de libraire, eux sont surdoués...

1 août 2014 5 01 /08 /août /2014 09:36

    Petite soeur a tendance à considérer que le monde lui appartient.
Cela prouve avec certitude qu'elle est humaine.

Sa grande soeur de sept ans doit absolument être à sa dévotion.
Merveille est gentille, très gentille, trop gentille.
C'est pour moi un souci.

Hier, sa soeur n'arrêtait pas de l'appeler pendant que Merveille essayait désespérement de regarder un dessin animé.

Elle est allée voir son père : "Papa, tu as raison, ma soeur elle est "relou" ! Je n'arrive pas à avoir un moment de paix dans cette maison ! "

 

Elle est partie dans sa chambre, a claqué la porte et s'est mise à lire.

Les premiers pugilats vont bientôt arriver...

Elle tient de son père.
D'ailleurs, à peine plus vieux que Merveille il était aussi un garçon très souriant...

Ours souriant


31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 09:34

PTite Soeur   
cliquez pour mieux admirer

Petite Soeur est une grande fille.
Elle refuse de dire Mamie mais appelle sa soeur, tient de longs discours, ce qui fait dire à son grand-père qu'elle fait des progrés en cinghalais.

Petite Soeur se déplace à quatre pattes, sur les fesses, fait quelques pas, pas encore sûre d'elle.
Elle se pose rapidement.

Petite soeur a toujours les yeux clairs, un sourire édenté malgré ses trois dents et une véritable adoration pour Merveille.

Petite soeur a un an aujourd'hui, une petite lionne, comme sa mère et sa grand-mère.

La fête est prévue samedi.
Je crois que Petite Soeur s'en moque.
J'espère qu'elle aimera toujours autant son biberon du matin car elle vient de passer au  "lait 3ème âge."..


30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 09:41

la maison abandonnée


C'est une maison abandonnée.
Nous ne l'avions jamais remarquée.

Il a suffit d'une promenade avec Merveille, d'un trottoir à l'ombre et nous nous sommes arrêtés.

Le Goût a soulevé la fermeture incertaine, il est entré.
Merveille demandait à son grand-père de revenir, elle était dévorée de curiosité mais avait peur.
Comme sa grand mère mais je me devais de donner l'exemple...

Le grand-père était l'explorateur.
Il n'a rencontré personne et n'a donc pas pu dire : "Docteur Livingstone, I presume ? "

Le Goût a fait le tour du propriétaire.
J'ai remarqué que l'électricité était détournée, cette petite maison en pleine ville était-elle squattée ?

Merveille avait déjà parlé de fantôme, de maison hantée, d'autres jeux l'attendaient.