Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Heure-Bleue
  • Heure-Bleue
  • : Je ne suis qu'une trace, comme le sillage d'un parfum...
  • Contact

Recherche

Archives

3 juillet 2013 3 03 /07 /juillet /2013 09:13

Il n'aura fallu qu'un mois.
Un mois pour que notre bailleur nous propose de quitter les lieux, "moyennant un préavis réduit".
Soit un mois au lieu des trois prévus...
Le Goût attend une proposition un peu plus sérieuse.

Il n'aura fallu qu'un mois pour qu'on profère à mon encontre des menaces.
Je vais donc aller porter plainte, rien que pour étoffer le dossier.

 

Il n'aura fallu qu'un mois pour réussir à déplacer une élue, un commissaire de police et un représentant de notre bailleur !

 

Méfiez vous du Net, le Net n'oublie rien...
Oui, le Goût a retrouvé toutes les promesses mensongères de ce bailleur institutionnel.

 

Il apparaît que, petit bailleur privé ou gros bailleur institutionnel, le projet est le même : Tondre l'innocent.

Comme les innocents n'aiment pas tous être tondus, ni menacés, nous avons dans notre besace d'autres arguments pour faire valoir nos droits.
Droits raisonnables : Vivre tranquilles "dans un endroit arboré et calme", comme le stipule l'annonce du bailleur.

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
2 juillet 2013 2 02 /07 /juillet /2013 09:25

Ma Merveille part en vacances aujourd’hui.

Ce soir elle part pour deux semaines en Bretagne chez des amis de Manou.
J’ai demandé à l’Ours « ton père et moi, on va lui dire au revoir sur le quai ? »
L’Ours a bondi « Ça va pas non ?!! Ça va être ingérable ! Elle va vouloir que Papy et Mamy aillent avec elle et quand elle va voir que non ça va être terrible !! Non non non ! »
Bon, que voulez-vous que je dise…
J’attendrai le retour de ma Merveille qui me manque…

En attendant, pour essayer de régler nos petits problèmes de voisinage, Le Goût à écrit à Madame le Maire du XXème et à Monsieur le Commissaire du XXème…
Ça ne servira probablement à rien mais ça l’a occupé.
Comme il a un style « fleuri » dirons-nous, ça risque peut-être de les faire sourire, ce sera déjà ça.
Aujourd’hui nous allons nous inscrire sur les listes électorales.
Histoire d’avoir un –tout petit- moyen de pression…

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 14:23

D'abord pour ce petit « terrain vague » dans lequel il y a même une voiture, comme dans celui du petit Nicolas. Regardez-moi ça si c'est beau !
P6300414


Puis pour ces « lys des montagnes » qui poussent en plaine dans mon petit square, au bord de la mare qu’il y a au milieu.
P6300416

Aussi pour ces myosotis qui réussissent à vivre à Paris, toujours dans ce petit square.

P6300417

Et aussi pour ces petites fleurs roses à l'avant-plan dont j’ignore le nom mais qui persistent à survivre malgré les sales gosses et la pollution, grâce à l’absence de produits phytosanitaires.

    P6300419

Pour ces roses qui poussent comme du chiendent sur la pelouse et résistent même aux zyvas, c’est dire…

P6300420

C’est aussi pour ça que j’ai suivi le Goût jusqu’ici.

Sinon vous pensez bien que...

Repost 0
Published by heure-bleue
commenter cet article
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 10:36

Après la fête des voisins, où le problème avait été abordé, l'amicale des locataires avait invité hier notre immeuble et le voisinage à discuter des problèmes de cohabitation entre ceux qui habitent et aimeraient y vivre normalement et ceux qui habitent ailleurs.
Où habitent-ils, je ne sais pas, mais ils ont décrété que cette place était la leur.

 

Naïvement je pensais, puisqu'il s'agit d'un problème d'ordre public, trouver à cette réunion un représentant de la mairie et un représentant du bailleur institutionnel.
Que nenni ! Deux clans s'affrontent depuis des années, ceux qui veulent fermer l'immeuble en même temps que le square, si charmant, mais qui permet d'échapper à la maréchaussée, et ceux qui veulent "dialoguer".
La situation se dégrade car la nouvelle génération des squatters est plus violente.

Pour dialoguer, il faut un interlocuteur, les "squatters vendeurs" ont, pour les plus intégrés, douze ans d'âge mental et une capacité d'attention qui ne dépasse pas cinq minutes.

 

J'ai dit que je n'étais pas pour le dialogue mais pour la fermeture.
Immédiatement j'ai été cataloguée par un jeune habitant de l'immeuble, celui qui fume des cigarettes qui font rire, de fasciste.
Je ne veux "qu'habiter les lieux en bonne mère de famille" comme dit le contrat de location.
Je ne suis pas là pour "dialoguer" avec des jeunes qui ne connaissent que la loi du plus fort et dont les parents n'ont pas fait leur travail.

 

Cette réunion s'est terminée par une attaque de ces jeunes gens si courtois, sur une personne à cheveux blancs et il a fallu l'intervention de la police pour les faire déguerpir.

 

Notre immeuble est peuplé d'intellectuels.
Ils réfléchissent trop.
Parfois la réflexion entrave l'action.
Un sujet de bac pour nos "squatters-vendeurs" ?
Eux qui pensent que le bac est un casier où on range les CD dans les boutiques...
 

Repost 0
28 juin 2013 5 28 /06 /juin /2013 10:21

C'est presque vrai, il a plu le matin. C'est plus facile de compter les jours avec du soleil que le contraire.
Pourtant je n'aime guère le soleil et il me le rend bien.

Hier, nous sommes allés changer notre adresse à la banque, c'est le seul truc qu'on ne peut pas faire via Internet.

Notre banque est dans le Marais, plus au Crédit Municipal à notre grand regret. Les quelques malheureuses qui ont gardé leur emploi sont recluses dans un endroit triste et sombre.
Le Goût passe parfois les saluer.

En revenant, nous sommes passés au Monoprix de la Rue Saint Antoine, j'ai acheté un chou chinois, c'est tout.
Même dans ce quartier, les gens avec paquets sont rares.
Les soldes ne font pas recette mais les touristes sont tout de même nombreux.

Nous avons repris notre bus celui qui nous conduit dans notre quartier, il était plein comme un oeuf, une femme de mon âge a cédé sa place au Goût. Nous avons discuté toutes les deux, c'est la femme de Jacques Mélac, le bar à vins de notre jeunesse.

Il vient d'être vendu, il fera sa dernière vendange dans deux mois, je crois que j'irai, pas pour les oeuvres du 11ème, pour la nostalgie.
 

Bara-vin-Melac.jpg

Repost 0
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 09:53

Notre petite place est l'objet de toutes les convoitises.
Les gosses qui préfèrent jouer au ballon sous le porche, ça résonne plus, qu'au square.
Les bandits en devenir qui fument la chicha sous vos fenêtres l'après midi.
La nuit, il y a le petit commerce, celui qui nous permet de passer des nuits paisibles et d'être réveillés par le chant des oiseaux.

Hier soir, j'ai subi une autre sorte de nuisance.
Le théâtre éphémère.
Pour le côté éphémère, je dis bravo.
Quant au côté théâtre, je reste dubitative.

Mère Courage passerait presque pour un vaudeville à côté.
théâtre chez nous

Repost 0
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 09:38

Huit jours que je n'ai pas vu Merveille et j'ai l'impression que cela fait des semaines.

 

Merveille a une angine virale, va passer un test d'audition et partir en vacances.

 

J'espère la voir avant son départ.Merveille Palais Royal

Repost 0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 10:02

Un jour mon Prince viendra...
Non ! C'est pas ça.
Un jour mon hébergeur partira et mon blog avec...

Je ne suis même pas au courant officiellement de la migration d'OB.
Personne n'a écrit : Madame Heure-Bleue, vous devez vous préparer à un changement de plateforme.

Alors, je reste, en espérant garder mes archives, je dois dire que pour le reste, je m'en moque un peu.
Je suis de moins en moins motivée, peut être une overdose de cartons.

 

J'ai enfin trouvé une place aux livres. Plus un seul carton !

Il reste à trouver de la place pour ranger la vaisselle...

Dire que je suis revenue à Paris il y a dix ans, "les poings dans mes poches crevées".
Je dois être douée pour l'accumulation...
 

Repost 0
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 09:04

Hier, j'ai renoué avec une vieille habitude: Aller sur le marché du dimanche !
Finalement, nous n'avions quitté le coin que depuis moins de trois ans.

Je suis donc allée sur le marché avec le Goût et la Tornade.
Elle voulait des fraises.
Le Goût voulait parler politique.
Je voulais des fleurs même si j'ai encore des cartons qui traînent.

Nous avons rencontré un copain de la Grande au "Soviet Safeway", c'est ainsi qu'il appelle l'Inter...é du coin.
Pourquoi ? Si on y voit quelque chose, il faut l'acheter tout de suite, ce n'est jamais réassorti.

Sur le marché, j'ai retrouvé les mêmes marchands, je n'ai été déçue que par le poissonnier mais comme je suis devenue allergique aux crevettes, je me suis vengée sur le fromage auvergnat.
Le cantal frais a été dégusté avant le repas.

La grande est repartie à Londres mais elle revient bientôt, j'ai hésité à ouvrir quelques cartons, j'ai zappé la brocante.Arcimboldo-copie-1.jpg

Repost 0
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 10:30

Calvin-et-Hobbes.jpgSeule, pas pour très longtemps.
Juste le temps d'écrire une petite note.
Ils sont partis boire un café, c'est l'avantage de Paris, un café sympa à côté.

La Grande est arrivée hier soir, heureuse de retrouver ses habitudes dans un quartier qu'elle a fini par connaître.
Elle ira faire un tour chez son libraire, la prochaine fois, elle ira chez son coiffeur...

Et mes sales gosses, enfin ceux des autres, ceux dont la Mairie dit, "ils sont le résultat de familles monoparentales", des enfants ? Tu parles ! Ils sont plus que pubères et ils attendent leur môman en bicravant ! Comme si tous les enfants qui ont une mère qui travaille et un père absent emm...t le monde.

De plainte en plainte, d'appels en appels, la réunion qui devait se tenir fin septembre, se tiendra le 28 juin.

J'espère qu'il en sortira autre chose que du vent, les municipales ne sont pas étrangères à cet intérêt soudain pour nos doléances.
Il faut dire que le bulletin de vote est une arme et que les camarades sont en mauvaise posture, tous...

J'attends aussi un miracle, que les hommes politiques fassent comme le pékin moyen, que sa poche se vide. Je ne crois pas aux miracles....

Repost 0